Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Le marché des grains termine la semaine aux couleurs de Noël

23 décembre 2016,

À l’approche de Noël et de la période des Fêtes, les marchés des grains ce sont effrités. Bien entendu, ceci tient des quantités très importantes de grains qui resteront disponibles pour les prochains mois. Le retour de conditions plus humides et favorables pour l’Argentine, et des conditions jugées toujours très profitables pour les cultures au Brésil laissent également miroiter des excellentes récoltes à partir de cet hiver, ajoutant une touche de lourdeur au contexte déjà difficile que l’on sait.

Bien que certaines incertitudes demeurent concernant l’éventualité d’un retour à des conditions sèches en Argentine à partir de janvier, les prévisions météo actuelles pour le début 2017 proposent d’autres précipitations. Tranquillement, la menace d’une sècheresse s’estompe, rendant ainsi difficile de s’inquiéter davantage à ce stade-ci, ce que le recul des prix du soya et du maïs des derniers jours rendent bien. Heureusement, les chiffres du côté des exportations américaines demeurent positifs pour offrir un peu de support aux prix.

Hier le rapport hebdomadaire des exportations et ventes à l’exportation de grains américains du USDA aura été très positif pour le maïs et le soya, bien que décevant pour le blé.

Maïs – Des ventes de 1,251 millions de tonnes ont été enregistrées, plus que les anticipations de 0,8 à 1,10 million de tonnes.

Soya – Les ventes ont été de 1,813 millions de tonnes versus des anticipations de 1,100 à 1,4 million de tonnes.

Blé – Seulement 298 000 tonnes de blé ont été vendues, légèrement sous les attentes de 300 000  500 000 tonnes.

Techniquement, à Chicago, le marché du maïs aura été entrainé par le recul du marché du soya dans les derniers jours. Il demeure toujours cependant confiné dans une tendance neutre 3,40-3,41 à 3,64-3,65 $US/boisseau (CàT Mars 17). Avec une fermeture ce vendredi à seulement 3,4575 $US/boisseau, il faudra rester vigilant d’ici la fin 2016 à un recul sous le support de 3,40-3,41 $US/boisseau qui mettrait de l’avant une légère tendance baissière avec un recul possible alors vers 3,35-3,37 $US/boisseau.

Sans contredit, techniquement, c’est par contre le marché du soya qui aura et éprouve toujours beaucoup de difficultés. La dernière semaine l’aura vu passé de nouveau sous la barre de 10,00 $US/boisseau avec une tendance court terme baissière maintenant bien définie. Pour les prochains jours, le support important à surveiller se situe maintenant à 9,75 $US/boisseau (CàT Janvier 17). Un passage sous ce niveau laisserait la porte ouverte à un recul supplémentaire vers un support beaucoup plus bas autour de 9,45 $US/boisseau.

Pour sa part, le marché du blé à Chicago n’a pas échappé bien sûr au recul généralisé de la dernière semaine, passant de nouveau sous 4,00 $US/boisseau (CàT Mars 17) et poursuivant ainsi sous la pression de son canal baissier en place depuis la mi-octobre. Il a clôturé la semaine à son creux du début décembre à 3,9350 $US/boisseau et, un passage sous ce niveau ne laisserait plus que le support de 3,86-3,87 $US/boisseau avant que de nouveaux creux inégalés depuis août 2006 soient atteints.

 

 


Partager cet article