Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Rapport mensuel du USDA Août 18 – Hausse marquée des rendements américains

10 août 2018,

Le USDA a présenté ce midi son rapport mensuel pour le mois d’août (WASDE). Sur pratiquement tous les fronts, les nouvelles sont négatives, mais spécialement pour le marché du soya qui n’a pas manqué de fortement réagir à la baisse. Voici un bref aperçu des principales révisions de ce rapport. 

Maïs

  • Le USDA reconnait finalement les excellentes conditions des cultures américaines jusqu’ici, avec un ajustement à la hausse du rendement moyen américain à un nouveau record de 178,4 bo./acre versus sa prévision précédente de 174 bo./acre et le record de l’an dernier de 176,6 bo./acre. Les marchés anticipaient une hausse plus modeste à en moyenne 176,2 bo./acre.
  • Propulsée par ce nouveau rendement record, la production américaine de maïs passe à 14,586 milliards de boisseaux, soit 356 millions de boisseaux de plus que le mois dernier. Il s’agit toutefois toujours d’un recul par comparaison de la récolte de l’an dernier de 14,604 milliards de boisseaux.
  • Le USDA a profité de la publication de son rapport pour réajuster à la hausse la demande animale de +100 à 5,525 milliards de boisseaux. Avec la demande des côtés de l’éthanol et des exportations inchangées, la hausse de production fait grimper les stocks américains de la prochaine année de +132 à 1,684 milliards de boisseaux. À noter cependant que ceux-ci demeurent en baisse de -343 à 1,684 milliards de boisseaux, toujours le plus faible niveau enregistré en 5 ans.
  • Dans le monde, malgré des réductions pour le Brésil (-1,5 à 94,5 MTM), l’Afrique du Sud (-0,5 à 13,5 MTM) et l’Europe (-1,7 à 121,69 MTM), la forte hausse de la production américaine combinée à de légères hausses des récoltes en Russie et en Ukraine font grimper la production mondiale de +6,75 à 1,061 milliards de tonnes. Même avec une demande un peu plus forte, les stocks mondiaux se voient rehausser de +3,53 è 151,96 millions de tonnes. Ce niveau demeure le plus faible depuis l’année 2012-13. 

Soya

  • Très mauvaise surprise pour le marché du soya qui a vu le rendement moyen américain rehaussé de 48,5 à 51,6 bo./acre, très près de son record précédent de 52 bo./acre., et plus que les anticipations les plus élevées des marchés.
  • Même avec des superficies cultivées moins importantes que l’an dernier, la production américaine de soya fracasserait ainsi cet automne un nouveau record important de 4,586 milliards de boisseaux suivant déjà un record l’an dernier de 4,392 milliards de boisseaux.
  • Le USDA prévoit un peu plus de trituration et d’exportations pour la prochaine année, mais des révisions très légères qui font en sorte qu’avec la récolte record prévue, les stocks américains atteindre un sommet inégalé de 785 millions de boisseaux, plus du double de ce qui était prévu il y a encore à peine deux mois. Les marchés anticipaient une hausse, mais plus conservatrice à en moyenne 641 millions de boisseaux versus 580 millions de boisseaux le mois dernier.
  • Dans le monde, peu de changement, avec des récoltes sud-américaines de la dernière saison qui demeurent à 119,5 millions de tonnes pour le Brésil, et 37 millions de tonnes pour l’Argentine. Résultat, avec la forte production américaine de soya, les stocks mondiaux passent à un nouveau record de 105,94 millions de tonnes contre 98,27 millions de tonnes le mois dernier.

Blé

  • Le USDA reconnait que le rendement moyen américain de blé sera un peu moins élevé, mais seulement de -0,1 à 47,4 bo./acre comparativement au mois dernier, en hausse de +1,1 bo./acre par rapport à l’an dernier.
  • La production américaine passe ainsi à 1,877 milliards de boisseaux, en hausse de 136 millions de boisseaux par rapport à 2017. Les marchés anticipaient un recul, mais un peu plus important à en moyenne 1,850 milliards de boisseaux.
  • Fait intéressant, le USDA prend note que les perspectives d’exportations américaines de blé s’annoncent par contre plus intéressantes pour la prochaine année avec les mauvaises récoltes en Europe et dans la région de la Mer Noire, celles-ci étant rehaussées de +50 à 1,025 milliards de boisseaux.
  • Au net, les stocks américains de blé sont ainsi réduits de -50 à 935 millions de boisseaux, plus que la moyenne des prévisions des marchés.
  • Dans le monde, le USDA réduit sa prévision pour l’Europe (-7,5 à 137,5 MTM), rehaussant cependant celle pour la Russie (+1 à 68 MTM) et laissant inchangée celle de l’Australie (22 MTM) malgré les inquiétudes qui persiste concernant la sécheresse en cours.
  • Même avec une bonne réduction de la production mondiale, le USDA prévoit aussi une demande moins importante, de sorte que les stocks mondiaux sont réduits moins que prévu de -1,92 à 258,96 millions de tonnes. Les marchés anticipaient plutôt en moyenne une réduction à 255,60 millions de tonnes.

Au moment de publier ce sommaire, à Chicago sur échéance immédiate, le soya était en forte baisse de près de -0,40 à moins de 8,54 $US/bo., le maïs en baisse de -0,0925 à 3,5975 $US/bo., et le blé en baisse de -0,0950 à 5,55 $US/bo..

Pour accéder au rapport complet du USDA (en anglais) : WASDE Août 18


Partager cet article