Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 11 janvier 19

11 janvier 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont fini la session en hausse de 2 à 2 ¾ cents. Pour la semaine, le contrat mars 19 a baissé de 1,24 %.

Comme prévu, le USDA n’a pas présenté ses rapports mensuels durant la journée puisque la fermeture partielle du gouvernement fédéral américain est toujours en vigueur.

Dans un appel d’offres qui prendra fin le 18 janvier prochain, la Turquie recherche 342,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.

Le ministère chinois de l’Agriculture a revu à la baisse son estimation de la récolte de maïs chinois 2018/2019 à 257,33 millions de tonnes comparativement à 259,07 millions de tonnes l’année passée.

Le Buenos Aires Grains Exchange (BAGE) estime que les ensemencements de maïs argentin sont complétés à 86,1 %, ce qui correspond à une légère baisse par rapport à la même période l’an dernier. Pour les semis déjà émergés, le BAGE mentionne que 51,1 % d’entre eux sont dans les catégories «bon à excellent» comparativement à 29,3 % l’an dernier à la même période.

Safras & Mercado (Safras) évalue la récolte de maïs brésilien 2018/2019 en baisse de 1,53 million de tonnes à un total de 93,366 tonnes.

 

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont clôturé dans le vert de 3 à 4 cents. Hier, les vendeurs avaient commencé à prendre leurs profits avant le week-end qui s’annonce. Pour la semaine, le contrat janvier 19 a reculé de 1,13 %. Les contrats de tourteau ont fini en baisse de 2,20 $/tonne. L’huile a gagné 23 points.

Selon le BAGE, les ensemencements de soya argentin seraient terminés à 96,1 % comparativement à 94,3 % à la même période en 2018. Le BAGE indique également que 29,1 % des plants sont en floraison alors qu’ils l’étaient à 33,3 % l’an passé. Aussi, il estime que les conditions de culture se sont améliorées de 8,6 % par rapport à l’an dernier à 48,8 % dans les catégories «bon à excellent».

Safras a abaissé son évaluation de la production de soya brésilien 2018/2019 de 6,5 millions de tonnes à 115,72 millions de tonnes. Ceci donne suite au rapport de CONAB qui considère la récolte de soya brésilien à 118,8 millions de tonnes.

Le ministère chinois de l’Agriculture a diminué ses projections annuelles pour les importations chinoises de soya de 10,48 millions de tonnes à 83,65 millions de tonnes. Cette baisse serait due à un changement du type de moulée et aux effets de l’épidémie de fièvre porcine africaine qui a réduit le cheptel porcin.

 

Blé

La plupart des contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 5 à 6 cents. Pour la semaine, les contrats de Chicago ont pris 0,48 %. À Kansas, ils ont perdu 0,3 %. À Minneapolis, la baisse aura été de ¼ cent.

La Tunisie, le Maroc et la Jordanie sont plus actifs sur les marchés du blé après que l’Égypte ait fait de gros achats durant la semaine.

Selon le BAGE, la récolte de blé argentin serait terminée à 95,6 %, une hausse de 0,4 % par rapport à la même période l’an passé. Il estime par ailleurs que la production serait de 17,948 millions de tonnes.

 

Bœuf

Ce vendredi, les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session sur une note partagée. En fait, la plupart d’entre eux ont fini au neutre à haussier de 45 cents. Pour la semaine, toutefois, ils ont gagné 2,5 %. Les contrats de veau ont également eu une performance partagée en clôturant en baisse de 62,5 cents ou en hausse de 12,5 cents. Pour la semaine, le contrat janvier 19 a pris 0,85 %.

Le 10 janvier dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 9 cents à 145,46 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été dans le rouge. La découpe «Choice» a reculé de 1,50 $ à 212,46 $. Celle «Select» a aussi perdu 1,50 $ à 206,27 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 626,000 têtes. Il s’agit d’une augmentation de 14,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Dans le courant de l’après-midi, des ventes au comptant ont eu lieu à des prix variant entre 123 $ et 124 $ pour le vivant. Dans le cas de la carcasse, des ventes à 197 $ ont été observées.



Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont fini la journée en baisse de 50 cents à 1,425 $. Par contre, pour la semaine, le contrat février 19 a gagné 1,13 %.

Le 9 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 89 cents comparativement au jour précédent à 55,99 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc en progression de 50 cents à 70,96 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 20 cents à 50,88 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,565 millions de têtes, une hausse de 125,000 têtes comparativement à la même semaine en 2018.

 

Dollar canadien 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article