Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 21 décembre 18

21 décembre 2018,

Maïs

À la fermeture du marché, les contrats de maïs à Chicago avaient effacé certaines de leurs baisses enregistrées hier en prenant 3 à 3 ¼ cents. Pour la semaine toutefois, le contrat de mars 19 a été en recul de 1,62 %.

Dans le courant de l’avant-midi, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 222,504 tonnes de maïs US 2018/2019. Les destinations étaient inconnues. Pour la semaine, les ventes auraient donc totalisé 649,304 tonnes. Le 13 décembre dernier, le total des engagements à l’exportation de maïs US a donc atteint 48 % des projections du USDA comparativement à une moyenne des dernières années de 51 %.

Cet après-midi, la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le mardi 18 décembre dernier, les gestionnaires et les spéculateurs actifs dans le secteur du maïs US avaient en leur possession leurs plus grosses positions nettes acheteuses depuis la dernière semaine du mois de mai avec un total de 128,177 contrats. En fait, ils avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 29,560 contrats.

Ce vendredi, des importateurs taïwanais ont acheté 65,000 tonnes de maïs. Les origines étaient optionnelles, mais spécifiquement américaines ou brésiliennes.

Le Buenos Aires Grains Exchange (BAGE) a rapporté que les ensemencements de maïs argentin étaient terminés à 60,4 % comparativement à une moyenne des dernières années de 63,6 %.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé la session en baisse de 7 à 8 ¾ cents. Pour la semaine celui de janvier 19 a perdu 1,75 %. Les options de janvier 19 ont expirées aujourd’hui. Le tourteau de soya a également fini dans le rouge de 2,10 $/tonne. L’huile a reculé de 31 points.

Lundi prochain, le USDA devrait être fermé. Par contre, le rapport sur les inspections à l’exportation sera publié normalement à la même heure. Ceci exclut toute fermeture du gouvernement américain si le projet de loi sur les dépenses gouvernementales ne passe pas ce soir.

Des ventes privées à l’exportation de 115,500 tonnes de soya US ont été signalées dans le courant de la matinée par le USDA. Les destinations restent inconnues. Pour la semaine, les annonces quotidiennes de ventes de soya US ont totalisé 1,776 million de tonnes.

Le 18 décembre dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du soya US avaient modifié leurs positions nettes acheteuses de 350 contrats pour un total de 11,148 contrats.

Un cargo de soya américain bloqué à un port chinois depuis le mois de novembre dernier a finalement reçu l’autorisation de décharger sa marchandise.

En Argentine, le BAGE a indiqué que les ensemencements de soya argentin sont terminés à 74 % comparativement à une moyenne des dernières années de 76 %.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US ont terminé la journée en baisse de 6 à 9 ¾ cents. Pour la semaine, les contrats à Chicago ont reculé de 3,02 %. À Kansas, la baisse a été de 2,99 % et à Minneapolis de 3,9 %.

En raison du congé de Noël, le CME fermera ses portes un peu plus tôt lundi le 24 décembre. Il restera fermé le lendemain.

Dans le cadre de son tarif annuel préférentiel pour 2019, le Maroc a lancé un appel d’offres pour 345,455 tonnes de blé durum d’origine américaine. L’appel prendra fin le 10 janvier prochain et les livraisons devraient se faire aux alentours du 31 mai prochain.

Une réunion entre le ministère russe de l’agriculture et les exportateurs de blé russe n’a pas abouti à des limitations pour les exportations au cours du mois prochain. Par le fait même, le ministère a également augmenté ses prévisions pour les exportations de blé russe 2018/2019 à 37 millions de tonnes comparativement à 36,5 millions de tonnes pour le USDA.

Selon le BAGE, la récolte de blé argentin serait terminée à 68,2 % comparativement à une moyenne des dernières années de 71,3 %.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 25 à 65 cents. Les autres, différés, ont terminé la session en baisse.

Le 20 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 15 cents à 145,89 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était dans le vert. La découpe «Choice» a pris 1,58 $ à 214,05 $. Celle «Select» a gagné 2,24 $ à 207,50 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 659,000 têtes, une baisse de 5,000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 48,000 têtes par rapport à la même période en 2017.

Cette semaine, des ventes au comptant de la carcasse à 190 $ ont été enregistrées.

Ce matin paraissait le rapport Cold Storage qui a indiqué que les stocks de surgelé de bœuf ont été de 514,72 millions de lbs. au cours du mois de novembre dernier. Ce serait légèrement moins qu’en octobre, mais aussi une hausse de 6,09 % par rapport à la même période l’an dernier.

 

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des pertes de 55 cents à 1,25 $. Cependant, les contrats à échéances plus éloignées ont terminé en hausse.

Le 19 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 35 cents par rapport au jour précédent à 54,65 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc a été en progression de 73 cents à 71,32 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 56 cents à 44,07 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,737 millions de têtes. Il s’agit d’une augmentation de 125,000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 260,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

Dans le rapport Cold Storage paru aujourd’hui, il a été noté que le 30 novembre dernier, les stocks de porc surgelé étaient de 507,557 millions de lbs. C’était une baisse de 11,09 % par rapport à octobre, mais également une hausse de 1,04 % comparativement à la même période en 2017.

 

Dollar canadien

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article