Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Les prix des grains clôturent l’année sur une note bien incertaine

30 décembre 2016,

** Les marchés seront fermés ce lundi 2 janvier **

Après un retour de la fête de Noël optimiste lundi dernier, le reste de la semaine n’aura pas fourni suffisamment de motifs pour supporter davantage les prix.

En Argentine, des précipitations excessives dans certaines régions plus au nord commencent préoccuper, alors que plus au sud, d’autres régions restent toujours aux prises avec des conditions trop sèches. Cette semaine, seulement 85% des ensemencements étaient complété, alors qu’ils débutent généralement l’année à 96% de complété.

Avec ces conditions de début de saison loin d’êtres idéales, certains croient maintenant que ce ne sera pas toutes les superficies jusqu’ici prévues qui seront semées en Argentine. Cette éventualité serait positive pour le marché du soya qui compose déjà avec une récolte record américaine et une récolte record en devenir au Brésil. 

Les marchés seront donc très attentifs aux prochaines prévisions météo sud-américaines pour débuter 2017 au retour de la longue fin de semaine de la nouvelle année.

Aucune nouvelle annonce de ventes américaines à l’exportation de grains n’a fait surface dans la dernière semaine. Le rapport hebdomadaire des exportations et ventes à l’exportation de grains du USDA publié aujourd’hui n’a pas été non plus spécialement stimulant pour les prix.

Maïs – Ventes de 1,005 millions de tonnes, dans les attentes des marchés (0,9 à 1,2 million de tonnes) 

Soya – Ventes de 979,2 millions de tonnes, sous les attentes (1,0 à 1,5 million de tonnes) et les plus faibles observés depuis la mi-septembre dernier.

Blé – Ventes intéressantes de 582 500 de tonnes, au-dessus des anticipations des marches (200 000 à 500 000 tonnes).

À Chicago, le marché du maïs termine ainsi avec un gain bien modeste ce vendredi de +0,0125 pour une fermeture de l’année 2016 à 3,51 $US/boisseau (CàT Mars 17). Ceci laisse à l’œuvre le léger canal baissier alors que la résistance à 3,55 $US/boisseau demeure effective. 

Après avoir connu un rallye intéressant cet automne, le marché du soya à Chicago ne sera pas parvenu de son côté à gagner suffisamment de traction dans les derniers jours pour éviter une clôture 2016 sous le niveau clé de 10,00 $US/boisseau (CàT Janv. 17), encaissant ce vendredi un recul de -0,0625 à 9,97 $US/boisseau. Les fonds spéculatifs détiennent toujours une bonne position nette achetée de plus de 100 000 contrats. Ceci laisse davantage à risque les prix d’un nouveau recul important si aucune nouvelle stimulante ne voit rapidement le jour au début 2017. Les marchés seront aussi très attentifs aux prochains chiffres hebdomadaires d’exportations américaines de soya, alors que les exportations sud-américaines se doivent déjà de débuter à la fin janvier.

De son côté, le marché du blé à Chicago termine l’année 2016 ce vendredi avec un léger gain de +0,0375 à 4,0875 $US/boisseau. Il demeure cependant sous la pression d’un léger canal baissier, ce qui laisse encore la porte ouverte à une revisite de ces récents creux. Avec une position nette toujours excessivement vendue, on s’attend par contre à ce que le rebalancement des portefeuilles des fonds spéculatifs offre un certain support pour débuter 2017.


Partager cet article