Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 23 novembre 18

23 novembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont clôturé en baisse de 1 à 2 ¾ cents. L’option décembre 18 a expiré ce vendredi.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 132 000 tonnes de maïs US 2018/2019. La destination était la Corée du Sud.

Dans la semaine du 15 novembre dernier, les ventes à l’exportation de maïs US 2018/2019 ont été de 877 424 tonnes, un résultat qui se situe dans la fourchette supérieure des attentes du marché. Il s’agit toutefois d’une baisse de 18,82 % comparativement à la semaine précédente. Le Mexique a acheté 375 900 tonnes de maïs US et le Japon 329 100 tonnes. Il y a eu aussi des réductions nettes de ventes de 181 000 tonnes vers des destinations inconnues.

Le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) sera dévoilé lundi prochain.

AgroConsult estime la production de maïs brésilien 2018/2019 à 95,3 millions de tonnes. De son côté, Safras & Mercado l’évalue à 94,9 millions de tonnes et le USDA à 94,5 millions de tonnes.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé la journée en baisse de 1 à 2 cents. Le contrat de tourteau à échéance la plus rapprochée a fini en perdant 30 cents/tonnes. L’huile a suivi en reculant de 15 points.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 120 000 tonnes de soya US 2018/2019. Les destinations étaient inconnues.

Quant aux ventes à l’exportation de soya US 2018/2019, en date du 15 novembre dernier, elles ont été de 680 528 tonnes, un résultat qui se situe dans le milieu des attentes du marché. Ce serait un haut pour les 7 dernières semaines, mais une baisse de 14,9 % par rapport à la même période l’an dernier. L’Allemagne a été le principal acheteur avec 191 700 tonnes. Toutefois, il y a eu une réduction nette de 290 200 tonnes vers des destinations inconnues et ce, malgré de fortes ventes quotidiennes. Dans le cas des ventes à l’exportation de tourteau de soya, elles ont été de 239 260 tonnes. Celles de l’huile ont atteint 40 045 tonnes.

AgroConsult estime la production brésilienne de soya 2018/2019 à un chiffre entre 123 et 129 millions de tonnes. Safras & Mercado l’évalue plutôt à 122,2 millions de tonnes.

 

Blé

À Chicago comme à Minneapolis, les contrats de blé ont terminé la session à la hausse, mais ceux aux échéances les plus rapprochées ont reculé. À Kansas, la baisse a été de 5 à 7 ¾ cents. Pour la semaine, les contrats aux échéances les plus rapprochées à Minneapolis ont enregistré des gains de 0,53 %. Ceux à Chicago ont baissé de 1,38 % et ceux à Kansas de 4,45 %.

Dans la semaine du 15 novembre dernier, les ventes à l’exportation de tous les types de blé US 2018/2019 ont été de 330 394 tonnes, une baisse de 24,6 % par rapport à la semaine précédente. Il s’agit toutefois d’une augmentation de 65,6 % comparativement à la même période l’an passé. Le Mexique a été le plus gros acheteur avec 112 700 tonnes.

Dans un appel d’offres, le GASC (Égypte) a acheté 240 000 tonnes de blé pour des livraisons entre le 10 et le 20 janvier prochains. Du lot, 120 000 tonnes étaient d’origine russe et 60 000 tonnes de la Roumanie.

Dans son appel d’offres hebdomadaire, le Japon a acheté 99 462 tonnes. 64 000 tonnes provenaient des États-Unis et le reste du Canada.

 

 

Bœuf

Ce vendredi, les contrats de bœuf à Chicago ont terminé au neutre à haussier de 70 cents. La majorité des contrats de veau ont fini en hausse de 20 à 90 cents.

Le 22 novembre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 66 cents à 148,27 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été dans le vert. La découpe «Choice» fut en progression de 16 cents à 213,85 $. Celle «Select» a suivi en prenant 25 cents à 198,51 $

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 570 000 têtes. Ce serait une baisse de 5000 têtes par rapport à la même période en 2017.

Dans son rapport Cattle on Feed, le USDA estimait qu’en date du 1er novembre dernier, 11,692 millions de têtes étaient en inventaires, une augmentation de 3,18 % par rapport à l’an passé à la même période. En Octobre, les placements furent en baisse de 6,06 % comparativement à 2017 à 2,248 millions de têtes, ce qui serait un résultat inférieur aux attentes du marché. Quant à la commercialisation, elle était en hausse de 4,78 % à 1,887 million de têtes.

Quelques ventes au comptant ont été rapportées aujourd’hui à des prix entre 116 $ et 117 $.

Dans la semaine du 15 novembre dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US ont totalisé 12 315 tonnes. Durant cette semaine-là, des expéditions de 16 491 tonnes ont également eu lieu.

 

Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont clôturé en hausse de 1,65 $.

Le 21 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 21 cents par rapport au jour précédent à 58,02 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US fut en recul de 4 cents à 66,93 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 22 cents à 50,42 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages de porc sous inspections fédérales à 2,273 millions de têtes. Il s’agit d’une augmentation de 120 000 têtes comparativement à l’an passé.

Dans la semaine du 15 novembre dernier, les ventes à l’exportation de porc US ont été de 14 564 tonnes. Pour l’année commerciale en cours, les exportations de porc ont été de 27 140 tonnes.

 

Dollar canadien

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article