Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 octobre 20

20 octobre 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée avec des gains entre 2 ¼ et 3 ½ cents.

  • Le ministère japonais de l’Agriculture a mentionné qu’au Japon en août dernier,  49,8 % de l’alimentation animale était à base de maïs, ce qui représentait une augmentation de 2,05 % par rapport à l’an passé.
  • Au Brésil, AgRural a rapporté que le 15 octobre dernier, les ensemencements de maïs de la première récolte avaient été complétés à 44 % dans le Centre-Sud du pays.  

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse par 2 chiffres. Les contrats novembre 20 et janvier 21 ont même terminé avec des gains de 9 ¾ cents. Par contre, les contrats de tourteau de soya US ont clôturé dans le rouge entre 60 cents et 1,30 $/tonne. Ceux d’huile de soya US ont fermé en hausse de 76 à 78 points.

  • Ce matin, l’USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 132,000 tonnes de soya US pour des destinations inconnues.
  • Au Brésil, le registraire fédéral devrait actualiser sa politique sur les taxations à l’importation du maïs et du soya avant la fin de la semaine. Ces mesures temporaires qui débouchent sur l’abolition des taxations à l’importation sur le maïs et le soya brésiliens seront appliquées immédiatement après la mise à jour du registre. Le gouvernement brésilien avait commencé ses études sur la question en septembre dernier.
  • Au Brésil, AgRural note que le 15 octobre dernier, les ensemencements de soya brésilien étaient terminés à 7,9 %.

Blé

Les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont clôturé en hausse de 5 à 7 ¾ cents. Ceux de blé dur rouge d’hiver ont fini la journée en progression de 8 à 8 ½ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont fermé dans le vert entre 7 et 8 ½ cents.

  • En Russie, IKAR mentionne que si les averses récentes étaient nécessaires, elles étaient insuffisantes en quantité et en couverture pour les plants 2021/2022 fraichement semés.
  • Dans un appel d’offres international, le Japon recherche 80,000 tonnes de blé.
  • À l’aide du même moyen, l’Éthiopie recherche 280,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.
  • Dans un appel d’offres international, la Corée du Sud recherche 60,000 tonnes de blé fourragé.
  • Dans un appel d’offres international, l’Algérie recherche au moins 50,000 tonnes de blé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la session en hausse de 12 à 90 cents. Ceux de veau US ont fini dans la même direction avec des gains entre 70 cents et 1,97 $.

  • Le 19 octobre 20, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,60 $ à 138,66 $.
  • Des ventes au comptant à 106 $ ont été signalées dans le sud US. L’USDA a aussi noté quelques ventes entre 103 $ et 106 $ pour le Nebraska, mais rien pour décelé une tendance.
  • Demain, le FCE va présenter à ses enchères en ligne 1,096 têtes.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 18,93 $. La découpe «Choice» a gagné 86 cents à 210,60 $. Celle «Select» a reculé de 17 cents à 191,67 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 239,000 têtes, soit à une hausse de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente et à une augmentation de 3,000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la séance avec des pertes entre 25 cents et 2,17 $.

  • Le 16 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 4 cents à 78,27 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 58 cents à 62,31 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en baisse de 1,19 $ à 96,91 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 965,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 1,000 têtes comparativement à la semaine précédente, à une réduction de 12,000 têtes par rapport à l’an passé.
  • Le gouvernement chinois a déclaré qu’en Chine, la production de porc avait augmenté de 18 % au troisième trimestre. Sur une base annuelle, c’est le premier gain trimestriel depuis l’été 2018.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article