Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Beaucoup d’indécision sous la pression des récoltes américaines

20 octobre 2016,

Les prix des grains à Chicago tentent toujours sans succès de franchir des résistances importantes. Le maïs (CàT Déc. 16) aura ainsi testé à plusieurs reprises dans les derniers jours la résistance 3,68-3,69 $US/bo., se résignant finalement aujourd’hui à reculer vers un 1er support à 3,60 $US/boisseau.

Profitant de l’effet positif des bonnes nouvelles en début de semaine, le marché du soya aura pour sa part atteint un bref sommet aujourd’hui très près de sa résistance importante de 9,90 $US/boisseau (CàT Nov. 16), mais clôturant par la suite en baisse de -0,06 à 9,7550 $US/boisseau.

Enfin, s’il est vrai que le marché du blé à Chicago avait le vent dans les voiles la semaine dernière, les marchés n’ont pas trouvé de nouveaux motifs suffisants pour le laisser depuis progresser davantage. Sur le contrat pour livraison immédiate (CàT Déc. 16), il aura ainsi terminé pour une 3e journée consécutive en baisse à 4,17 $US/boisseau après avoir atteint un sommet vendredi dernier à 4,2825 $US/boisseau.

Dans tous les cas, les prix des grains à Chicago manquent ainsi présentement d’un second souffle pour poursuivre la relance amorcée suite à la publication du rapport mensuel du USDA la semaine dernière. Pourtant le rapport hebdomadaire des exportations et ventes à l’exportation de grains américains publié aujourd’hui par le USDA aura été très positif. Que ce soit pour le maïs, le soya ou encore le blé, les chiffres des ventes de la semaine dernière ont dépassé les attentes : 

Maïs – 1,02 million de tonnes (anticipations 0,7 à 1,0 MTM)

Soya – 2,01 millions de tonnes (anticipations 1,0 à 1,3 MTM)

Blé – 513 800 tonnes (anticipations 350 000 à 500 000 tonnes)

Mais, il semble que dans un mélange de pression des récoltes américaines qui se poursuivent et d’un rebond du dollar américain à un nouveau sommet depuis le début mars derniers dans les derniers jours, les marchés ne voient tout simplement pas matière à espérer mieux pour les prix des grains américains à Chicago pour le moment.

Côté météo, les dernières prévisions proposent pour les 5 prochains jours de très bonnes conditions pour accélérer les récoltes américaines.

Rappelons que dimanche dernier, celle de maïs affichait un retard à 46% de complétée, alors que celle de soya était dans la normale des dernières années à 62% de complétée.   

Techniquement, les résistances auxquelles font face les prix des grains à Chicago sont importantes, et elles le font bien sentir. Suivant la tendance saisonnière, rappelons qu’il n’est pas rare de constater une hausse/rebond des prix du maïs, soya et blé à Chicago entre la mi-octobre et le début novembre, pour par la suite voir ceux-ci encaisser un nouveau recul en novembre. Bien que de nombreux analystes n’auront pas tardé la semaine dernière à signaler que des creux définitifs avaient été atteints pour les prix des grains dans les dernières semaines, la prudence reste à l’ordre du jour face à des récoltes de maïs et soya américain record qui se poursuivent.


Partager cet article