Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 4 janvier 19

04 janvier 2019,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 2 à 3 ½ cents. Pour la semaine, le contrat de mars 19 a pris 2 %.

Ce matin, l’EIA a présenté son rapport sur l’éthanol américain. Elle estime que le 28 décembre dernier, la production était en baisse de 31,000 barils par jour à un total de 1,011 million de bpj. Quant aux inventaires, ils ont été en hausse de 29,000 barils à 23,162 millions de barils. Le Midwest est la seule région où une augmentation de 509,000 barils a été enregistrée.

À noter que le USDA a annoncé cet avant-midi, la suspension des publications des rapports concernant l’offre et de demande (WASDE), la production des grains et les stocks de grain qui étaient prévus le 11 janvier prochain. La fermeture partielle du gouvernement américain en explique la situation. Le retour à la normale viendra lorsque le USDA aura la totalité de ses financements.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont clôturé en hausse de 8 à 9 ¼ cents. Les 3 premiers jours de janvier ont tous enregistré des gains. Pour la semaine, le mois de janvier s’est soldé par une augmentation de 30,3 %. Le tourteau a gagné 2,40 $ tonnes.

Faute d’argent et d’activités, la publication du rapport mensuel Fats & Oil qui devait être faite ce mercredi a été remise à plus tard. Toutefois, un sondage réalisé par Reuters indique que les analystes pensent que 177 millions de boisseaux de soya US auraient été triturés durant le mois de novembre dernier.

INTL FCStone a réduit son estimé de la production de soya brésilien 2018/2019 de 3,96 millions de tonnes à 116,25 millions de tonnes. La récente sécheresse expliquerait cet ajustement. Un groupe brésilien, Aprosoja, évalue la récolte de soya brésilien entre 110 et 115 millions de tonnes. Cette estimation est l’une des plus faible à avoir été enregistrée jusqu’à présent. De son côté, CONAB devrait dévoiler son prochain rapport le 10 janvier prochain.

 

Blé

À la fermeture des marchés, les contrats de blé US étaient en hausse de 2 à 5 cents. Pour la semaine, à Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont été en progression de 1,08 %. À Kansas, la hausse a été de 2,02 %, à Minneapolis de 3,59 %.

IEG Vantage estime les ensemencements de blé d’hiver US 2019 à 31,513 millions d’acres, ce qui représente en baisse de presque 1 million d’acres par rapport à l’an passé. Le rapport sur les ensemencements de blé d’hiver américain qui devait être présenté vendredi prochain a été suspendu en raison de la fermeture partielle du gouvernement américain. Comme d’autres rapports, la date de sa publication sera fixée seulement lorsque le financement sera rétabli.

Le Buenos Aires Grains Exchange estime que le 2 janvier dernier, la récolte de blé argentin était terminée à 90,6 %, ce qui correspond au rythme normal.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session en baisse de 72,5 cents à 1,40 $. Pour la semaine, le contrat de février 19 était en recul de 1,81 %. Les contrats de veau aux échéances les plus rapprochées ont également fini dans le rouge par 3 chiffres. Pour la semaine, le contrat de janvier 19 a perdu 2,8 %.

Le 3 janvier dernier, le CME feeder cattle index était en recul de 46 cents à 145,60 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé de bœuf a été en baisse. La découpe «Choice» était dans le rouge de 1,98 $ à 214,51 $. Celle «Select» a suivi en perdant 1,72 $ à 207,66 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 520,000 têtes.

Hier des ventes au comptant à 123 $ ont été observées. Aujourd’hui, quelques ventes pour le vivant ont eu lieu entre 122,5 et 123 $. D’autres, à 195 $, ont été enregistrées pour la carcasse.

 

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la journée avec des baisses de 10 à 75 cents. Pour la semaine, le contrat de février 19 était en hausse de 2,14 %

Le 2 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 20 cents comparativement au jour précédent à 53,25 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes en hausse de 20 cents à 69,70 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse de porc a été en progression de 79 cents à 48,22 $.

Pour la semaine, le USDA estime les abattages sous inspections fédérales à 2,262 millions de têtes, une hausse de 140,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

 

Dollar canadien

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article