Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

14 août 2019, RJO'Brien

Aujourd’hui le 14 aout 

  • Un peu de macro-économie
  • Soja: retour sur rapport USDA de lundi
  • Cartes Météo

À la lumière du bilan américain du soja, la baisse des superficies de soja montre un signe nécessaire pour équilibrer l’offre et la demande. Mais quand même une baisse de 12.5 millions d’acres par rapport à l’an dernier est une réduction massive! 12.5 millions! Ce qui est encore plus important à noter c’est que malgré la baisse des acrages, les inventaires de fin sont encore à des niveaux extrêmement abondants.  À 755 millions de boisseaux, c’est tout de même le deuxième inventaire le plus volumineux depuis 2006/2007. Rien pour faire peur au marché.

La baisse de production peine à faire baisser les stocks, car la consommation est continuellement en baisse. Résultat direct du conflit commercial (et de la PPA en Chine).

Normalement les américains exportent le deux tiers de la production de soja – soit sous forme de fève, ou de tourteau ou d’huile. Aujourd’hui c’est moins de la moitié. Ouch.  En 2017/2018 les américains ont exporté 2.134 milliard de boisseaux, l’année suivante 1.700 milliard soit une baisse de -20%

Étrangement l’USDA mise sur un léger rebond de l’exportation cette année 2019/2020 mais c’est très timide, et ce n’est pas fait encore car le carnet de commande est presqu’à sec.

L’autre chose à considérer c’est que les USA ne sont plus les seuls à produire du soja, le Brésil et l’Argentine en produise de plus en plus. Et leur production n’est plus marginale comme dans les années 1990. AU contraire!!!

Cette années les américains vont sortir 100 millions de tonnes. Les Brésiliens? 123 million. Et oui, ils en produise plus que les States. Fou, han? Argentine? 53 million.

Le conflit commercial en ce moment a pour effet de déplacer la production de masse vers l’Amérique du Sud; le climat est favorable, la devise est favorable, le gouvernement est favorable. (pas de guerre commerciale, de tarifs et menace sur twitter)

Finalement je me dit que la guerre commerciale en ce moment sera l’élément déclencheur d’un exode agricole pour le soja américain – je pense que cela pourra affecter une génération au complet. Un peu comme le blé est sorti des USA pour se faire de plus en plus en Russie/Ukraine/Mer Noire. 

Peut-être que c’est une opportunité pour développer d’autres marchés, ou expérimenter des variétés différente sans-ogm pour répondre à la demande grandissante?

Macro-Économie 

CE matin pour la première fois depuis la crise financière de 2007 les taux d’intérêt sur les obligation gouvernementale 10 ans (1.58%) sont plus faibles que les taux 2 ans (1.59%)!!! On le voyait venir depuis quelques mois, mais quand même cela a secoué le marché aujourd’hui. C’est un peu comme un cadran qui sonne – beep beep il se passe quelque chose, wake up.

Dans les 30 dernières années, c’est arrivé à 3 reprise (aujourd’hui = 4) et cela annonce bien souvent un ralentissement économie ou même une récession. On se souvient de la crise financière de 2007 avec les prêts hypothécaires toxiques, avant ca c’était la bulle des techno…. Est-ce que dans les livres d’histoire des prochaines générations on fera référence à notre période comme étant les guerres commerciales? Qui sait.

Le SP500 a clôturé en forte baisse, presque 100 points et plus de 3%. Des milliard de dollar qui disparaissent, pouf.

Ralentissement économique, ou récession, fera évidemment pression sur l’ensemble des matières premières, et les denrées agricoles n’y échappent pas.

 

Cartes Météo

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article