Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 décembre 18

13 décembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont clôturé au neutre à baissier d’une cent. Le contrat de décembre 18 expire ce vendredi-ci.

Ce matin, le USDA présentait son rapport sur les ventes à l’exportation et il estimait qu’en date du 6 décembre dernier, 903,164 tonnes de maïs US ont été vendu. Le marché s’attendait à mieux. Il s’agit d’une baisse de 23,3 % par rapport à la semaine précédente, mais aussi d’une augmentation de 4,18 % comparativement à la même période l’an dernier. Le Japon a été le principal acheteur avec 608,400 tonnes. Venait ensuite le Mexique avec 234,600 tonnes. Il y aurait eu toutefois des réductions nettes de 220,100 tonnes vers des destinations inconnues. Pour 2019/2020, les ventes à l’exportation seraient de 161,440 tonnes.

 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 12 à 13 cents. Le contrat de tourteau échéant en mars 19 a suivi la même direction en perdant 4,10 $/tonne. L’huile a reculé de 16 points.

Dans le courant de l’avant-midi, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 1,13 million de tonnes de soya US 2018/2019. La destination est la Chine et il s’agit d’un record puisque ce serait la 9e plus grosse vente quotidienne à avoir été enregistrée.

Pour la semaine du 6 décembre dernier, le USDA estime que les ventes à l’exportation de soya US 2018/2019 ont été de 792,269 tonnes, un résultat qui se situait dans les prévisions du marché. Par contre, ce serait une diminution de 11,1 % par rapport à la semaine précédente et de 42,7 % comparativement à la même période en 2017. Les Pays-Bas ont été les principaux acheteurs avec 140,600 tonnes. Au total, les livraisons de soya US auraient été de 1,147 millions de tonnes, une baisse de 3,7 % par rapport à la même période en 2017. Dans le cas du tourteau, des ventes à l’exportation de seulement 50,539 tonnes ont été enregistrées dans le courant de la semaine passée. Celles de l’huile ont été de 5,928 tonnes.

 

Blé

Les contrats de blé d’hiver US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains de 8 à 9 ½ cents. À Minneapolis, la hausse a été de 3 à 5 ¼ cents.

Pour tous les types de blé, des ventes à l’exportation de 754,054 tonnes ont été observées dans la semaine du 6 décembre dernier. Le résultat se situait dans la fourchette supérieure des prévisions des marchés. Il s’agissait aussi d’une hausse de 5,9 % par rapport à la semaine précédente et de 28,1 % comparativement à celle de l’an passé à pareille date. Des ventes à l’exportation de 210,600 tonnes ont été faites vers des destinations inconnues. Le Japon venait ensuite avec 111,900 tonnes. Plus de la moitié des ventes concernaient le HRW avec 418,161 tonnes. En fait, pour ce type de blé, ce serait les ventes les plus élevées depuis les 13 derniers mois. Au total, pour tous les types de blé, les livraisons ont été de 490,666 tonnes.

Par ailleurs, dans son appel d’offres hebdomadaire, le ministère japonais de l’Agriculture aurait acquis 137,657 tonnes de blé. 60,248 tonnes étaient d’origine américaine, le reste était partagé entre l’Australie et le Canada.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont eu une performance partagée. Le contrat de décembre a fini la session en hausse de 32,5 cents. En fait, les contrats de la dernière moitié de 2019 ont terminé la journée dans le vert. Les contrats de veau ont progressé de 35 cents à 1 $.

Le 12 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 1,43 $ 146,40 $. Encore une fois, cet après-midi, la valeur du surgelé a été partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargie à 11,47 $. La découpe «Choice» était en progression de 22 cents à 212,47 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 57 cents à 201,00 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 483,000 têtes, une hausse de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée et de 11,000 têtes comparativement à la même période l’an dernier.

Hier, des ventes à 119 $ ont été enregistrées par le Feeder Cattle Exchange, mais peu de ventes au comptant ont eu lieu.

Pour la semaine du 6 décembre dernier, les ventes à l’exportation de bœuf ont été de 10,337 tonnes pour 2018 et de 3,650 tonnes pour 2019.

 

Porc

La majorité des contrats de porc US ont terminé la journée en baisse de 22,5 cents à 1,60 $. Cependant, le contrat de décembre 18 a gagné 7,5 cents.

Le 11 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 44 cents comparativement au jour précédent à 55,54 $. Pour le USDA, la valeur moyenne des découpes de porc a été en hausse de 73 cents à 73,17 $. Cet après-midi, sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse de porc était stable à 46,42 $.

Pour la semaine, le USDA évalue le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 1 911 millions de têtes. Il s’agit d’une augmentation de 18,000 têtes par rapport à la semaine passée et de 48,000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Dans la semaine du 6 décembre dernier, le USDA estime que les ventes à l’exportation de porc ont totalisé 22,334 tonnes pour 2018 et de 11,088 tonnes pour 2019.

Dollar canadien

 

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article