Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

16 août 2019, RJO'Brien

Bonjour,

Statistiques d'abattage

Porc

Il y a toujours des choses intéressantes à dire sur le marché du porc!

Le département d’agriculture chinois a mentionné que les porcs détenus par les producteurs étaient à la baisse de 32.2% en juillet dernier par rapport au même mois en 2018. Le cheptel reproducteur est aussi en baisse de 31.9% en juillet. Ces chiffres se comparent 25.8 et 26.7% en juin dernier. C’est donc dire que les choses ne se sont pas améliorées durant le mois de juillet.

Le prix du porc en Chine continue de progresser engrangeant encore un hausse de 2.1% ce vendredi. Ainsi les gains du prix cumulés pour la semaine sont de 15.1%. Inutile de mentionner que le prix atteint un niveau record encore une fois. Le USDA mentionne dans un publication que la Chine pourrait produire jusqu’à 15.8 millions de tonnes de viande de poulet en 2020 versus une production attendue à 13.8 millions de tonnes en 2019. Évidemment, le pays doit trouver des solutions afin de palier à la baisse de production de protéines.

Prix du porc en Chine (saisonnier) :

Un rapport du groupe ISN en Europe (allemand, https://www.schweine.net/news-pool-mitglieder/eu-schweinepreise-knappe-versorgungslage-notierung.html) propose une lecture intéressante des prix sur le Vieux continent. En effet, selon ce rapport, il semble que les prix offerts pour les porcs vivants sont en forte hausse en cette fin d’été. Le nombre limité de porcs disponibles provoquent des fermetures partielles d’abattoirs. Le rapport n’est accessible qu’aux membres (payant) donc il est difficile d'avoir plus de détail sur leur conclusions/hypotheses. J'ai pu trouver une référence que le prix allemand est en hausse, mais comme ici les prix sont très saisonnier (il ne faut pas comparer le prix à l'automne avec le prix à l'été), Tout de meme, les prix actuels (carcasse) sont les plus élevés des dernières années - lignes bleue foncée.

Dans son commentaire hebdomadaire, Jim Long mentionnait que les prix au comptant en Chine se situait à 1.42 US/ livre versus une découpe américaine à 90.00 USD / livre. Ainsi si ce n’était des tarifs, il y a longtemps que la Chine aurait acheté davantage. Parallèlement à cette disparité, d’après certains politiques internes au régime chinois lorsque le prix du porc versus le prix du maïs dépasse le ratio de 9.5 (prix du porc / prix du maïs), le gouvernement devrait relâcher des stocks de viandes provenant des réserves nationales. Or ce ratio se situe maintenant à 11! Il faudrait ainsi ouvrir les vannes et offrir des viandes congelées aux consommateurs.

Malgré toutes ces nouvelles, le prix des contrats à terme sur le CME vivote et même baisse depuis plusieurs jours maintenant. On blâme la production américain supérieure aux attentes (43 000 porcs abattus de plus qu’en 2018 cette semaine), le manque de vigueur des exportations qui se sont chiffrées à 20 400 tonnes métriques dans le rapport du USDA d’hier. Globalement, c’est même toute la courbe de prix dans le porc qui subit une baisse généralisée (jusqu’en octobre 2020). On enlève progressivement tout l’optimisme du printemps dernier sur les prix futurs au même moment où tous les analystes prédisent que les importations chinoises seront plus fortes pour terminer l’année 2019.

LH Octobre

Bœuf

L’ampleur de la hausse de la découpe dans le marché du bœuf est intéressante. En fait, la découpe de type Select est passée de $216.37 USD / 100 livres vendredi dernier (9 août) à $236.12 (15 août), soit une hausse de 9.1% en 5 jours. Malgré la perte de l’abattoir de Tyson au Kansas, les autres abattoirs se sont donnés le mot pour acheter les bœufs vivants prêts pour l’abattoir. Le USDA note une légère baisse des abattages pour les 4 jours de la semaine. Selon le rapport LS710, le nombre de bêtes abattues fut de 463 000 pour les 4 derniers jours alors que la semaine dernière le nombre s’élevait à 476 000 têtes. Il faut rappeler que l’usine de Tyson pouvait abattre 6000 bêtes par jour. De plus, il est possible que certaines autres usines veuillent procéder à des abattages durant les samedis afin d’accroitre leur part de marché. Le prix au comptant se situait autour de $105 dans les différentes régions productrices (baisse de $5 à $7).

Les contrats à terme demeurent très fragiles dans ce contexte. Le fait aussi que l’économie mondiale connaisse des ratés depuis quelques temps n’aide pas la cause des prix. Les fonds d’investissement ont vendu massivement cette semaine et il sera intéressant de suivre l’évolution de leur positionnement au cours des prochains jours.

Les exportations se sont chiffrées à 16 100 tonnes métriques. Les exportations totale depuis le début de l’année 2019 se situent à 668 700 tonnes métriques en hausse de 2.9% par rapport au rythme de 2018.

Cattle Octobre

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Fax: 514-932-7340

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article