Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Résultats préliminaires de la Tournée Grandes Cultures 2016 - 3e édition

10 septembre 2016,

Après trois jours d’échantillonnage, plus de 2 000 km parcourus en Montérégie et dans le Centre-du-Québec, 17 trajets, la participation de 47 bénévoles et 389 échantillons recueillis, la Tournée des Grandes Cultures 2016 peut déjà tirer de premières conclusions préliminaires des récollets 2016.

En raison du début de saison excessivement sèche de juin à juillet dans de nombreuses régions, les équipes d’échantillonneurs ont relevé une très grande variabilité dans la longueur des épis, mais aussi dans la population des champs de maïs sondé.

Ceci est particulièrement vrai pour les régions les plus au sud et à l’ouest de la Montérégie : de Huntington/Ormstone jusqu’à Bedford/Dunham en passant par le sud de Napierville, et le long d’un corridor de Cowansville jusqu’à Chambly en passant par Marieville.

On relève également que c’est en Montérégie Ouest que la longueur des épis aura été plus faible dans une fourchette de 4 à 7 pouces, avec une progression de cette longueur en allant vers le nord et l’est : Montérégie Centre de 5 à 7 pouces, Montérégie Est de 6 à 9 pouces, et Centre-du-Québec de 5 à 8 pouces.

Résultat, il est difficile à l’aube de la récolte d’entrevoir une récolte de maïs qui atteindra le plein potentiel de 11,14 tonnes/ha que permet d’envisager notre formule de calcul brute. Le secteur Montérégie Ouest est très variable, et celui Montérégie Centre plus au sud également, avec une touche d’incertitude du côté aussi de certains secteurs de la Montérégie Est.

Au cours des prochains jours, nous prendrons le temps d’analyser et décortiquer davantage les nombreuses données et observations recueillies dans la dernière semaine. Mais, d’entré de jeu, il est permis de croire qu’un ajustement vers un rendement de 10,4 tonnes/ha est à prévoir.

Une très grande variabilité était à l’honneur cette année dans le soya comme en témoignent les grands écarts de résultats obtenus dans chaque secteur sondé cette année.

Les premières observations tendent à corroborer ce qui aura été généralement constaté dans le maïs. Les conditions très sèches de juin à juillet, spécialement dans l’ouest et le sud de la Montérégie ont affecté les cultures. Des observations, on fait ainsi davantage mention de champs aux gousses asséchées et vides ou encore avec moins de fèves, aux rangs mal refermés, aux plants plus « petits » dans les zones touchées par la sècheresse. 

En ce sens, les résultats préliminaires permettent de constater de meilleurs populations et décomptes de gousses du sud-est au nord de la Montérégie Est ainsi que dans le Centre-du-Québec.

De bons rendements seront donc assurément au rendez-vous pour de nombreux producteurs cette année, ce qui sera davantage le cas en Montérégie Est, mais, aussi dans le Centre-du-Québec. Par contre, plus au sud et à l’ouest, plusieurs devraient obtenir des résultats décevants.

Rappelons que la Tournée des Grandes Cultures ne fait pas pour l’instant de prévisions de rendements dans le soya puisque l’historique de données n’est que de deux ans. Pour avoir un aperçu des récoltes à venir, la Tournée réalise donc le décompte du nombre de gousse dans une zone de 3’ x 3’. Cependant, progressivement, les quantités importantes d’informations et observations recueillies depuis maintenant trois ans devraient permettre d’envisager de 1res projections de rendements dans les prochaines années.

Les résultats finaux et la conclusion de cette 3e Édition de la Tournée des Grandes Cultures seront présentés d’ici peu, lorsque la compilation et l’analyse complète de toutes les données et observations recueillies seront complétées. 

Un grand merci à tous nos partenaires et échantillonneurs qui, pour une 3e année, nous ont appuyé cette initiative, ainsi que dans la réalisation de la Journée Champêtre qui a à nouveau connu un franc succès ce vendredi 9 septembre à la Ferme Blanchette & fils à La Présentation.  

 


Partager cet article