Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

25 juin 2019, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

Le marché a légèrement rebondi aujourd’hui, après une chute de 8 cents/lb en 3 jours sur les contrats de juillet. On peut parler de plusieurs facteurs, mais celui qui pèse le plus dans la balance dernièrement, c’est la production américaine. Les abattages de la semaine dernière étaient de 2.449 millions de porcs ce qui est 13.2% de plus que l’an dernier… 13%!!! C’est énorme. En plus, le poids des carcasses se maintient à plus de 214 lbs ce qui est 3.4% de plus que l’an dernier. En combinant ces 2 variables, la production porcine était de 525 millions lbs, l’équivalent d’une production observée en hiver. L’abondance se fait de plus en plus ressentir puisque ça fait déjà plusieurs semaines que la production est extrêmement élevée et les congélateurs doivent déjà être pleins. 

Hier, le marché a terminé sous la barre du 73.00 cents pour les livraisons de juillet tandis que le prix cash était à 78.50. Avec cet écart de prix, le marché s’attend à ce que l’abondance persiste pour encore 2 semaines au minimum. À mon avis, je crois que le printemps a été clément pour la conversion alimentaire et les porcs qui ont engraissé plus vite se rendent à l’abattoir. De plus, lorsqu’on voit la différence entre le prix actuel et celui de juillet, la commercialisation va possiblement se faire en accélérer. Mieux vaut vendre aujourd’hui à 78 cents ou dans 2 semaines? Toutefois, après que cette vague de production soit passée, je crois qu’un trou se créera dans les abattages américain ce qui pourrait permettre au prix de rebondir en juillet. Cependant, il ne faut pas oublier que le marché américain est déjà saturé en viande avec des productions records (voir le bœuf ci-dessous)… ce n’est pas en ajoutant 16% plus de viande sur les tablettes que les consommateurs américains mangeront une sixième brochette de souvlaki. Il ne faut pas mitiger le risque d’acheter des CàT… rappelons-nous que le mois d’août 2018 avait terminé à 55 cents/lb.  

Ce jeudi à 15h00, l’USDA publiera le rapport trimestriel Hogs and Pigs. La grosse question pour ce rapport sera la quantité de porc de 180 lbs et plus qu’on avait au 1er juin. Tel que décrit plus haut, la quantité de porcs abattue est phénoménale. Évidemment, les analystes ne savent plus trop quoi penser avec une fourchette d’estimé de +2.5% à +7.6% pour cette classe de poids. Dans l’ensemble, on s’attend à un cheptel commercial d’environ 68.3 millions porcs (+2.7%) alors que le troupeau de truies et cochettes devrait s’établir à 6.42 millions, soit +1.6%. Concernant l’expansion du troupeau reproducteur, ce serait la plus petite croissance depuis plus d’un an ce qui me semble incohérent avec la dynamique du marché au 2ème trimestre. Pour l’été, les intentions de mises-bas devraient se situer à +1.0% et à +1.8% à l’automne. L’expansion de la production semble se poursuivre pour encore quelques trimestres. On se croise les doigts pour que la Chine achète, sinon ce sera difficile d’écouler autant de viandes l’hiver prochain.

Prix du CàT de porc sur août

 

Bœuf

Le USDA publiait vendredi dernier 2 rapports concernant le bœuf. Dans le premier cas, les résultats du rapport Cattle-on-feed se sont avérés négatifs pour les prix des contrats à terme. Par contre, ce négatif ne l’était pas tant que ça. Le nombre d’animaux dans les parcs au premier juin s’établissait à 1.6% de plus que l’an dernier alors que les attentes se situaient plutôt à 1.3% de hausse. Par contre, les yeux se tournent davantage vers le futur alors que les négociants anticipent des baisses de veaux mis dans des parcs d’engraissement dans les mois qui viennent en raison de l’état des pâturages. L’autre rapport fut autrement plus positif. Les inventaires de viande de bœuf congelé se sont établis à 403.5 millions de livres ce qui constituaient une baisse de 13.1% par rapport au même mois de 2018 et en baisse de 6.2% par rapport au mois d’avril 2019. Cette forte baisse est donc une surprise positive pour le marché qui voit poindre une demande plus forte. Normalement, les inventaires chutent en moyenne de 2.9% pendant ce mois.

Les abattages demeurent constants dans le marché du bœuf alors que le USDA enregistrait des ventes de 665 000 têtes la semaine dernière comparativement à 661 000 l’an dernier. Le poids moyen demeurait sous le niveau de l’an dernier de presque 13 livres.

Prix du CàT de boeuf sur août


Bonne journée 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article