Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Nouvelle tentative à la hausse pour les prix des grains

08 novembre 2016,

Suivant un lundi incertain, bien que positif, les prix des grains ont bondi aujourd’hui à Chicago. Le contrat récolte du maïs (CàT Déc. 16) a ainsi clôturé à son plus haut niveau en 1 semaine à 3,5425 $US/boisseau, en hausse de +0,0525 $US/boisseau. Le contrat janvier du soya a également terminé la journée avec un gain net intéressant de +0,1275 à 10,1125 $US/boisseau (CàT Janvier 17). Le marché du blé à Chicago aura tenté sans succès de suivre la parade avec une fermeture en légère baisse de -0,0025 à 4,1525 $US/boisseau. 

Sur le fond, peu de nouvelles particulières sont à l’origine de ce regain des prix, si ce n’est la fermeté de la demande pour les grains américains à l’exportation, spécialement le soya.

Hier, dans son rapport hebdomadaire à ce sujet, le USDA a révélé de nouveau de très fortes inspections à l’exportation de soya américain de 2,624 millions de tonnes, dans les attentes des marchés (2,5 à 2,8 millions de tonnes). À ce jour, les inspections à l’exportation de soya affichent une avance de 2,5 millions de tonnes par rapport à l’an dernier.

Les inspections de maïs auront été par contre plus modestes. Celles de maïs ont été de 890 000 tonnes, sous les attentes des marchés (900 000 à 1 100 000 tonnes), et celles de blé de 494 000 tonnes, dans les attentes des marchés (300 000 à 500 000 tonnes).

En date de ce dimanche 6 novembre, la progression des récoltes américaines présentée hier n’aura pas été particulièrement surprenante non plus. Celle de maïs est complétée à 86% (l’an dernier 91%, moyenne 5 ans 85%) et celle de soya affiche toujours une légère avance par rapport à la normale à 93% (l’an dernier 94%, moyenne 5 ans 91%).

Pour les prochains jours jusqu’à dimanche prochain, les conditions sont jugées favorables aux récoltes qui tirent maintenant à leur fin. Seules les régions plus à l’Est devront composer avec de légères précipitations, rien pour concrètement ralentir les travaux au champ dans le Midwest et les Plaines Américaines.

En Amérique du Sud, le début de saison se veut toujours prometteur d’excellentes récoltes à l’hiver et au printemps prochain. Certaines régions plus au sud du Brésil et au nord de l’Argentine doivent composer avec des excès d’humidité, alors que dans le nord du Brésil, les conditions sont légèrement trop sèches. Mais, ce n’est que le début de la saison et les conditions météo pourraient encore très bien prendre du mieux dans ces régions dans les prochaines semaines. 

Faute d’imprévus d’importance, le regain des prix des grains d’aujourd’hui à Chicago tiendrait ainsi davantage de signaux techniques positifs qui auraient capté l’attention des marchés financiers, et soulevé par ricochet les prix. Dans le cas du maïs, on constate que malgré le revers de la dernière semaine, un canal haussier demeure en place et sa progression aujourd’hui lui aura permis de passer à nouveau au-dessus de sa moyenne mobile 100 jours, ce qui est jugé positif. Dans ce même ordre d’idée, le marché du soya est également de nouveau de retour au-dessus de sa moyenne mobile 100 jours avec, de plus, un retour au-dessus de 10,00 $US/boisseau, ce qui se veut intéressant pour la suite des choses.

Pour le maïs, il faut maintenant surveiller de très près dans les prochains jours la forte résistance à 3,59-3,60 $US/boisseau (CàT Déc.16) qui l’aura mis en échec à deux reprises dernièrement. Dans le cas du soya, le principal objectif à surveiller est la résistance au dernier sommet à 10,30-10,31 $US/boisseau (CàT Janv 17). La rupture de ces résistances dans le maïs et soya serait un signal positif pour la suite des choses.

Demain, à surveiller, la publication du rapport mensuel du USDA à midi. Voici un aperçu des prévisions des marchés.

 

 

 


Partager cet article