Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Les prix des grains digèrent toujours les derniers chiffres du USDA

15 août 2017,

Le dernier rapport mensuel du USDA aura sans aucun doute marqué un tournant majeur dans la nervosité des marchés et les perspectives des prix pour les prochaines semaines/mois. Rappelons pour l’essentiel que le USDA aura surpris à bien des égards avec ses dernières prévisions jeudi dernier. Les marchés anticipaient de manière générale des révisions à la baisse des rendements, productions et stocks américains de grains pour la récolte de cet automne. Mais, l’avis du USDA aura été pratiquement à l’encontre de ce sentiment des marchés autant pour les récoltes à venir américaines que mondiales. C’est donc une autre année d’abondance qui se dessine à l’horizon pour la prochaine année, et les marchés continuent d’ajuster le tir en conséquence. 

Grainwiz - Rapport mensuel du USDA d'août 17: le USDA surprend à nouveau

RJO’Brien - Agro-Lettre RJO: Rapport négatif pour les prix

Coop - Flash Marché du 10 août 17

Tout n’est cependant pas parfait dans certains secteurs un peu plus secs de certains États du Midwest américain (Iowa, Illinois, Indiana). Par contre, l’Iowa a profité de nouvelles précipitations, et les dernières prévisions météo pour les 7 prochains jours proposent également de bonnes précipitations. 

On note des conditions par contre un peu plus chaudes et sèches qui cherchent à prendre forme sur un horizon 6-10 puis 8-14 jours. Mais, avec les récentes bonnes précipitations, il semble qu’il en faudra davantage pour préoccuper les marchés. Ceci est particulièrement le cas pour le soya où le développement des cultures aux États-Unis progresse bien avec une avance de 4% par rapport à la moyenne 5 ans à 79% qui sont maintenant au stade critique du remplissage des gousses selon le dernier rapport hebdomadaire sur l’état et le développement des cultures américaines du USDA. 

Toujours selon ce rapport publié hier en fin de journée, l’état des cultures de soya s’est légèrement détérioré de 60 à 59% dans les catégories « bon » à « excellent » en date de dimanche dernier. Mais, avec les récentes bonnes précipitations, les marchés anticipent maintenant une amélioration de l’état des cultures avec de bons rendements à l’horizon.

S’il est ainsi vrai qu’il n’y a pas si longtemps, les marchés anticipaient un recul du rendement moyen américain en soya de 48 à en moyenne 47,40 boisseaux/acre, le vent semble donc avoir tourné avec la nouvelle prévision du USDA de 49,40 boisseaux/acre. On peut encore débattre longtemps de la validité de ce nouveau chiffre. Mais, dans les faits, pour le moment, certains analystes n’écartent plus la possibilité de stocks qui grimperait même vers 500 millions de boisseaux versus 475 millions de boisseaux prévus actuellement par le USDA, et de stocks 2016-17 de 370 millions de boisseaux. 

Du côté du maïs, le dernier rapport hebdomadaire sur l’état des cultures propose une amélioration de +2% à 62%, soit 1% de plus que la moyenne 5 ans. Pour l’heure, avec la nouvelle prévision de rendement moyen de 169,50 boisseaux/acre du USDA versus 170,7 boisseaux/acre le mois dernier, les marchés écartent maintenant le risque d’un recul supplémentaire des stocks américains de maïs sous 2,0 milliards de boisseaux avec la prévision actuelle de 2,273 milliards de boisseaux. Ce niveau demeure confortable, ne justifiant simplement plus de supporter pour le moment les prix alors que la compétition sur les marchés internationaux demeure forte en raison des dernières récoltes sud-américaines importantes.

Pour sa part, la récolte de blé d’hiver américain est maintenant pour ainsi biendire terminé, complété selon le USDA à 97% dimanche avec des rendements qui, malgré une saison plus difficile plus tôt ce printemps, aura permis de proposer de meilleurs rendements que prévu. 

Avec les conditions de sècheresse qui se résorbe tranquillement plus au nord et à l’ouest du Midwest et des Plaines américaines, l’état des cultures de blé de printemps aura aussi pris du mieux, en hausse de +1% à 33% dans les catégories « bon » à  « excellent ». Le résultat n’en demeure pas moins la moitié de ce qu’il a été en moyenne à cette période-ci de l’année depuis 5 ans.  Rappelons également que les derniers chiffres du UDSA ne tiennent pas compte encore des superficies abandonnées en raison des dommages trop importants sur les cultures dans certains cas. Mais, avec les récentes précipitations et la récolte américaine qui progresse à un bon rythme (40% vs 35% en moyenne depuis 5 ans), la nervosité et les inquiétudes des marchés s’estompent. Le dernier rapport mensuel du USDA aura également rappelé au passage que d’importantes récoltes sont attendues ailleurs dans d’autres régions du globe, notamment en Russie et en Ukraine. Dans le premier cas, le USDA prévoit même une récolte record de 77,5 millions de tonnes. Ceci compense pour les moins bonnes récoltes américaines et canadiennes.

Avec un tel contexte, en apparence, tout indique que les prix des grains sont sur la bonne voie de suivre leur tendance saisonnière voulant qu’ils atteignent maintenant des creux prochainement, au cours des récoltes.

Techniquement, le marché du maïs à Chicago demeure sous la pression d’une tendance baissière qui l’aura forcé aujourd’hui à mettre à l’épreuve un support important à 3,55 $US/boisseau (CàT Sept. 17). Un passage sous ce support laisse la voie ouverte à un recul supplémentaire vers 3,30 $US/boisseau. Le marché du soya à Chicago n’est pas en reste, écrasé par son canal baissier qui aura forcé un passage sous le support provisoire de 9,30 $US/boisseau (CàT Sept. 17). À moins que le prochain support à 9,20 ne parvienne rapidement à contenir le recul en cours, il faut déjà envisager un recul supplémentaire vers le creux de juin dernier près de 9,05 $US/boisseau. Plusieurs analystes n’écartent à nouveau pas la possibilité d’un passage sous la barre de 9,00 $US/boisseau. Enfin, de son côté, le blé à Chicago suite toujours la parade également à la baisse, atteignant un nouveau creux sur l’échéance de septembre 17 à 4,28 $US/boisseau aujourd’hui. Suivant la tendance en continu, la prochaine étape serait ensuite un prochain support à surveiller à l’approche de 4,15 $US/boisseau, après quoi, une revisite du niveau clé de 4,00 $US/boisseau n’est pas à exclure comme éventualité.


Partager cet article