Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 27 mai 20

27 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs ont terminé la journée en hausse de plus de 1 ½ cent. Ceux différés sont demeurés inchangés.

  • L’USDA a estimé que les ensemencements de maïs US étaient terminés à 88 % alors que le marché s’attendait à 90 %. La moyenne quinquennale est inférieure par 6 points. 64 % des semis ont émergé. La moyenne des dernières années est de 58 %. 70 % des plants se trouvaient dans les catégories «bon à excellent».
  • AgroConsult a abaissé sa projection de la seconde production de maïs brésilien de 74,7 millions de tonnes à 71,7 millions de tonnes.
  • L’USDA devrait présenter ses nouvelles projections des superficies vers la fin juin.
  • Le 21 mai dernier, les ensemencements de maïs ukrainien étaient terminés à 98 %. Cette année, la superficie allouée à la culture de maïs ukrainien pourrait atteindre 13,317 millions d’acres.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en hausse de ½ à 1 ½ cent. Les contrats septembre 20 jusqu’à janvier 20 ont clôturé avec une fraction de gain. Ceux de tourteau de soya US ont terminé en baisse de 1,20 $ à 1,90 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en hausse de 29 à 34 points.

  • Des exportateurs privés ont rapporté des ventes de 138 000 tonnes de tourteau de soya US 2019/2020 aux Philippines.
  • Les ensemencements de soya US ont été complétés à 65 % alors que le marché s’attendait à 70 %. La moyenne des 5 dernières années est de 55 %. 35 % du soya US a émergé comparativement à 18 % la semaine précédente. La moyenne des années passées est de 27 %.
  • Les prix du canola canadien sont en baisse après que la décision d’un juge ait été rendue concernant un directeur financier d’une compagnie chinoise associée à la technologie. Il avait été arrêté en 2018 et depuis, la Chine a limité ses achats de canola canadien.
  • Il y a des conditions sèches persistantes et sévères au Brésil dans l’État de Tocantins et Piaui.

Blé

Les contrats de blé dur rouge d’hiver cotés à Kansas ont terminé la session avec des gains de 3 ½ à 4 ¾ cents. Ceux de blé tendre rouge d’hiver US et de blé dur rouge de printemps US ont fini en baisse. À Chicago, les contrats de blé ont clôturé en baisse de 1 ¾ à 2 ½ cents. À Minneapolis, le recul a été de plus de 4 ½ cents.

  • Les semis de blé de printemps US ont été finalisés à 81 % alors que les attentes des marchés étaient de 70 %. Le résultat est tout de même resté inférieur à la moyenne quinquennale. Le Minnesota et le Dakota du Nord sont les États en retard. 51 % du blé de printemps US a émergé. La moyenne des dernières années est de 65 %. 68 % du blé d’hiver US était en épiaison.
  • En Ukraine, le ministre député à l’Économie a mentionné que même si le quota aux exportations de blé était atteint, le pays allait poursuivre ses exportations au-delà de celui-ci.  

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse de 42 cents à 1,40 $. Les contrats de veau US ont fini en progression de 55 à 72 cents après que le contrat août 20 ait atteint sa limite à la hausse.

  • Le 26 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 33 cents à 126,11 $.
  • Le Feeder Cattle Exchange n’a pas fait de vente aujourd’hui. Les offres étaient essentiellement à 120 $.
  • L’USDA a rapporté des ventes au comptant à 120 $ pour le vivant. D’autres entre 178 et 190 $ pour la carcasse ont été enregistrées.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était encore en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 27,57 $. La découpe «Choice a reculé de 7,72 $ à 377,77 $. Celle «Select» a baissé de 9,82 $ de 350,20 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 220 000 têtes. L’an dernier, c’était 248 000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé en baisse de 20 à 25 cents. Par contre, ceux différé ont fermé en hausse.

  • Le 22 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 1,15 $ à 62,30 $.
  • Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 1,57 $ à 37,82 $.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en recul de 8,62 $ à 88,82 $. 
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 822 000 têtes. L’an dernier, c’était 940 000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article