Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 26 décembre 18

26 décembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session en baisse de 3 à 4 ½ cents. Malgré la hausse du prix du pétrole brut sur le marché américain, celui de l’éthanol US était en baisse notamment en raison des marges trop faibles. La force du dollar US et la chute des prix observée dans les autres grains ont également pesé sur la balance.

Malgré l’arrêt partiel du gouvernement américain, le rapport sur les inspections à l’exportation a été dévoilé durant l’avant-midi. Le USDA estime que les inspections de maïs US au cours de la semaine du 20 décembre dernier ont été de 996,098 tonnes. Il s’agit d’une augmentation de 12,4 % par rapport à la semaine précédente et de 60,45 % comparativement à la même période en 2017. Pour l’année commerciale en cours, le cumulatif des inspections à l’exportation de maïs US est de 16,988 millions de tonnes, ce qui représente une hausse de 72,26 % par rapport à 2017.

 

Soya

Sous la pression des faibles données sur les exportations de soya US, la plupart des contrats de soya à Chicago ont clôturé dans le rouge de 13 à 14 cents. Le tourteau a perdu 4,10 $/tonne et l’huile 38 points.

Ce matin, le rapport sur les inspections indiquait que dans la semaine du 20 décembre dernier, 651,181 tonnes de soya US ont été exportées. C’était une diminution de 34 % comparativement à la semaine précédente et la moitié moins qu’à la même période en 2017. Du total, seulement 367 tonnes auraient été expédiées en Chine. Pour l’année commerciale en cours, le cumulatif des inspections à l’exportation de soya US est de 15,822 millions de tonnes, une baisse de 41,8 % par rapport à 2017.

Cette semaine, la Chine a annoncé des diminutions de tarifs sur les importations de 700 produits. Ces mesures entreront en vigueur le 1er janvier prochain. Du lot, il y aurait des baisses pour le tournesol et le tourteau de canola. Malheureusement, le soya n’en fait pas parti. À noter qu’il y aura des réductions de tarifs à l’exportation pour les fertilisants.

Le 7 janvier prochain, une délégation américaine se rendra en Chine pour entamer des pourparlers commerciaux. Aucune rencontre face à face n’a été faite depuis la tenue du dernier G-20 en Argentine.

 

Blé

Ce mercredi, les contrats de blé à Chicago et à Kansas ont terminé en baisse de 5 à 7 ½ cents. À Minneapolis, le recul fut de 9 à 12 ¼ cents.

Durant la matinée, le USDA a annoncé que les inspections à l’exportation de blé US ont été de 543,126 tonnes durant la semaine du 20 décembre dernier. Il s’agissait d’une baisse de 20,71 % comparativement à la semaine précédente, mais également d’une hausse de 4,34 % par rapport à la même période en 2017. Pour l’année commerciale en cours, le cumulatif des inspections de blé US est estimé à 12,259 millions de tonnes, une diminution de 14,14 % comparativement à 2017.

La Commission Européenne a réduit son estimé pour la production de blé tendre européen 2018/2019 de 0,7 million de tonnes à un total de 128,5 millions de tonnes. Elle évalue également les exportations à 20 millions de tonnes.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont fini la session sur une note partagée. Le contrat de décembre 18 a terminé en hausse de 47,5 cents. Il devrait expirer lundi prochain.

Le 25 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 5 cents à 147,71 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé de bœuf était dans le vert. La découpe «Choice» a progressé de 1,64 $ à 215,69 $. Celle «Select» a suivi en prenant 10 cents à 207,60 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 135,000 têtes.

En raison des fêtes, l’encan du Feeder Cattle Exchange n’est pas ouvert cette semaine. Pour la même raison, les estimations des ventes au comptant seront probablement remises à plus tard au cours de la semaine.

Une tempête de neige qui affecterait le Midwest et les Plaines pourrait avoir lieu prochainement. Il est donc probable que le transport en soit entravé. Tout dépendra des accumulations de neige et de glace.

 

Porc

La majorité des contrats de porc à Chicago ont terminé la journée au neutre à haussier de 60 cents.

Le 20 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 78 cents comparativement au jour précédent à 53,87 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 69 cents à 70,63 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 44 cents à 44,53 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 555,000 têtes.

Un peu plus tard durant la semaine, une tempête de neige qui rendrait le transport plus difficile en occasionnant des retards pourrait affecter le Midwest.

 

Dollar canadien

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article