Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Les prix des grains jouent avec le feu

27 septembre 2016,

Après avoir tenté à plusieurs reprises la semaine dernière de franchir des niveaux (résistances) clés sans succès, le début de semaine aura été pénible pour les prix des grains. À Chicago, l’échéance immédiate du maïs (CàT Dec. 16) a testé de nouveau son support à 3,25-3,26 $US/boisseau et le soya échéance immédiate (CàT Nov. 16) a brièvement brisé aujourd’hui sont support de 9,37 $US/boisseau en effleurant 9,34 $US/boisseau. Seul le blé à Chicago aura montré un peu plus de résilience à la pression baissière, sans pour autant éviter un retour sous la barre de 4,00 $US/boisseau pour s’appuyer sur son support de 3,95 $US/boisseau (CàT Déc. 16).

Sans surprise, à cette période-ci de la saison, ce sont les récoltes américaines qui captent le plus l’attention des marchés, et malheureusement pas de manière favorable.

Le dernier rapport hebdomadaire sur la progression des cultures américaines publié hier en fin de journée confirme un certain retard dans les récoltes de maïs et soya, celle de blé de printemps s’étant terminé dans la dernière semaine. Mais, c’est très peu de retard à ce stade-ci.

Les marchés anticipaient en moyenne 15% de complété dans le maïs, et 12% dans le soya. Les résultats pour ce dimanche sont finalement de 15% dans le maïs, et 10% dans le soya. Par comparaison des dernières années (moyenne 5 ans), il s’agit d’un léger retard de respectivement 4% et 3%. Rien de spécialement inquiétant, et ce, d’autant que les conditions des cultures restent dans les deux cas inchangés à des niveaux toujours exceptionnels (74% bon/excellent dans le maïs et 73% bon/excellent dans le soya).

Et, exception faite de la portion plus à l'est du Midwest, avec le retour de conditions météo beaucoup plus favorables et sèches pour accélérer le rythme des récoltes dans les prochains jours, nul besoin de dire que la pression est à nouveau forte sur les prix avec les récoltes record que l’on sait.

Les prochains jours devraient maintenant voir les marchés se positionner en vue du rapport trimestriel des stocks américains de grains au 1er septembre qui sera publié ce vendredi. Dans l’ensemble, le sentiment des marchés est que les stocks de maïs, soya et blé seront plus importants que ce que suggère le dernier rapport mensuel du USDA. Par contre, on s’attend également à une progression intéressante de la demande (période juin à août) comparativement au rythme de l’an dernier au cours de la même période.

Techniquement, autant le maïs que le soya et le blé à Chicago continuent de suivre leur tendance neutre amorcée au début septembre. Ceci illustre combien il sera d’autant important de surveiller de très près les résultats du rapport des stocks américains de grains de ce vendredi, puisqu’ils dicteront très certainement la prochaine direction à suivre pour les prix; à savoir si des creux définitifs ont été atteints ou non pour cet automne.


Partager cet article