Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

26 septembre 2019, RJO'Brien

Aujourd’hui le 26 septembre

  • Chiffres d’exportation
  • Destitution de Trump, les impacts?
  • Rapport USDA demain et  lundi 

Commençons par les rapport USDA.

Le premier c’est demain après-midi au niveau de l’élevage. Le rapport Hogs & Pigs trimestriels nous renseignera sur les inventaires, les différentes catégories de poids et les intentions de mise bas. C’est important pour la demande de grain. 

Le deuxième c’est lundi, les inventaires de grain (Grain Stock). C’est un rapport d’inventaire il n’y a donc pas de révision de rendement, superficies, offre-demande. Le grain stock nous donnera donc les inventaires d’ancienne récolte qui sera roulé dans la nouvelle et donc la consommation implicite du dernier trimestre juin-juillet-aout. On s’attend à des stocks de 2.428 milliard de corn, de 982 millions de soja. Pour le blé c’est plus important car la récolte est déjà fait et donc on vient de passer un premier trimestre et il pourrait a donc plus d’incertitude.  

Donc lundi, pas de bilans offre-demande mais simplement un snapshot des inventaires. Naturellement si les inventaires sont plus faibles/élevés que prévu, le marché va s’ajuster pour en tirer des conclusion sur la consommation de l’année qui s’en vient.

Les estimés :

Exportations de grain.

Bien ordinaire dans le maïs et encourageant pour les fèves.

Corn :  19 millions de boisseaux d’ajouté dans le carnet de commande, c’est peu. Jusqu’à maintenant le carnet 2019/20 est à 360 millions de boisseaux contrairement à 719 à pareille date l’an passé soit une baisse de -50%. L’USDA a baissé la cible d’exportation depuis les douze derniers mois et le carnet actuel laisse penser que d’autre coupe sont à prévoir si la tendance se maintient. Dans son dernier rapport mensuel offre/demande, le ministère de l’agriculture prévoyait 2.05 milliard de boisseaux pour l’année qui s’en vient. On est loin de ça, mais il est encore tôt. Capotons pas, mais ne soyons pas trop surpris si jamais on baisse la consommation pour l’export.

Soybeans : d’autres bonnes ventes cette semaine. Yay! 38 millions de boisseaux s’ajoute au carnet de commande qui est rendu à 449 millions. Oui, c’est en baisse de -35% par rapport à l’an dernier à pareille date (685M) mais pour une troisième semaine consécutive les achats se font ressentir un peu. C’est bien! Hier sur le site de l’USDA duExport Sales Reporting Program j’ai vu passer 581 milles tonnes et un autre clip de 257 milles tonnes ce matin. Tous deux des achats chinois donc on voit que ca bouge dans ce sens-là. C’est tant mieux.

 

Destitution, enquête et le commerce grain, c’est quoi les impacts pour nous? 

Évidemment il y en a plusieurs et on pourrait écrire une dissertation de 426 pages, mais je ne ferai pas ça. Je vais simplement relever quelques points qui me semble plus important/pertinent à court terme. La liste n’est pas nécessairement en ordre d’importance

Le point principal c’est que cette enquête va mettre sur la glace un paquet de projet, discussions ou accords en cours dont :

  • Éthanol et biocarburant. Depuis une couple de semaines on entend Trump et la Maison Blanche laisser croire qu’un giant package  s’en vient afin d’augmenter la transformation, et donc la demande de grain pour l’éthanol. Jusqu’à maintenant il n’y a pas de détail, un peu comme le Président le fait souvent. C’est quoi ce qui s’en vient? On ne le sait pas, mais les rumeurs parlent d’une demande additionnelle qui pourrait augmenter la consommation de bedingue de possiblement 500 millions. Si cela se réalise, évidemment l’impact devrait se faire ressentir sur les prix à la bourse. Mais avec la turbulence politique, ce dossier risque d’être repoussé…
  • Accord de libre-échange nord-américain. L’ancien ALÉNA qu’on appelle aujourd’hui USMCA. L’impeachment pourrait devenir un sujet beaucoup plus chaud que le dossier avec le Canada et les méchants mexicains.  
  • Entente avec la Chine. Ça dépend du point de vue j’ai vu du pour comme du contre. Le dossier de la Chine est clairement plus important que celui de l’ALÉNA, c’est évident. Donc je m’attend à ce que plus d’efforts soit déployés en ce sens. On pourrait penser qu’avec le « scandale » politique actuel les discussions avec la Chine pourrait dérailler au même titres que les autres dossiers. MAIS. Mais le conflit est très important et je ne serais pas surpris que pour atténuer les tensions ou pour redonner son image aux yeux de son électorat, il pourrait y avoir une vague de ‘bonne nouvelles’. La Chine a booké du soja, on parle qu’ils vont peut-être aussi booker du porc américain…. 

À en suivre le compte Twitter du Président, il prend cela très à cœur. Le nombre de gazouillis ou de retweet explose depuis hier. D’une journée à l’autre, Donald passe de vouloir se donner le prix Nobel de la paix à se défendre contre des accusation de corruption et de destitutions. Bonjour les émotions. Je suis convaincu qu’il ne veut pas faire parti de la liste des président destitué. 

Page d’histoire pour René : 

  • Andrew Johnson 1868 (Destitué, mais reste en poste car le vote n’a pas passé au Sénat.)
  • Richard Nixon 1974 (A démissionné avant le vote officiel. Le « Watergate »)
  • Bill Clinton 1998 (Destitué, mais reste en poste car le vote n’a pas passé au Sénat. L’affaire Monica Lewinsky)
  • Donald Trump?

En fait selon mes recherche wiki dans l’histoire américain on dirait qu’aucun président ne s’est fait destitué comme on a vu récemment au Brésil en 2016 (Dilma Vana Rousseff). Soit qu’ils ont démissionné avant le vote ou que la motion qui a passé en chambre n’a pas eu le vote nécessaire au Sénat. J’ai l’impression que le système est fait en sorte qu’il faut vraiment que tu fasses quelque chose d’imbécile pour te faire kicker. À suivre… 

Bonne soirée!

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article