Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 8 AOÛT 18

08 août 2018,

Maïs

Les contrats de maïs ont terminé la journée d’une fraction à la hausse.

Le rapport hebdomadaire de production d'éthanol de l’EIA aux États-Unis, présenté ce matin, indique que 1,1 million de barils par jour ont été produits dans la semaine du 3 août dernier. Il s’agit d’un bond de 36 000 barils par jour par rapport à la semaine précédente. C’est aussi le plus gros volume compilé depuis le 1er décembre 2017. Les stocks d’éthanol sont également en hausse de 956 000 barils à un total de 22,923 millions de barils. Les augmentations sont notables dans le Golf et le Midwest.

 

Pour le rapport hebdomadaires des ventes à l'exportation de grains américains qui sera présenté demain, les analystes anticipent des ventes entre 300 000 et 600 000 tonnes pour l’ancienne récolte. Dans le cas de la nouvelle, le marché prévoit un résultat entre 400 000 et 600 000 tonnes.

Par ailleurs, un importateur taïwanais a lancé un appel d’offres pour obtenir 65 000 tonnes de maïs d’origine optionnelle. L’appel d’offres prend fin demain. Concernant le rapport de vendredi (WASDE), les marchés anticipent, en moyenne, une production de maïs brésilien en baisse de 1 million de tonnes par rapport à juillet dernier à un total de 82,5 millions de tonnes ce mois-ci.

 

Soya

La majorité des contrats de soya à Chicago a enregistré des gains de 4 à 5 cents. De son côté, le tourteau a pris 4,50 $/tc. L’huile a perdu 14 points.

Aujourd’hui, le Chinese Dalian Exchange a noté une augmentation de 3,95 % dans les prix des contrats de soya parce qu’apparemment, il y aurait une crainte que l’offre domestique ne suffira pas prochainement à la demande chinoise.

Pour le rapport hebdomadaire des ventes à l’exportation de soya américain de demain, les marchés s’attendent à un résultat entre 100 000 et 400 000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 300 000 et 600 000 tonnes pour la nouvelle. Pour le tourteau, les prédictions varient entre 40 000 et 250 000 tonnes et pour l’huile, elles sont entre 8000 et 34 000 tonnes.

Selon un sondage de Bloomberg, pour le rapport du USDA de vendredi (WASDE), les analystes s’attendent à une baisse de la production brésilienne de 0,2 million de tonnes à un total de 119,3 millions de tonnes. Dans le cas de l’Argentine, il y aurait aussi un recul de 0,3 million de tonnes à 36,7 millions de tonnes.

Selon de nombreuses sources, les importations chinoises de soya seraient en baisse de 8,70 millions de tonnes en juin à 8,01 millions de tonnes en juillet dernier. En 2017, à la même période, elles ont été de 10 millions de tonnes.

 

Blé

La majorité des contrats de blé américain ont terminé la journée dans le vert entre 1 ¾ et 6 cents.

Pour le rapport hebdomadaire des ventes américaines à l'exportations de demain, pour tous types de blé confondu, le marché s’attend à un résultat entre 200 000 et 500 000 tonnes. La semaine dernière, le USDA indiquait des ventes de 382 452 tonnes.

Dans le cas du rapport de vendredi (WASDE), le marché prévoit que les stocks américains de blé seront en baisse de 18 millions de boisseaux à un total de 967,4 millions de boisseaux. Un groupe allemand de coopératives anticipe une baisse de la récolte de blé allemand de 24 millions de tonnes l’an dernier à 19,2 millions de tonnes cette année. Les mauvaises conditions de culture, un mélange de chaleur et de sécheresse, seraient en cause.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago se sont repliés durant la journée. Et ceux à échéance au mois d’août n’ont pas fait exception puisse qu’ils ont perdu 1/4 de cent. Par contre, certains contrats veau sont demeurés stables, d’autres ont progressé à 1,025 $. Le CME feeder cattle index a également pris 50 cents par rapport à hier à 150,56 $.

Le surgelé de bœuf était en hausse durant la journée. La découpe «Choice» a pris 24 cents à 205,73 $, celle «Select» 35 cents à 198,86 $. Les abattages hebdomadaires sous inspections fédérales sont estimés jusqu'à présent, cette semaine, à 357 000 têtes. Il s’agit d’une augmentation de 5000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 6000 têtes comparativement à la même période l’an dernier. Ce matin le Feed Cattle Exchange mentionnait qu’il n’y a pas eu de vente pour les 464 têtes offertes. Deux lots sont passés pour 112 $ offerts.

 

Porc

Durant la journée, selon l’échéance, la plupart des contrats de porc ont baissé entre 57,5 cents à 1,575 $. Pour le 6 août, le CME Lean Hog Index était également dans le rouge de 1,40 $ à 66,64$.

Le USDA estimait la valeur de la carcasse de porc en baisse de 1,08 $ à 71,97 $. Le flanc de porc était en hausse de 3,25 $. Sur une base nationale, la carcasse était en baisse de 2,16 $ à un prix moyen de 47,70 $. Le USDA estime, jusqu'ici, les abattages hebdomadaires sous inspections fédérales à 1,31 millions de têtes. Il s’agit d’une baisse de 33 000 têtes. Les temps d’arrêt observés dans certains abattoirs en seraient l’origine. Mais ceci reste tout de même une hausse de 30 000 têtes par rapport à l’an dernier.

 

Météo

  

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article