Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Brusque revers des prix des grains, le blé épargné

08 décembre 2016,

Dans ce qui s’apparente à un mélange de prises de profits du côté des spéculateurs, de positionnement en vue du rapport mensuel du USDA présenté demain à midi, et d’un fort rebond à la hausse du dollar américain, les prix du soya et maïs ont encaissé un bon revers aujourd’hui. 

Les derniers jours ont pourtant été intéressants et positifs avec plusieurs nouvelles annonces encourageantes, du côté de nouvelles ventes à l’exportation de maïs et de soya. 

Hier, le rapport hebdomadaire de production d’éthanol aux États-Unis à 1,023 millions de barils/jour (+1,09% vs la semaine précédente) endosse toujours l’idée d’une bonne utilisation de maïs à cette fin. Plusieurs analystes entrevoient d’ailleurs une possible révision à la hausse de ce côté dans le rapport mensuel du USDA de ce vendredi. 

Aujourd’hui, le rapport hebdomadaire d’exportations et ventes à l’exportation de grains américains a aussi été très positif. 

Maïs – Ventes de 1,495 millions de tonnes (anticipations de 0,7 à 1,0 million de tonnes). À ce jour, 55,9% de la prévision actuelle du USDA est atteinte, une avance notable comparativement au niveau atteint à pareille date l’an dernier de seulement 36%. Pour le rapport du USDA, certains entrevoient sur cette base un ajustement à la hausse des exportations américaines de maïs pour 2016-17.

Soya – Ventes de 1,462 millions de tonnes (anticipations de 1,0 à 1,3 million de tonnes). Ici aussi, la prévision du USDA d’exportation record pour 2016-17 est déjà complétée en forte avance de +14% à 78% par rapport à l’an dernier. Dans cet ordre d’idée, on s’attend donc a un possible ajustement à la hausse dans le rapport mensuel du USDA demain. 

Blé – Ventes de 503 000 tonnes, très légèrement au-dessus des attentes des marchés de 300 000 à 500 000 tonnes.

Mais malgré ces bonnes nouvelles, la présence de forte résistance d’un point de vue technique, ainsi qu’une certaine nervosité en vue du rapport mensuel du USDA auront invité à la prudence.

Rappelons également que dernièrement, les spéculateurs s’étaient réinvestis dans les marchés du maïs et soya. Leur présence accrue, spécialement dans le cas du soya, justifie plus aisément une prise de profit défensive en attendant les nouveaux chiffres du USDA.

Certains analystes ont d’ailleurs profité de l’occasion pour rappeler qu’il est bien possible que le USDA revoie à la hausse demain ses prévisions du côté du Brésil, où les conditions de début de saison se veulent très prometteuses jusqu’ici.

En Argentine, les perspectives restent cependant encore bien incertaines avec des conditions de plus en plus sèches qui inquiètent dans les régions du centre et du sud. Les dernières prévisions météo suggèrent de bonnes précipitations à l’horizon à la fin de la semaine prochaine. Mais, fidèlement à elle-même, la météo pourrait très bien changer d’ici là. 

Le grand gagnant aujourd’hui aura été sans aucun doute le marché du blé. Après plusieurs semaines difficiles avec de nouveaux creux qui ont été revisitées, les marchés n’ont pas été insensibles au retrait de la taxe à l’importation sur le blé de l’Inde qui cherche à sécuriser son approvisionnement domestique suivant de mauvaises récoltes. L’annonce d’un appel d’offres important 715 000 de l’Arabie Saoudite ainsi que les bonnes ventes hebdomadaires à l’exportation de blé américain auront ajouté une touche positive. Soulignons aussi que les fonds spéculatifs détiennent actuellement une forte position nette vendue dans le marché du blé à Chicago. Ceci n’est pas sans créer un contexte plus favorable qu’à la normale à de brusques rebonds sur couverture de position.

Voici un aperçu des prévisions des marchés pour le rapport mensuel du USDA qui sera publié demain à midi. Pour accéder au rapport (en anglais) : WASDE


Partager cet article