Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

01 février 2019, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

La semaine se résume en quelques mots: vortex polaire et faiblesse des prix. Premièrement, les abattages de la semaine ont été bouleversés par les températures glaciales provenant du nord. Mercredi, les abattages étaient de seulement 261,000 têtes, presque 200,000 porcs n’ont pas été livrés en raison des grands froids (température ressentie à -40C à Chicago). En conséquence, le prix cash jouait au yo-yo, mais aucun signe concret de revirement haussier. Les ventes de jeudi étaient à 57.33¢/lb, à +0.49¢, c’était la seule journée positive depuis plus d’une semaine. Au final, le prix cash a perdu -1.15 ¢/lb cette semaine et il n’est pas aidé par la faiblesse des découpes. Les découpes étaient à 66.70 ¢ ce matin, au plus faible depuis novembre. Il faut garder en tête que depuis la grippe porcine H1N1 en 2009, le creux de la valeur des découpes est de 64 ¢/lb. Nous sommes pas très loin de ce niveau. 

Prix des découpes américaines (¢/lb)

Après plusieurs semaines de production à +5% ou +7%, on a un retour à la normale à cause de la journée d’abattage de mercredi. Le problème est que les 200,000 porcs qui devaient être livrés existent et aboutiront sur le marché la semaine prochaine. Bref, pour cette semaine, les abattages étaient de 2.39 millions têtes, en baisse de -4.6% et -1.9% versus la semaine dernière et l’an dernier respectivement. Le poids est légèrement inférieur à l’an dernier ce qui amène la production à 2.2% sous le volume de 2018, à 509.3 millions lbs. Fort possiblement que la production de la semaine prochaine va être un peu plus importante à cause des livraisons reportées, mais par la suite, on pourrait bien voir les abattages revenir à un niveau plus près de 2018 si on se base sur l’USDA.

Depuis le début de l’année, le prix de gros du porc en Chine est sur une pente descendante à 19.15 CNY/KG (1.69 $CA/lb). Les chinois craignent de voir une deuxième correction comme ce fût au 2ème trimestre 2018 lorsque le prix de gros avait baissé jusqu’à 17 CNY/kg… De plus en plus, les éleveurs chinois ont de la difficulté à atteindre la rentabilité ce qui explique la liquidation du cheptel reproducteur depuis des années. Environ 40% de la production chinoise (donc 20% de la production mondiale) provienne d’éleveurs de moins de 500 porcs/an et ces éleveurs sont en train de sortir de l’élevage laissant la place à une restructuration de l’industrie porcine en Chine.

Prix du porc de gros en Chine (CNY/kg)

 

Bœuf

Les températures de la semaine sont venues perturber le marché du bœuf. D’une part, les prix montaient en début de semaine sous les attentes que la commercialisation allait se faire au ralenti (positif pour le prix). D’autre part, les consommateurs n’allaient possiblement pas s’éloigner du foyer et rester à la maison, ce qui est mauvais pour la consommation et de même pour les prix. Aussi, les prix cash offerts par les abattoirs étaient faible hier, à seulement 121¢/lb ce qui a causé tout un renversement. Évidemment, il n’y a pas eu de transactions à ce prix, mais ça démontrait le faible appétit des abattoirs.

Techniquement, le mouvement d’hier n’était pas très positif pour le prix, on pourrait avoir atteint un sommet à court terme. Hier, les prix se sont envolés avec avril à 129.5 ¢/lb, mais le marché s’est fortement corrigé en après-midi pour terminer la journée à la baisse d’environ 3.5¢ depuis les hauts. C’est typique d’une chandelle de renversement.

Cette semaine, la production de bœuf était un peu à la baisse en raison des températures très froides qui sont venues ralentir la commercialisation. Les abattages étaient de 593,000 têtes, en baisse de -2.8% et -3.3% la semaine et l’an dernier. Depuis plusieurs semaines, le prix cash a une certaine force en raison des températures froides, mais on n’observe pas vraiment de baisse de poids. Les bêtes vivantes sont toujours à 1375 lbs, soit 3 lbs de moins que l’an dernier, mais les carcasses sont à 830 lbs, soit 2 lbs de plus. Au total, la production de la semaine était de 492.2 millions lbs, en baisse de -2.8% versus l’an dernier.  

Prix du bœuf sur avril


Bon weekend,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article