Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 7 septembre 18

07 septembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago a terminé en hausse d’un centime.

Ce matin, concernant la semaine terminée le 30 août dernier, le USDA a signalé des ventes à l’exportation de 30,108 tonnes de l’ancienne récolte de maïs US. Celles-ci devaient être expédiées au plus tard le 31 août 18. Le USDA a également mentionné des ventes à l’exportation de la nouvelle récolte de 1,033 million de tonnes, un résultat qui se trouvait dans le haut des attentes du marché. Des ventes de 346 200 tonnes étaient destinées au Mexique, mais 298 000 autres étaient en partance vers des destinations inconnues. Au total pour 2018/2019, les ventes ont été de 11,471 millions de tonnes, ce qui représentait une augmentation de 21,31 % comparativement à la même période lors de la saison 2017/2018.

En ce qui concerne le rapport de l’offre et de la demande (WASDE) qui sera divulgué mercredi prochain, un sondage publié par Bloomberg mentionne un rendement probable de maïs US de 177,6 bo./acre.

Aujourd’hui, les Chinois auraient vendu à l’encan 1,299 million de tonnes de maïs issues de leurs réserves gouvernementales. C’était 32,91 % du total offert.

 

Soya

Ce vendredi, la plupart des contrats de soya, qui se transigent à Chicago, ont terminé en hausse de 4 à 5 ¼ de cents. Le contrat de tourteau a suivi en prenant 3,20 $/tonne. Par contre, l’huile a perdu 22 points.

Dans la semaine du 30 août dernier, le USDA a noté des ventes à l’exportation de seulement 579 tonnes pour l’ancienne récolte de soya américain. Dans le cas de la nouvelle, 672 634 tonnes ont été signalées. Là-dessus, 423 500 étaient à destinations inconnues et 115 600 tonnes étaient destinées à la Thaïlande. Il y aurait eu des annulations de 66 000 tonnes destinées à la Chine. Par ailleurs, les ventes à l’exportation de tourteau de soya US ont été de 358 856 tonnes. Pour l’huile, il y aurait eu une nette réduction à 3,733 tonnes pour 2017/2018 et des ventes de 1,341 tonnes pour 2018/2019.

Concernant le rapport sur l’offre et la demande de mercredi prochain, un sondage réalisé par Bloomberg montre un rendement probable de 52,3 bo./acre pour le soya américain.

Le président Trump a indiqué cette semaine qu’il était prêt à imposer des tarifs douaniers supplémentaires de 267 milliards de dollars sur des produits chinois. Il a fait cette déclaration après avoir eu les résultats de commentaires publics sur les 200 milliards de dollars de tarifs douaniers imposés sur des produits chinois. Aucune date de mise en œuvre n’a été annoncée.

 

Blé

La majorité des contrats de blé a terminé en baisse de 1 à 4 cents. À Chicago, sur la semaine, le contrat de décembre était en baisse de 6,28 %. À Kansas City, le même contrat a baissé de 6,96 %. À Minneapolis, toujours sur la base hebdomadaire, le contrat échéant en décembre prochain a chuté de 4,8 %. Les contrat de septembre expirera vendredi prochain.

En date de la semaine du 30 août dernier, le rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation de blé US 2018/2019 a montré qu’elles ont été 379 754 tonnes. Le résultat se situe au milieux des attentes des marchés. Par contre, il est supérieur de 1,1 % par rapport à la même semaine l’an dernier.

Ce vendredi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a montré que mardi, les spéculateurs et négociants actifs à Chicago avaient réduit leurs positions acheteuses de 8 414 contrats pour une position nette de 42 766 contrats. La même journée, à Kansas City, ils avaient diminué leurs positions acheteuses de 6,206 contrats à un total net de 55 254 contrats.

Les données de douanes françaises ont montré que la France a exporté 1,3 million de tonnes de blé durant le mois de juillet dernier, soit une hausse de 11 % comparativement à la même période l’an passé.

En Russie, les données de douanes ont indiqué qu’entre janvier et juillet derniers, les Russes avaient exporté 23,1 millions de tonnes de blé. Ce serait une hausse de 80,38 % comparativement à 2017.

 

Bœuf

Les contrats de boeuf à Chicago ont terminé la journée avec des gains entre 40 cents et 1,05 $. Les contrats veau ont également fini la session dans le vert entre 60 cents et 1,425 $. Sur la semaine, le contrat de septembre a clôturé en hausse de 2,36 %.

Le CME feeder cattle index était en hausse de 28 cents le 5 septembre dernier à 151,32 $. La valeur du surgelé était en baisse cet après-midi. La découpe «Choice» fut en chute de 2,19 $ à 206,56 $, celle «Select» a également perdu 74 cents à 197,09 $. Jusqu’à présent, pour la semaine, les abattages sous inspections fédérales ont été de 563 000 têtes. Ce serait une baisse de 2000 têtes par rapport à la même semaine l’an dernier. Aujourd’hui, le USDA a observé des ventes au comptant à plusieurs endroits aux États-Unis. Dans la plupart des cas, les prix étaient entre 107 $ et 108,50 $.

Durant la semaine du 30 août dernier, les ventes à l’exportation de boeuf US ont totalisées 23,851 tonnes. Ce serait une augmentation de 15,6 % par rapport à la même semaine en 2017.

 

Porc

À Chicago, les contrats de porc à échéances rapprochées ont bien progressé entre 12,5 cents et 67,5 cents. Mais les contrats à échéances plus éloignées ont terminé en baisse. Sur la semaine, le contrat d’octobre a lui-même baissé de 10,36 %.

Le 5 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 25 cents à 45,92 $. Aujourd’hui, la valeur moyenne de la carcasse de porc US était en hausse de 79 cents à 68,56 $. Les côtes étaient la seule découpe en baisse. Sur la base nationale, le prix au comptant de la carcasse américaine était en hausse de 3,07 $ cet après-midi à 41,34 $. Jusqu’à présent, pour la semaine, le USDA estime les abattages de porcs US à 2,215 million de têtes. C’est une hausse de 17 000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

Ce matin, le USDA a signalé que pour la semaine du 30 août dernier, les ventes à l’exportation de porc américain ont été de 19,162 tonnes. Les chargements ont totalisé 21,327 tonnes.

Ce mardi, le 4 septembre dernier, les gestionnaires de fonds actifs dans les contrats et options de porc US ont ajouté 7,193 contrats à leurs positions acheteuses pour un total de 11,849 contrats. C’est la plus grosse position acheteuse depuis mars dernier.

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article