Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 9 janvier 19

09 janvier 2019,

Maïs

Malgré la faiblesse des nouvelles données sur l’éthanol US présentées dans le courant de l’avant-midi, la majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session en hausse de 1 à 2 cents. À noter que le marché a été stimulé par la baisse du dollar américain et la hausse des prix de l’éthanol qui a trouvé un support dans la progression du pétrole brut. Ce dernier a augmenté de 5,33 % dans la journée.

Présenté ce matin, le rapport hebdomadaire de l’EIA a indiqué que la production d’éthanol US avait baissé de 11,000 barils par jour au cours de la semaine du 4 janvier dernier à un total de 1 million de bpj. Il s’agirait de la plus forte baisse depuis le 20 avril 2018. Par contre, les stocks ont augmenté de 92,000 barils à 23,254 millions de barils. Le Golf et la Côte Ouest sont les seules régions où des réductions ont été observées.

 

Soya

Ce mercredi, les contrats de soya à Chicago ont fini la journée avec des gains de 5 à 5 ½ cents après que les négociations entre les États-Unis et la Chine aient entamé leurs conclusions. Les contrats de tourteau ont également clôturé dans le vert de 1,40 $/tonne. L’huile a gagné 14 points.

En cette troisième journée de négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis, un représentant américain a mentionné que l’une des priorités des Chinois est d’acheter une quantité substantielle de produits américains. Toutefois, il n’a pas donné de détails sur la nature des achats éventuels.

La fermeture partielle du gouvernement américain est encore en vigueur. Par conséquent, le rapport hebdomadaire du USDA sur les ventes à l’exportations de grain ne sera pas publié demain.

AgRural a abaissé son estimé de la production de soya brésilien de 4,5 millions de tonnes en novembre dernier à un total de 116,9 millions de tonnes ce mois-ci. De son côté, CONAB devrait présenter ses nouvelles données mensuelles demain.

 

Blé

La plupart des contrats de blé US ont fini la journée au neutre à haussier de 4 cents. À Kansas, les contrats aux échéances les plus éloignées ont terminé avec des pertes.

Dans son appel d’offres le plus récent, Taïwan a acheté 111,650 tonnes de blé US.

Par ailleurs, le GASC (Égypte), qui avait lancé un appel d’offres dont les résultats devaient être connus durant la journée, a acheté 415,000 tonnes de blé russe. 295,000 tonnes doivent être livrées entre le 20 et le 28 février 2019. Le reste le sera entre le 1er et le 10 mars prochain. Les États-Unis ont présenté des prix FOB compétitifs, mais les frais de transport seraient trop élevés.

Dans un appel d’offres qui prenait fin hier, l’Algérie a acheté 550,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.

FranceAgriMer prévoit des exportations de blé français 2018/2019 à l’extérieur de la zone de l’Union Européenne à 8,7 millions de tonnes, ce qui correspondrait à une baisse de 0,1 million de tonnes comparativement au mois dernier.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont fini la session dans le rouge de 50 cents. Les contrats de veau ont perdu de 20 à 80 cents.

Le 8 janvier dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 7 cents à 145,70 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 14 cents à 213,84 $. Celle «Select» a suivi en perdant 79 cents à 206,47 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 357,000 têtes. Il s’agit d’une augmentation de 4,000 têtes par rapport à la même semaine l’an passé.

Le Feeder Cattle Exchange n’a pas enregistré de vente sur les 571 têtes offertes en ligne. Les parcs d’engraissement demandaient 125 $.

 

Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont clôturé avec des gains de 47,5 cents à 1,525 $.

Le 7 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 35 cents comparativement au jour précédent à 54,85 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc en baisse de 49 cents à 69,67 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 1,02 $ à 51,19 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,423 million de têtes, une hausse de 54,000 têtes comparativement à la même période en 2018. 

 

Dollar canadien 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article