Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 24 décembre 18

24 décembre 2018,

Maïs

En cette session écourtée, la majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé en baisse d’une fraction de cent.

Le rapport hebdomadaire de la CFTC a montré que le mardi 18 décembre dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du maïs US avaient leurs plus grosses positions nettes acheteuses depuis la dernière semaine du mois de mai 2018 avec 128,177 contrats. Globalement, pour la semaine dernière, ils avaient ajouté 29,560 contrats à leurs positions nettes acheteuses.

Par ailleurs, l’arrêt des activités gouvernementales américaines qui a lieu actuellement signifie qu’aucune annonce de ventes à l’exportation n’a été dévoilée aujourd’hui même si des ventes de 649,304 tonnes de maïs ont été rapportées quotidiennement la semaine dernière.

En Chine, 10,000 tonnes de sorgo ont été importées durant le mois de novembre dernier, un résultat largement inférieur à celui de l’an passé à la même période. Cette situation est typiquement liée à la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. Pour la Chine, les Américains sont les principaux fournisseurs de sorgo.

 

Soya

En cette veille de Noël, la plupart des contrats de soya ont fini la journée en baisse d’une fraction de cent. Le contrat de tourteau a fait l’inverse en prenant 1,90 $/tonne. L’huile a perdu 15 points.

Le USDA ne devait pas présenter de nouvelles données sur les ventes à l’exportation de soya US en raison de l’arrêt partiel du gouvernement américain.

Pour le 18 décembre dernier, la CFTC a indiqué que les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du soya américain avaient modifié leurs positions nettes acheteuses par 350 contrats. Au total, 11,418 contrats ont été compilés.

Les douanes chinoises ont signalé que 5,07 millions de tonnes de soya brésilien ont été importées durant le mois de novembre dernier, ce qui représentait une augmentation de 80 % par rapport à l’an dernier. À noter que sans surprise, aucune importation chinoise de soya américain n’a été faite durant cette période.

 

Blé

La majorité des contrats de blé ont clôturé au neutre à haussier de 3 cents. Le manque de nouvelles qui a marqué la journée et le début des festivités de Noël ont poussé plusieurs acteurs des marchés à s’absenter. Demain, le CME sera fermé.

La CFTC a indiqué vendredi dernier que le mardi 18 décembre, les gestionnaires et les spéculateurs actifs dans le blé US détenaient des positions nettes acheteuses sur 5,625 contrats, ce qui représente une baisse par rapport aux 16,777 contrats de la semaine précédente. À Kansas, ils avaient des positions nettes acheteuses sur 7,083 contrats comparativement à 4,654 contrats la semaine précédente.

En Égypte, le ministère de l’offre a mentionné que le pays avait des réserves de blé suffisantes jusqu’à la fin avril.



Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la journée au neutre à haussier de 40 cents. Les contrats de veau ont fait la même chose en prenant 65 cents.

Le 21 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 1,24 cents à 147,13 $. Vendredi après-midi, la valeur du surgelé était dans le vert. Le «spread» Ch/Se a été à son plus bas niveau depuis le 2 août dernier à 6,55 $. La découpe «Choice» était en progression de 1,58 $ à 214,05. Celle «Select» a suivi en prenant 2,24 $ à 207,50 $. Aujourd’hui, il n’y avait pas de nouvelle donnée à annoncer.

Toujours vendredi dernier, le USDA estimait le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 659,000 têtes, une hausse de 5,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 48,000 têtes comparativement à la même période en 2017.

En raison du congé, le Feeder Cattle Exchange ne sera pas ouvert cette semaine.

 

Porc

Ce lundi, la plupart des contrats de porc ont perdu de 12 à 85 cents.

Le 20 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 78 cents à 53,87 $. La valeur moyenne des découpes de porc a été en hausse de 73 cents à 71,32 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 56 cents à 44,07 $. Aucun rapport ne fut dévoilé aujourd’hui.

Vendredi dernier, le USDA estimait le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,737 millions de têtes. C’était une augmentation de 125,000 têtes comparativement à la semaine dernière et de 260,000 têtes par rapport à la même période en 2017. Certains abattoirs ont augmenté la cadence en prévision du congé de Noël.

En Chine, les importations de porc durant le mois de novembre dernier ont été plus élevées qu’en octobre par 10,2 % à un total de 91,443 tonnes.

 

Dollar canadien

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article