Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

13 février 2020, RJO'Brien

Les prix au comptant et de la découpe aux Etats-Unis continuent de pointer  vers une faiblesse des prix du porc en Amérique du Nord. En effet, le prix au comptant se situait maintenant à 56.55 USD / 100 livres  alors que la découpe se situait à $63.96 USD / 100 livres. Les prix du jambon et du bacon sont vraiment mal en point perdant plus de 25% depuis quelques semaines. Le problème demeure le fait que les usines de coupes n’ont pas de place pour écouler ce qu’ils produisent présentement. Les ports américains sont au prise avec des retards dans les envois vers la Chine entre autre. Cet état de fait a été confirmé hier par Tyson Foods qui a déclaré que les importateurs chinois voulaient retarder les envois et les réceptions de viandes congelées. Conséquence, la viande demeure en sol américain et essaie de se frayer un chemin dans les canaux normaux de distribution. Mais pour attirer une clientèle les prix sont dévalués pour être écoulés par les chasseurs d’aubaine.

https://www.producer.com/2020/02/coronavirus-disrupts-china-meat-imports-food-supply-during-pork-shortage/

La Chine a annoncé la sortie de 10 000 tonnes de viande de porc des réserves nationales afin de soulager une partie de la population chinoise. Depuis la mi-décembre, le pays a sorti 150 000 tonnes des réserves. Le Ministère du Commerce chinois a annoncé avoir mis des mesures des programmes d’importation afin de satisfaire toute la population. Par exemple, en janvier, le Ministère dit avoir importé 640 000 tonnes de viandes (porc, bœuf, et autre).

Ce jeudi, les ventes à l’exportation ont été satisfaisantes en atteignant 28 600 tonnes métriques. Par contre, le point positif demeurent que les ports américains ont vu partir 42 900 tonnes métriques. Le Mexique était la destination de choix pour 13 100 tonnes alors que la Chine prenait 13 000 tonnes. Le Japon fermait la marche du top 3 avec 6000 tonnes métriques.

Dans les bonnes nouvelles, on voit peut-être poindre une éclaircie face aux données d’abattages gigantesques des derniers mois. En trois jours d’abattages, on a abattu 1 470 000 porcs une baisse de 16 000 par rapport au rythme de la semaine précédente. Cela représente tout de même une hausse de 125 000 porcs de plus que l’an dernier (+9.3%). Nous verrons avec les abattages du samedi si la situation se résorbe de ce côté.

De plus, le poids moyen des porcs vivants a baissé la semaine dernière passant de 286.9 livres la semaine précédente à 285.5 livres. C’est même 0.3 livres de moins qu’en 2019. Est-ce l’effet du retrait de la ractopamine qui se fait sentir sur les porcs finis?  

Une nouvelle pour le long terme, plusieurs pays européens mettent des mesures de santé animale en place ce qui réduira nettement la production porcine dans ces pays. Les Pays-Bas et la France ont annoncé des mesures en ce sens. Certains producteurs pourront se prévaloir de compensations pour se sortir volontairement de l’industrie. 

Bœuf

Le marché du bœuf a conclu la journée d’hier avec un rebond technique dans un marché baissier. Un peu comme dans le porc, la quantité de viande offerte aux consommateurs nord-américains est très abondante et il est difficile de grimper les prix ou les maintenir dans ces conditions de surabondance. Pourtant, le consommateur américain possède encore une fois de bons emplois, le marché boursier demeure soutenu et transige sur des sommets historiques et le prix de l’essence est en baisse depuis plusieurs semaines. Le marché des bouvillons voudra très certainement trouver un bon support pour rebondir. Les fonds ont liquidé plusieurs milliers de contrats, mais pourraient changer leur fusil d’épaule plus le mois de février va avancer et une la situation en Chine s’améliore. 

Le prix des coupes de bœuf se situe à des niveaux relativement bas. La coupe Choice se situe maintenant à 206.31 USD / 100 livres en baisse de 1.52 USD. On s’approche d’un bas des 2 dernières années. Il faudra attendre que les viandes puissent s’exporter avant de revoir des hausses notables dans ce marché.

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article