Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés 30 novembre 18

30 novembre 2018,

Maïs

La plupart des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en hausse de 4 à 5 cents. Le contrat de décembre 18 a gagné 6 ¼ cents sur la journée. Pour la semaine, il a pris 7 ½ cents

Les engagements à l’exportation de maïs US sont actuellement supérieurs à ceux de 2017 par 16,1 %. Ils sont aussi à 41 % des projections du USDA alors que la moyenne pour cette période-ci de l’année est de 46 %.

Dans le courant de la matinée, le Président Trump et ses contreparties ont signé l’accord EUMCA (anciennement l’ALÉNA). Il reste toutefois à être ratifié par les instances législatives américaines. C’est la même chose pour celles du Mexique et du Canada.

Dans son rapport hebdomadaire, la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué aujourd’hui que mardi dernier, les gestionnaires et les spéculateurs avaient ajouté 22,148 contrats à leurs positions nettes vendeuses pour un total de -22,148 contrats.

Dans un appel d’offres prenant fin aujourd’hui, Taïwan a acheté 65 000 tonnes de maïs américain et brésilien. Les origines étaient optionnelles.

Le Buenos Aires Grains Exchange (BAGE) estime que les ensemencements de soya argentin sont complétés à 38,2 %. La moyenne des dernières années est de 42 %.

Soya

À la fermeture du marché de Chicago, la plupart des contrats de soya à échéances les plus rapprochées avaient enregistré des gains de 6 à 7 ½ cents. Pour la semaine, le contrat janvier 2019 a gagné 1,56 %. Quant au tourteau, il a fini en hausse de 1,40 $/tonne. L’huile a suivi en prenant 14 points.

Ce samedi, les acteurs des marchés vont surveiller de près une rencontre possible entre le Président Trump et le Président Xi (Chine).

Ce matin le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de soya US 2018/2019 de 120 000 tonnes. Les destinations sont inconnues.

Lundi prochain, le rapport mensuel Fat & Oils sera dévoilé et les analystes s’attendent à ce que 182,9 millions de boisseaux de soya aient été triturés durant le mois d’octobre dernier. Ils anticipent aussi des inventaires de 1,91 milliard de lbs pour la fin octobre.

L’EPA a augmenté le mandat des biocarburants pour 2019 par 630 millions de gallons à un total de 4,92 milliards de gallons, l’éthanol (maïs US) demeurant à 15 milliards de gallons.

Les engagements à l’exportation de soya US sont à seulement 45 % des projections du USDA alors que la moyenne des 5 dernières années est de 71 %.

Le BAGE estime que les ensemencements de soya argentins sont finalisés à 40,7 % alors que la moyenne des dernières années est de 47,3 %.

Un sondage réalisé par Reuters révèle que la récolte de soya brésilien 2018/2019 pourrait être de 121 millions de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en force avec des gains de 2 chiffres. Les autres contrats ont clôturé en hausse plus modeste de 6 à 8 cents. Pour la semaine, le contrat de décembre 18 à Kansas a progressé de 5,47 %. À Chicago, il a suivi en prenant 3,2 % et à Minneapolis 1,57 %.

Le total des engagements à l’exportation de blé US (livré et en cours de l’être) est actuellement à 13,2 % plus faible qu’à la même semaine en 2017. Toutefois celui-ci gagne du terrain sur les ventes à l’exportation hebdomadaire. Les engagements sont actuellement à 54 % des projections du USDA pour l’année en cours et ceci se compare à une moyenne de 73 %. Sur ce nombre, les exportations de blé US ayant déjà été livrées l’ont été à une hauteur de 34 %. La moyenne des dernières années est de 51 %.

La CFTC estime que le mardi 27 novembre dernier, les gestionnaires et les spéculateurs actifs dans le blé à Chicago ont ajouté 765 contrats à leurs positions nettes vendeuses à un total de -38,613 contrats. À Kansas, ils ont ajouté 4,458 contrats à leurs positions nettes vendeuses à un total de -9,672 contrats.

Selon le BAGE, la récolte de blé argentin est maintenant complétée à 32 % alors que la moyenne est de 32,5 %.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de 12,5 à 32,5 cents. Par contre, les contrats différés ont fini en baisse. Les contrats de veau ont terminé au neutre à baissier de 85 cents.

Le 29 novembre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 34 cents à 147,13 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été neutre à baissier. La découpe «Choice» fut stable à 212,61 $. Celle «Select» a perdu 12 cents à 198,41 $.

Le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 643 000 tonnes.

Cet après-midi, les offres au comptant ont été peu nombreuses, mais quelques-unes ont été avancées entre 117 $ et 118 $. Certaines ententes à 183 $ ont eu lieu dans le Nord des États-Unis.

 

Porc

À la fermeture du marché, la performance de la plupart des contrats de porc à Chicago a été partagée. Le contrat de décembre 18 a reculé de 85 cents et pour la semaine, il a perdu 2,03 %.

Le 28 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 28 cents comparativement au jour précédent à 56,56 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en hausse de 68 cents à 69,12 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a également été dans le vert de 50 cents à un total de 50,03 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,548 millions de têtes. Il s’agit d’une augmentation de 1000 têtes comparativement à la semaine dernière et de tout autant par rapport à la même semaine en 2017.

 

Dollar canadien

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article