Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Début de semaine mixte pour le marché des grains

23 janvier 2017,

Le marché des grains démarre la semaine sur une note incertaine alors que les conditions météo s’améliorent en Argentine. Sans surprise, c’est le marché du soya à Chicago qui aura le plus mal digéré ce retour à la « normale », encaissant un recul de -0,0975 à 10,5775 $US/bo. sur son échéance immédiate (CàT Mars 17). À défaut de nouvelles stimulantes, le marché du maïs lui a légèrement emboîté le pas, en baisse de -0,0025 à 3,6950 $US/boisseau. Par contre, le marché du blé à Chicago aura connu une journée plus intéressante, en hausse de +0,05 à 4,3325 $US/boisseau.

En Argentine, les dernières prévisions proposent pour les prochains jours du temps finalement sec pour le nord du pays affecté par des averses excessives, et des précipitations dans le sud du pays où des conditions sèches préoccupent depuis plusieurs semaines.

Les marchés resteront cependant sur la défensive, des précipitations demeurant sur le radar pour la semaine prochaine dans le nord et le centre du pays. À ce stade-ci, plusieurs estiment déjà que la récolte de soya du pays pourrait reculer de l’ordre de 5 à 7 millions de tonnes. Dans son dernier rapport mensuel, le USDA prévoyait une récolte de 57 millions de tonnes, la 2e plus importante du pays après celle de 2014-15. 

Au Brésil, le début des récoltes est amorcé avec plus de 5% de complété la semaine dernière dans l’État du Mato Grosso. Le retour de précipitations dans plusieurs régions est jugé positif pour les cultures. On s’attend cependant à un ralentissement des récoltes. Rappelons que dans son dernier rapport mensuel, le USDA a haussé sa prévision de récolte de soya d’un record de 102 millions de tonnes à un nouveau record de 104 millions de tonnes. Certains estiment toujours que la récolte record de soya du Brésil sera à même de compenser une bonne proportion des pertes occasionnées par les conditions défavorables en Argentine.

Selon le rapport des inspections hebdomadaires à l’exportation de grains américains publiés aujourd’hui, celles de maïs ont été la semaine dernière de 963 900 tonnes, en hausse de près de 7% par rapport à la semaine dernière, et toujours en nette avance par rapport à la même période l’an dernier. Les anticipations des marchés étaient de 800 000 à 1 000 000 tonnes. 

On rapporte que pour 2016, la Chine aura réduit ses importations de maïs de 22% à 3,17 millions de tonnes. Ceci donne suite au changement de politique agricole visant à supporter la production de maïs. 

Les inspections hebdomadaires de soya américain ont été pour leur part de 1,290 million de tonnes, en baisse de 9% par rapport à la semaine dernière, et légèrement sous les attentes des marchés de 1,300 à 1,5 million de tonnes. Elles affichent cependant toujours une avance par rapport à l’an dernier de près de 17%.

À ce jour, pour l’année commerciale en cours, on signale que les importations chinoises de soya affiche une avance de près de 5% par rapport à l’an dernier, toujours en lice pour une autre année record d’importations.

Enfin, de leur côté, les inspections hebdomadaires de blé américain ont été sous les attentes des marchés à 276 205 tonnes, bien que toujours avance par rapport à l’an dernier.

Techniquement, le recul des prix du maïs et soya à Chicago aujourd’hui découle pour le moment davantage de prises de profits suivant leur bonne progression de la dernière semaine, spécialement dans le cas du soya. Le marché du maïs demeure au-dessus de sa tendance neutre des dernières semaines et une fermeture au-dessus de 3,70 $US/boisseau (CàT Mars 17) serait positive pour la suite des choses. Le revers plus marqué du soya s’apparente davantage pour l’instant à une consolidation, avec cependant un support plus important à surveiller dans les prochains jorus à l’approche de 10,50-10,52 $US/boisseau (CàT Mars 17). Pour sa part, le regain du marché à Chicago donne espoir de voir la tendance haussière amorcée à la fin décembre dernier supporter l’atteinte de nouveau sommet, avec un 1er objectif à 4,37 $US/bo. (CàT Mars 17).


Partager cet article