Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: Porc et Trump

30 août 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 30 août,

· Quelles seraient les répercussions des politiques du candidat Trump sur le marché du porc
· Le prix du porc d’octobre remonte près des hauts du mois d’août, mais l’écart entre les contrats à terme et le prix cash est faible

Rédigé Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** Vous prévoyez venir à la journée champêtre de la Tournée Grandes Cultures le 9 septembre ? Appelez-nous pour acheter votre billet ***

Maintenant à 10 semaines des élections américaines, il faut s’attendre à ce que la couverture médiatique ne fasse qu’augmenter plus qu’on s’approchera du 8 novembre. Bien que Donald Trump ait perdu un peu de popularité pendant le mois d’août, l’écart n’est pas énorme entre les deux candidats : selon les derniers sondages, Clinton serait supportée par 46.7% de l’électorat américain contre 41.7% pour Trump. Dans le scénario que Clinton deviendrait la première femme Présidente des États-Unis, il ne devrait pas avoir de changements majeurs avec les politiques déjà en place sous le gouvernement démocrate d’Obama. Cependant, si jamais Trump devient Président, ses politiques proposées pourraient s’avérer différentes de ce qu’on connaît actuellement. Notamment, le mur qu’il veut faire construire au sud des États-Unis pour empêcher les travailleurs mexicains de traverser la frontière sans document. Le candidat républicain donnera plus tard cette semaine sa dernière version de ses politiques d’immigration et ce qui tiendra particulièrement l’attention sera la construction de ce giga-mur que devra payer le Mexique.

Faut garder en tête qu’une telle politique pourrait gravement impacter le prix du porc aux États-Unis et par la bande qu’au Québec. En 2015, le Mexique était le plus important acheteur de porc américain avec 40% des exportations nettes et selon Rabobank, le Mexique achète 20% du jambon américain. Donc, contrairement à la Chine, le Mexique achète des coupes qui ont une valeur notable dans la carcasse de porc et leur volume acheté est bien plus significatif. Si jamais ce projet de mur entre le Mexique et les États-Unis va plus loin, faut s’attendre à un impact sur les échanges commerciaux des deux pays, notamment le marché du porc! Cela dit, il faudra regarder un œil sur les élections américaines au cas que ce scénario extrémiste se réalise ce qui aurait des répercussions majeures sur la demande américaine de porc.

Résultat des sondages : % de l’électorat supportant Clinton ou Trump

 

Le prix des contrats à terme a fini la journée à la hausse de 0.6 ¢/lb, de retour dans le haut du mois d’août. Bien que la momentum soit positif (MACD), la tendance n’est pas très clair depuis que le prix s’est stabilisé en août. Du côté du prix cash, on note que l’indice sortira demain à 66.34 ¢/lb (-0.27) et que le prix cash d’hier semble s’accélérer à la baisse à 66.11 (-0.39 vs -0.25 vendredi). N’oubliez pas que l’indice CME du prix cash de demain est composé du prix cash de la journée d’hier et de vendredi dernier. Nous avons donc un marché à terme dans le haut des dernières semaines alors que le marché cash semble faiblir malgré un regain des marges des abattoirs (23.35 $US/tête). L’écart entre l’indice du prix cash et le contrat d’octobre est relativement faible, à 4¢/lb, comparativement à 7¢/lb en moyenne depuis 10 ans. Il y a seulement 3 années que l’écart entre octobre et le cash était plus faible (2007, 2009 et 2014). On pourrait croire que le potentiel haussier est assez limité sur le contrat d’octobre à moins qu’un revirement survienne sur le marché cash.

Prix du porc d’octobre 2016 (¢/lb)

Écart entre le contrat d’octobre et l’indice CME du prix cash (¢/lb)

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article