Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 28 janvier 19

28 janvier 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session au neutre à baissier d’une fraction de cent.

Présenté dans le courant de l’avant-midi, le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 24 janvier a indiqué que 893,001 tonnes de maïs US avaient été exportées. Il s’agissait d’une baisse de 20,79 % par rapport à la semaine précédente et de 11,70 % comparativement à la même période l’an passé. Le Japon a été la principale destination avec 361,369 tonnes. Le Mexique venait ensuite avec 174,400 tonnes.

Le Congrès et l’Administration américaine ont voté un projet de loi sur un financement à court terme pour rouvrir la totalité du gouvernement américain au moins jusqu’au 15 février prochain. Les données du USDA devraient donc commencer à être publiées, mais de nombreux de retards sont à combler. En fait, beaucoup de rapports, dont celui d’offre et de demande (WASDE), seront présentés le 8 février prochain.

 

Soya

La plupart des contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont perdu de 1 à 2 cents. Les contrats de tourteau ont baissé de 1,70 $ /tonne. Par contre, l’huile a gagné 27 points.

Ce matin, le USDA a mentionné que dans la semaine du 24 janvier dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 893,001 tonnes, ce qui représentait une baisse de 18,91 % par rapport à la semaine précédente. Une réduction du même pourcentage a aussi été observée par rapport à la même période l’an passé. Pour une deuxième semaine consécutive, la Chine a été la principale destination avec 342,243 tonnes.

Les négociants et les spéculateurs attendent de voir l’issue des négociations Chine/États-Unis qui auront lieu mercredi et jeudi prochain.

ABIOVE a réduit son estimé de la production de soya brésilien 2018/2019 de 3 millions de tonnes à 117,9 millions de tonnes. Elle également abaissé sa projection pour les exportations de soya brésilien 2019 de 3,8 millions de tonnes à un total de 70,1 millions de tonnes.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US ont clôturé au neutre à baissier de 2 ¾ cents.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 24 janvier dernier, le USDA estimait que 362,153 tonnes de blé US avaient été exportées, ce qui correspondait à une baisse de 31,02 % par rapport à la semaine précédente et de 37,74 % comparativement à la même période en 2018.

Concernant le blé d’hiver US, les températures inférieures à zéro, qui sont prévues cette semaine, engendrent certaines inquiétudes pour les zones non-protégées par un couvert de neige adéquat. Il sera toutefois difficile de connaître l’étendue des dégâts avant que les semis ne sortent de leur dormance.

Le USDA va présenter son rapport sur les semences de blé d’hiver US le 8 février prochain.

Le GASC (Égypte) a lancé un appel d’offres pour des livraisons entre le 11 et le 20 mars prochain. Les résultats sont attendus demain après-midi.

Le ministère russe de l’Agriculture prévoit des exportations de blé russe 2018/2019 de 36 millions de tonnes, une baisse de 1 million de tonnes comparativement à son dernier estimé. Le ministère projette également une production de blé russe 2019 de 67 millions de tonnes. En 2018, celle-ci avait été de 72,1 millions de tonnes.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont fini la journée à la hausse de 20 à 52,5 cents. Les contrats de veau ont également terminé dans le vert de 10 à 90 cents.

Le 25 janvier dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 28 cents à 143,49 $. Cet après-midi, le USDA estimait que la valeur du surgelé en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 5,79 $. La découpe «Choice» a pris 39 cents à 217,40 $. Celle «Select» a fait l’inverse en reculant de 42 cents à 211,61 $.

En ce début de semaine, le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 118,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 1,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 1,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

 

Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont reculé de 5 à 55 cents. Le contrat avril 19 a plutôt gagné 20 cents.

Le 24 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était stable comparativement au jour précédent à 58,50 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc a été en hausse de 83 cents à 68,50 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant était en baisse de 32 cents à 51,52 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 470,000 têtes, une augmentation de 69,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 7,000 têtes comparativement à la même semaine l’an passé.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article