Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 14 décembre 18

14 décembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session au neutre à haussier de ½ cent. Le contrat de décembre, qui expirait aujourd’hui, a clôturé à 3,76 $.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 125,000 tonnes de maïs US. La destination était le Japon.

Les engagements à l’exportation en date du 6 décembre dernier étaient de 16,3 % de plus qu’à la même période l’an passé. Ils sont actuellement à 44 % des projections du USDA. La normale est de 49 %.

La CFTC, qui a présenté son rapport Commitment of Traders dans le courant de l’après-midi vendredi, a indiqué que le mardi 11 décembre dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs avaient maintenu leurs positions nettes acheteuses sur 98,617 contrats pour un total hebdomadaire de + 44,872 contrats.

Selon le Buenos Aires Grains Exchange (BAGE), les ensemencements de maïs argentin seraient complétés à 46,7 %, ce qui constitue un retard comparativement au rythme moyen normal de 53,8 %.

Vendredi matin, il y a eu des rumeurs selon lesquelles la Chine devrait reprendre les achats de maïs américain après le jour de l’an.

 

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont fini la journée avec des pertes de 6 à 6 ¾ cents, et ce, malgré d’autres ventes à l’exportation vers la Chine. Le contrat de tourteau de décembre 18 a expiré à 309,40/tonne. L’huile a terminé à 28,39 cents/lb.

Dans le courant de l’avant-midi, le USDA a annoncé des ventes à l’exportation de soya US 2018/2019 de 300,000 tonnes vers la Chine et d’autres de 130,000 tonnes à destinations inconnues.

Le 6 décembre dernier, les engagements à l’exportation de soya US étaient en baisse de 33,8 % par rapport à l’an dernier à la même période. Avant les achats très récents en provenance de la Chine, ils étaient à seulement 48 % des projections du USDA alors que la moyenne des dernières années est de 75 %.

Cet après-midi, la CFTC a mentionné que mardi dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs avaient réduit leurs positions vendeuses par 6,525 contrats à un total de -11,068 contrats.

Lundi prochain, le NOPA devrait présenter son rapport mensuel concernant le mois de novembre dernier. Les analystes s’attendent à ce que ses membres aient trituré 168,444 millions de boisseaux. Les inventaires d’huile sont anticipés à 1 503 milliards de lb.

Le BAGE estime que les ensemencements de soya argentin sont terminés à 68,8 %. La moyenne des dernières années est de 66,9 %. Il considère également que les conditions de culture sont à 19,1 % dans les catégories «bon à excellent». L’an dernier à la même période, c’était 49,3 %.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US ont fini la journée en baisse de 1 à 6 cents. Le contrat de décembre 18 expirait aujourd’hui.

Les engagements à l’exportation de blé US 2018/2019 sont actuellement à 9,5 % moins élevés que l’an passé. Ils seraient donc à 60 % des projections du USDA (1 milliard de boisseaux). Le rythme normal est de 77 %.

À Kansas, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs ont revu leurs positions nettes acheteuses par 4,874 contrats à un total de 2,429 contrats. À Chicago, ils ont réduit leurs positions nettes vendeuses par 6,005 contrats à un total de -22,402 contrats.

Le ministère russe de l’Agriculture considère que la récolte de blé russe 2018/2019 totalise 70 millions de tonnes.

Le BAGE estime que 75,2 % de la récolte de blé argentin est mature et cette dernière serait complétée à 57,4 %, ce qui représente exactement le rythme normal moyen des dernières années. Le BAGE a mentionné également que 35,8 % des cultures sont dans les catégories «bon à excellent» alors que c’était 63,9 % l’an dernier.

 

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session au neutre à baissier de 45 cents. Le contrat de décembre 18, qui expirait, a fini au comptant à la hausse de 12,5 cents. Pour la journée, les contrats de veau ont été en baisse de 10 à 40 cents.

Le 13 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 51 cents à 146,91 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 7,82 $. La découpe «Choice» a baissé de 1,51 $ à 210,96 $. Celle «Select» a gagné 2,14 $ à 203,14 $.

Pour la semaine, le USDA évalue le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 654,000 têtes. Il s’agit d’une baisse de 7,000 têtes par rapport à la semaine passée et d’une augmentation de 26,000 têtes comparativement à la même période en 2017. Pour la semaine, des ventes au comptant aux alentours de 119 $ ont eu lieu.

 

Porc

Ce vendredi, les contrats de porc ont eu une performance partagée. Le contrat de décembre 18 a expiré à 54,95 $.

Le 12 décembre dernier, le CME Lean Hog Index a été en baisse de 18 cents comparativement au jour précédent à 55,36 $. La valeur moyenne des découpes de porc était en baisse de 1,37 $ à 71,80 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a, par contre, augmenté de 29 cents à 46,71 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,612 millions de têtes. Il s’agit d’une hausse de 54,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 34,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Le 11 décembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs avaient réduit leurs positions nettes acheteuses par 3,563 contrats à un total de 35,506 contrats.

 

Dollar canadien

 

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article