Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

27 avril 2020, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

En date de vendredi, on comptait environ 15% de la capacité d’abattage qui est totalement fermée en raison du COVID-19. À cela s’ajoute les abattoirs qui ne roulent pas à 100% à cause du haut taux d’absentéisme ou à cause de la distanciation entre les travailleurs. Inévitablement, ces fermetures ont eu un impact notable sur les abattages de la semaine dernière à 1.99 millions têtes. C’est une baisse de -10% et -15% comparativement à la semaine dernière et l’an dernier, respectivement. 

On s’inquiète de plus en plus d’une pénurie de viande en sol américain puisque l’offre de viande ne retournera pas à la normale avant plusieurs semaines. Avec 15% moins de porc et 25% moins de bœuf qui sortent des abattoirs, les consommateurs n’auront pas autant de viande que souhaité dans le panier d’épicerie. Déjà, l’effet se fait ressentir avec un rebond du prix des découpes la semaine dernière de +17c/lb (+29%) du prix des coupes de porc et +50c/lb (+23%) des coupes de bœuf. En conséquence, la marge des abattoirs revient très élevée à 75 $US du porc et c’est ce qui permet au marché boursier de ne pas s’effondrer.

Maintenant que la capacité d’abattre est nettement inférieur à la quantité de porcs engraissés, on s’aurait attendu de voir le prix du porc vivant s’effondrer… peut-être pas comme le prix du pétrole, mais la chute de prix aurait pu être encore plus dévastatrice que ce qu’elle est présentement. Cependant, s’il y a vraiment une pénurie de viande, jusqu’où les prix de gros et de détail pourraient monter? Si le problème perdure, je ne serai pas surpris de voir les prix des découpes de porc surpasser la barre du 1.00$US/lb d’ici quelques semaines… et possiblement que le marché anticipe la même chose, c’est ce qui pourrait expliquer pourquoi le marché au comptant semble avoir atteint un creux la semaine dernière, malgré la fermeture des abattoirs. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à voir la même explosion sur le prix cash que ce qu’on pourra observer sur le prix des découpes, ce sont 2 marchés totalement différents présentement puisque le goulot d’étranglement est au niveau des abattoirs.

Marge des abattoirs - $US/porc

Bœuf

Vendredi, l’USDA a publié le rapport Cattle-on-Feed qui dévoilait un troupeau encore plus petit que celui qui était prévu. La moyenne des estimés était à 95% du nombre de bœuf en parcs au 1er avril 2019, alors que le troupeau est de 94.5% à 11.3 millions têtes. C’est la plus importante baisse du troupeau en parc pour un mois de mars. De plus, les placement étaient de 1.56 millions veaux, en baisse de -22.7% par rapport à l’an dernier et représentent les plus petits placements puis mars 1996. Pendant ce temps, la vente de bœuf gras était nettement plus élevée que l’an dernier à +13% pour 2.01 millions bovins. Avec plus de sortie et moins d’entrée, ce n’est pas surprenant que le troupeau en parc ait autant diminué!

Tel que discuté dans la section porc, une pénurie de viande est de plus en plus possible aux États-Unis. On voit l’effet sur le prix des découpes de bœuf qui ont explosé la semaine dernière : le Select a gagné 52 c/lb (+23%) alors que le Choice a gagné plus de 54 c/lb (+23%) à 2.93 $US/lb. En conséquence, la marge des abattoirs atteint de nouveau sommet à près de 700 $US/tête ce qui devrait supporter le prix cash.

Marge des abattoirs - $US/bœuf

Prix des découpes de bœuf - $US/ 100lbs

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 449-8993
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article