Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 23 septembre 20

23 septembre 2020,

Maïs

À la fermeture du marché, les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées étaient en baisse de ½ à 1 ¾ cents.

  • Selon l’EIA, la production d’éthanol US au cours de la semaine du 18 septembre dernier a été de 906,000 barils par jour, soit une réduction de 20,000 bpj comparativement à la semaine précédente. Le résultat représente un creux des 13 dernières semaines. Les stocks ont augmenté de 19,798 barils à 19,997 millions de barils.
  • À l’aide d’un appel d’offres international, MFG (Corée du Sud) a acheté 134,000 tonnes de maïs d’origine optionnelle.
  • Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de maïs US entre 1,05 et 1,8 million de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 3 ½ à 5 ¾ cents. Ceux de tourteau de soya US ont fait l’inverse en clôturant en hausse de 2,7 $ à 4,8 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US ont fini la séance avec des pertes entre 80 et 98 points.

  • Ce matin, l’USDA a annoncé des ventes privées de 132,000 tonnes de soya US pour la Chine et d’autres, de 126,000 tonnes, à des destinations inconnues.
  • Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation qui sera présenté demain, les analystes anticipent que celles de soya US seront entre 2 et 3 millions de tonnes. Ils s’attendent aussi à ce que les ventes à l’exportation de tourteau de soya US soient entre 0 et 100,000 tonnes pour 2019/2020 et entre 200,000 et 400,000 tonnes pour 2020/2021. Quant à l’huile de soya US, le marché prévoit un résultat entre 0 et 40,000 tonnes.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée dans le rouge. Ceux de blé dur rouge de printemps US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 3 ¾ et 6 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont terminé la session en baisse de 7 à 7 ¾ cents. À Chicago, les contrats de blé ont fini la séance en recul de 7 ¼ à 9 cents.

  • Le BAGE estime la production de blé argentin en baisse de 3,5 millions de tonnes par rapport à mai dernier à 17,5 millions de tonnes. L’USDA a estimé plutôt la production de blé argentin 2020/2021 à 19,5 millions de tonnes.
  • La Corée du Sud a acheté 65,000 tonnes de blé fourragé d’origine optionnelle.
  • Dans un appel d’offres international, le ministère japonais de l’Agriculture recherche 86,027 tonnes, dont 58,385 tonnes spécifiques aux États-Unis. Les résultats sont attendus demain.
  • Les marchés prévoient des ventes à l’exportation de blé US entre 250,000 et 600,000 tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée avec des gains entre 47 cents et 1,02 $. Ceux de veau US ont également fini la session en hausse entre 30 et 90 cents.

  • Le 22 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index représentait une prime à 28 cents (contrat de septembre 20) à 142,28 $.
  • Ce matin, le FCE a vendu 219 têtes sur les 683 têtes offertes en ligne. Les prix variaient entre 104 $ et 104,25 $.
  • Aujourd’hui, l’USDA a rapporté plusieurs ventes au comptant à 105 $ pour le vivant et à 164 $ pour la carcasse.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 8,27 $. La découpe «Choice» a gagné 43 cents à 215,87 $ et celle «Select» a pris 1,30 $ à 207,60 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 361,000 têtes, ce qui est une augmentation de 1,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une hausse de 10,000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance entre une hausse de 25 cents et le neutre.

  • Le 21 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 88 cents à 72,17 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 1 $ à 64,35 $.
  • Concernant le rapport mensuel Hogs & Pigs, les analystes anticipent en moyenne qu’au 1er septembre dernier, le cheptel porcin US était de 78,675 millions de têtes. Ils prévoient également que le cheptel reproducteur était en baisse de 2,5 % comparativement à l’an passé. Pour la commercialisation de porc US, le marché s’attend à une hausse de 0,6 %. En considération des liquidations provoquées par les problèmes liés à la COVID-19, les analystes anticipent que les mises bas entre juin et août derniers ont baissé de 4,3 % par rapport à la même période l’an passé. Par conséquent, ils prévoient une production de porc US en baisse de 5 % comparativement à l’an dernier. La parution du rapport Hogs & Pigs est prévue pour demain.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a progressé de 31 cents à 88,97 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,45 million de têtes, une augmentation de 60,000 têtes par rapport à l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article