Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

La météo, toujours le centre d'attention des marchés

03 mars 2018,

La dernière semaine aura été remarquable pour le marché des grains qui, à Chicago, ont vu les prix bondir sous les inquiétudes météo entourant l'Argentine et, dans une moindre mesure, le Brésil : maïs +0,1050 à 3,8525 $US/boisseau (CàT Mai 18), soya +0,23 à 10,71 $US/boisseau (CàT Mai 18), blé Chicago +0,36 à 5,00 $US/boisseau (CàT Mai 18).

Selon les dernières prévisions, les cartes météo proposent encore très peu de précipitations et des températures toujours au-dessus des normales en Argentine pour les deux prochaines semaines. Certains notent cependant quelques chances de précipitations pour la fin de la semaine prochaine, mais probablement trop peu, trop tard pour profiter aux cultures qui sont maintenant en fin de développement.

Sans surprise, avec de telles conditions, la valse des révisions à la baisse pour les récoltes sud-américaines de maïs et soya se poursuit :

  • Informa Economics a abaissé sa prévision de récolte de maïs pour l'Argentine de 37 à 33,5 millions de tonnes et de 51 à 44 millions de tonnes pour le soya.
  • Un sondage de Bloomberg auprès des analystes propose une récolte moyenne de maïs en Argentine de 36,5 millions de tonnes pour le maïs et de 91,6 millions de tonnes pour le Brésil. Ce sondage indique également une récolte de soya en Argentine prévue à en moyenne 48,5 millions de tonnes.
  • Le Buenos Aires Grain Exchange estime que seulement 5,5% des cultures de maïs en cours en Argentine présentement sont dans un état jugé de " bon à excellent ", versus 76,4% dans un état de " mauvais à très mauvais ".
  • Selon le Buenos Aires Grain Exchange, la récolte de maïs en Argentine sera de 37 millions de tonnes, mais l'instance a réduit sa prévision pour le soya de -3 à 44 millions de tonnes.

Dans tous les cas, ce qu'on retient, c'est que les prévisions sont à la baisse et que tant que les conditions météo ne se montreront pas plus favorables, les différentes hypothèses sur les pertes de rendement continueront d'animer les inquiétudes, et les prix…

Les marchés seront particulièrement curieux maintenant de voir ce que proposera comme nouvelle prévision le jeudi 8 mars prochain le USDA lors de la diffusion de son rapport mensuel d'offre et demande. En février, le UDSA proposait des récoltes de maïs de 39 millions de tonnes pour l'Argentine et 95 millions de tonnes pour le Brésil, et des récoltes de soya de respectivement 54 et 112 millions de tonnes.

À Chicago, suivant une hésitation de fin de mois pour clôturer février, les prix des grains auront tous " bondi " par la suite pour débuter le mois de mars. Outre les inquiétudes météo pour justifier cette fermeté, le retour des spéculateurs suivant des prises de profit de fin de mois n'est certainement pas étranger à cette forte progression de la fin de la semaine.

Techniquement, nul besoin de dire que dans tous les cas, les prix des grains profitent actuellement de forte tendance court terme haussière très intéressante. Le maïs à Chicago aura proposé une première tentative vers 3,88-3,90 $US/boisseau (CàT Mai 18) et tente maintenant de se consolider au-dessus de 4,00 $US/boisseau sur l'échéance récolte (CàT Déc. 18).

Le soya aura de son côté testé pour la premier fois en plus d'un an le dernier sommet de 10,80 $US/boisseau sur le contrat mai 18, plusieurs analystes n'écartant pas l'idée que rapidement, le niveau clé de 11,00 $US/boisseau pourrait être tester par la suite. Sur l'échéance récolte (CàT Nov. 18) le prix est également très dynamique, de retour au-dessus de 10,30 avec une résistance qui se fait cependant sentir à 10,40 $US/boisseau.

Enfin, nul besoin de dire que pour sa part, le marché du blé à Chicago aura été particulièrement intéressant dans la dernière semaine, avec un fort rebond qui lui aura permis un retour au-dessus de 5,00 $US/boisseau (CàT Mai 18), les marchés étant de plus en plus nerveux à l'approche de la sortie de dormance des cultures de blé d'hiver aux États-Unis où des conditions trop sèches demeurent un enjeu important.


Partager cet article