Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Jean-Philippe Boucher

Acheter les rumeurs, vendre les faits

03 mai 2017, Jean-Philippe Boucher

Au mois d’avril, il n’y a pas que le temps pluvieux qui aura fait grincer des dents, le recul semaine après semaine des prix des grains aussi. Mais, à défaut de débuter le mois de mai avec de bonnes perspectives météo au Québec, les prix des grains auront eu le mérite depuis le début de la semaine de mettre un peu de baume sur la plaie.

En effet, à Chicago dès lundi, les prix sont sortis de leur torpeur comme un polichinelle d’une boîte à surprise.

C’est le marché du blé qui aura ouvert le bal avec des conditions très froides dans les régions de production de blé d’hiver aux États-Unis (centre/sud des Plaines américaines) au cours de la fin de semaine. Dans certains secteurs, on parle même d’une bordée de neige, ce qui ne passe pas inaperçu alors que les cultures sont dans une bonne proportion au stade de l’épiaison. On en saura davantage...

Lire la suite de cette chronique: Bulletin des Agriculteurs - Blogue Le marché des grains - Acheter les rumeurs, vendre les faits


Partager cet article