Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Pré-période des Fêtes bien tranquille pour le marché des grains

21 décembre 2016,

Très peu de nouvelles animent actuellement le marché des grains à l’approche du temps des Fêtes.  Et, faute de nouvelles stimulantes, les prix des grains s’effritent toujours avec les stocks à des niveaux record que l’on sait.

En Amérique du Sud, des conditions très favorables pour les cultures au Brésil restent à l’œuvre, laissant miroiter aussi d’excellentes récoltes. De son côté, l’Argentine profite maintenant depuis quelques jours d’averses qui étaient très attendus. On s’interroge toujours sur la possibilité d’un retour à des conditions sèches au début 2017. Mais, dans l’immédiat, les dernières prévisions météo proposent des précipitations sur les radars pour les deux prochaines semaines.

Aujourd’hui, le rapport hebdomadaire de l’EIA aura présenté un léger recul de la production d’éthanol de -4 000 à 1,036 millions de barils/jour. Il s’agit néanmoins d’un second niveau record suivant celui atteint la semaine précédente. De leur côté, les stocks d’éthanol ont légèrement reculé de -16 000 à 19,06 millions de barils. En temps normal, à cette période-ci les stocks d’éthanol ont tendance à progresser davantage. Avec la forte production d’éthanol qui persiste, ce niveau des stocks d’éthanol se veut donc positif, soulignant la fermeté de la demande pour le biocarburant.

Les marges des fabricants d’éthanol demeurent de leur côté intéressantes. Pour le mois de novembre, elles ont été en moyenne de 0,44 $US/bo., soit le 5e niveau mensuel le plus élevé en deux ans.

Demain, il faudra surveiller le rapport hebdomadaire des exportations et ventes à l’exportation de grains américaine du USDA. On sait que depuis plusieurs semaines, les chiffres d’exportation de grains américains sont soutenus. À ce stade-ci, l’avance est même assez considérable pour suggérer que le USDA puisse réajuster à la hausse ses prévisions 2016-17 déjà prévues à des niveaux record pour le maïs et le soya. Par contre, les excellentes récoltes à l’horizon du côté sud-américain pourraient rapidement changer la donne; les premières récoltes de maïs et soya étant attendues au cours de janvier prochain. 

Il sera cependant intéressant de surveiller les répercussions de la fermeté du Real brésilien qui est de retour à la hausse après un mois de novembre difficile. Un Réal plus ferme pourrait nuire aux exportations brésiliennes qui prennent généralement le relai à celles américaines à l’hiver.

Techniquement, à Chicago, le marché du soya ne sera pas parvenu à éviter un passage sous un 1er support en début de semaine à 10,20 $US/boisseau (CàT Janv. 17). Le support important de 10,00 $US/boisseau est maintenant à l’œuvre et à surveiller. De son côté, le marché du maïs sera passé pour la 1re fois depuis le 5 décembre dernier sous sa moyenne mobile 50 jours qui était également le support immédiat en début de semaine à 3,50 $US/boisseau (CàT Mars 17). Le prochain support à surveiller se situe maintenant à l’approche de 3,40 $US/boisseau. Enfin, pour sa part, le marché du blé à Chicago s’approche à nouveau dangereusement de son creux important de début décembre à 3,93 $US/boisseau avec, aujourd’hui, un retour sous la barre du 4,00 $US/boisseau.

 

 

 


Partager cet article