Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Belle fermeture cette semaine pour les prix des grains

16 juin 2017,

La semaine se termine bien pour les prix des grains, en hausse à Chicago de +0,06 à 3,8425 $US/bo. (CàT Juillet 17) pour le maïs, +0,04 à 9,4025 $US/bo. (CàT Juillet 17) pour le soya, +0,10 à 4,6575 $US/bo. (CàT Juillet 17) pour le blé Chicago et +0,1025 à 6,4275 $US/boisseau (CàT Juillet 17) pour le blé de printemps Minneapolis.

Le grand gagnant de la semaine aura été le marché du blé alors que les conditions demeurent incertaines pour les cultures de blé d’hiver et de printemps aux États-Unis.

Dans le cas du blé d’hiver, de bonnes averses et de la grêle retardent les récoltes en cours dans les États du Kansas et du Nebraska. Plus au nord, on craint toujours que les récentes averses soient insuffisantes pour atténué le risque de dommage et pertes occasionner par les conditions de sècheresse qui persistent dans les États du Montana, Dakota du Nord et du Sud et du Minnesota. 

Dans cet ordre d’idée, en plus des prévisions météo, les marchés seront donc très attentifs lundi prochain au rapport du USDA sur la progression et l’état des cultures aux États-Unis. Rappelons que lundi dernier, le USDA a confirmé que seulement 45% des cultures de blé de printemps étaient dans les catégories « bonne » et « excellente », une baisse hebdomadaire importante de 10%.

En Europe, on s’inquiète également de conditions très sèches qui touchent l’Europe l’Ouest et l’Ukraine.

Côté météo, les prévisions actuelles aux États-Unis proposent encore de bonnes précipitations sur pratiquement l’ensemble du territoire du Midwest américain pour la fin de semaine. Un dégagement progressif est attendu la semaine prochaine avec du temps plus sec, mais également un retour à des températures progressivement plus fraiches.

Hier, le rapport sur les exportations et ventes à l’exportation de grains américains aura été dans les attentes à décevants. Pour la semaine dernière, celles de maïs ont été de 600 700 tonnes, sous les attentes des marchés de 700 000 à 850 000 tonnes. Par contre, à ce jour, les engagements à l’exportation de maïs américain à l’exportation affichent toujours une avance de plus de 19% par rapport à l’an dernier.

Les ventes à l’exportation de soya ont été pour leur part intéressantes à 340 200 tonnes, dans les attentes des marchés (300 000 à 400 000 tonnes). À ce jour, les engagements à l’exportation de soya américain sont de 106%, en nettement avance par rapport à la normale pour cette période-ci.

De leur côté, pour débuter la nouvelle année récolte 2017-18, les ventes à l’exportation de blé américain ont été de 373 400 tonnes, sous les attentes des marchés de 450 000 à 550 000 tonnes.

Dans les autres nouvelles, le marché du soya aura pu profiter d’un meilleur niveau de trituration de soya aux États-Unis en mai dernier que ce que prévoyaient les marchés. Selon le NOPA, elles ont été 149.246millions de boisseaux. Il s’agit d’un recul de -2,0% par rapport au record de mai l’an dernier, mais une hausse comparativement aux 139,134 millions de boisseaux d’avril dernier. Les anticipations des marchés étaient de 143,192 millions de boisseaux.

Selon les données d’imagerie de Planalytics, le rendement moyen à prévoir dans le maïs cette année aux États unis serait de 166,9 boisseaux/acre versus la prévision actuelle du USDA de 170,7 bo./acre et un record l’an dernier de 174,6 bo./acre. Pour le soya, la firme d’analyse prévoit un rendement moyen de 46,8 bo./acre comparativement à 48 bo./acre pour le USDA et un record l’an dernier de 52,1 bo./acre..

Techniquement, après une semaine plus mouvementée et difficile, la fermeture à la hausse aujourd’hui du maïs à Chicago le positionne sur la bonne voie de tenter de nouveau sa chance vers une forte résistance qu’il faudra surveiller de très près en début de semaine prochaine à plus de 3,90 $US/boisseau sur juillet 17 et autour de 4,06-4,10 $US/boisseau sur décembre 17. 

Le marché du soya tente également de nouveau sa chance vers la forte résistance que lui oppose son canal baissier des derniers mois. Pour débuter la semaine lundi prochain, il faudra garder à l’œil de près une résistance autour de 9,41-9,44 $US/boisseau sur juillet 17, et 9,50 $US/bo. sur novembre 17.

Enfin, de son côté, on ne peut ignorer le comportement positif des derniers jours qu’auront eu les prix du blé à Chicago et Minneapolis. À Chicago, de 1res résistances intéressantes ont été finalement brisées à 4,55 puis 4,61 $US/boisseau sur l’échéance de juillet. Ceci position maintenant le prix en vue d’un prochain objectif à 4,72-4,76 $US/bo..


Partager cet article