Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Raphaël Pouliot & Réjean Leblanc, Consultants

marge 16 décembre à 7$ par porc

16 décembre 2019, Raphaël Pouliot & Réjean Leblanc, Consultants

Lundi 16 décembre, la marge des 12 prochains mois du modèle N-F de la Financière est de + 6.70$ par porc de 100 kg , en hausse due à l’annonce de ce vendredi comme quoi la Chine et les États-Unis s’entendrait pour 50 Milliards de produits agricoles ( annoncé, une fois de plus,   mais pas signé... )  .  Les lean Hog étaient appelés avant l’ouverture à une hausse de 3 sous sur toutes les échéances,  mais la journée s’est conclue un peu décevante,  1 sous seulement d’augmentation en moyenne.  Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’on nous annonce une entente,  et qu’un tweet  vire tout de bord la semaine suivante.   Il est prématuré de reprendre des positions pour ceux d’entre vous qui avaient liquidés leurs positions, laissons aller un peu....  extrait de l’article de Jim Long   9 décembre :    ‘’   Les découpes actuelles de porc aux États-Unis à 82$ sont à la limite du miracle avec 2,8 millions de porcs abattus par semaine.  C'est un véritable reflet de la demande, du pays et de l'exportation. Si l'abattage des porcs aux États-Unis tombe à 2,5 millions par semaine, où peuvent aller les découpes? 93 $ et plus ?   ‘’.    Ce qui ne signifie pas non plus qu’il faut attendre que les porcs montent à 280$ le 100 kg été 2020 pour en booker, les prix actuels de 238$  sont déjà très alléchants,  et si ce n’était de la PPA  , à +7$ de marges sur 1 an   on fermerait déjà un bon pourcentage... mais nous ne sommes pas dans un contexte normal...
 
-Le taux de change monte un peu à 0.76 ,  il est supposé monter étant donné  les nouvelles que l’Aléna 2.0  pourrait se signer bientôt....
 
- Le maïs no 3 est présentement 235$ pris à la ferme,  assez près du prix d’importation qui serait 244$   ( il vaut 3.88 $ le boisseau spot autour de Chicago  x 39.368 = 152 $ US,    et avec le taux de change 201 $ CAD pris aux états-Unis.   Ajoutez le transport, on arrive dans les 240$ )  .  On n‘a donc pas eu de pression de battage au Québec, excepté pour le maïs no 5 ou échantillon qui veut être écoulé avec de fortes escomptes.  Présentement  il est assez difficile de trouver le bon prix à payer pour du 4, pour du 3 ,  c’est une année compliquée;    mais il y a aussi des opportunités qui passent, particulièrement si vous avez la capacité d’avoir un silo de maïs plus léger  dédié pour les moulées finition....    


 

Raphaël Pouliot, agronome
cell : 514 796 0567


Partager cet article