Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Timide début de semaine positif pour les prix des grains

07 août 2017,

La dernière semaine aura été difficile pour les prix des grains à Chicago avec le retour de conditions plus favorables pour les cultures américaines. Mais, le USDA doit remettre les pendules à l’heure avec la publication de son rapport mensuel d’offre et demande de grains ce jeudi, ce qui invite maintenant les marchés à la prudence.   

Le USDA n’a pas pour habitude de surprendre excessivement dans ses 1ers ajustements officiels de rendements basés sur des données recueillies dans le champ. Par contre, avec la vague de chaleur de juillet et les conditions encore très sèches dans plusieurs États américains, il apparaît incontournable que les rendements en maïs, soya et blé américain (blé de printemps) soient révisés à la baisse. 

Selon un sondage réalisé la semaine dernière par Bloomberg auprès des principales firmes d’analyse, le rendement du maïs devrait être révisé de 170,7 à en moyenne 165,9 boisseaux/acre, et le soya de 48 à 47,7 boisseaux/acre. Dans les deux cas, on note qu’à superficies récoltées et consommation prévue inchangée des dernières prévisions du USDA, autant les stocks américains de maïs que de soya resterait néanmoins à des niveaux confortables. Il faudrait donc que le USDA se montre particulièrement agressif dans ses ajustements à la baisse de rendement pour initier un retour à la hausse plus marquée des prix.

Mais dans l’immédiat, à défaut de savoir, les marchés prennent du recul et, avec la baisse marquée des prix des dernières semaines, l’effet en est positif sur les prix.

Aujourd’hui dans son rapport hebdomadaire, le USDA aura quelque peu surpris du côté de l’état des cultures américaines de maïs avec une nouvelle détérioration de celui-ci, en baisse de -1% à 60% dans les catégories « bon » à « excellent ». Les marchés anticipaient plutôt le statu quo à une hausse de +1%. 96% des cultures ont passé le cap de la pollinisation, en avancent de 2% par rapport à la moyenne 5 ans.

À l’opposé, à l’image de la semaine dernière, l’état des cultures de soya continue de prendre du mieux avec une amélioration de +1% à 60% dans les catégories « bon » à « excellent ». La moyenne 5 ans est de 60%. 67% des cultures sont au stade du remplissage des gousses, une avance de 2% par rapport à l’an dernier, mais de 5% par rapport à la moyenne 5 ans.

Après plusieurs semaines de recul, il semble bien que les récentes précipitations aient su finalement profiter également aux cultures de blé de printemps dont l’état a gagné +1% à 32% dans les catégories « bon » à « excellent. Par contre, cette amélioration laisse peu de chance de voir les rendements prendre du mieux, déjà 27% de la récolte est complétée, en avance par rapport à la moyenne 5 ans de 21%. De son côté, la récolte de blé d’hiver tire à sa fin à 93% de complété ce dimanche, 1% de plus que la moyenne 5 ans. 

Pour les prochains jours, des conditions sèches sont prévues sur pratiquement l’ensemble des territoires du Midwest et des Plaines américaines. Les températures resteront toutefois nettement sous les normales saisonnières, limitant les effets négatifs que pourraient avoir les conditions sèches qui persistent dans certains secteurs. Les marchés gardent spécialement à l’œil l’Iowa et, dans une moindre mesure le Missouri. 

Pour les 6-10 puis 8-14 prochains jours, les prévisions actuelles proposent toujours dans l’ensemble des températures sous les normales saisonnières avec des précipitations au-dessus des normales. On note cependant un retour de conditions un peu plus chaudes et sèches dans le nord du Midwest et des Plaines américaines.

Techniquement, le rebond des prix d’aujourd’hui à Chicago ne permet pas d’écarter encore la présence des fortes tendances baissières en vigueur depuis les sommets de juillet dans les marchés du maïs et soya. Le blé Chicago fait timidement bande à part avec une 1re tentative d’écarter sa tendance baissière. Dans tous les cas, d’importants supports ont été atteints la semaine dernière, et l’attente des prochains résultats du rapport mensuel du USDA suggère une posture défensive des prix. La prochaine direction qu’ils suivront ensuite dépendra des nouveaux chiffres du USDA. Toute surprise positive a la capacité de faire bondir encore les prix. Cependant, rappelons que suivant la tendance saisonnière, à défaut de nouveaux problèmes météo du côté américain, et avec les stocks américains qui resteront importants malgré les moins bonnes récoltes américaines à prévoir, le biais reste négatif avec d’autres creux qui ne sont pas exclus d’ici les récoltes.


Partager cet article