Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 20 mai 20

20 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée sur note partagée. Le contrat mai 20, qui va expirer prochainement, a clôturé en baisse. Par contre, les contrats 2021 ont fini en hausse d’une fraction de cent. Le désappointement du marché à propos de l’usage du maïs dans la fabrication de l’éthanol US a laissé les contrats de l’ancienne récolte en baisse de 1 ¼ à 1 ¾ cent.

Ce matin, le rapport hebdomadaire de l’EIA a indiqué que pour une 3ème semaine consécutive, la production d’éthanol US est en hausse alors que les stocks sont en baisse. Donc pour la semaine du 15 mai dernier, la moyenne de la production d’éthanol US a été de 663 000 barils par jour, ce qui était une augmentation de 46 000 bpj par rapport à la semaine précédente. Par contre, le résultat était proche des attentes du marché. Quant aux stocks, ils ont baissé de 564 000 barils à 23 626 millions de barils. Les réductions ont été plus marquées dans la côte est et le Midwest. L’US Grains Council a rapporté que les prix FOB de l’éthanol US dans le Golf ont augmenté de 3 % sur une base hebdomadaire à 1, 218 $/gallon.

Au Brésil, AgRural a abaissé sa projection de la récolte de maïs brésilien 2019/2020 de 2,3 millions de tonnes. L’agence voit la production de maïs brésilien à 97,7 millions de tonnes, avec une récolte de maïs safrinha à 66,7 millions de tonnes.

Pour demain, les analystes estiment que les ventes à l’exportation de maïs US devraient être entre 0,5 et 1 million de tonnes pour l’ancienne récolte et entre 200 000 et 400 000 tonnes pour la nouvelle.

Soya

Les contrats de soya US ont terminé la session avec des gains de 3 à 4 ¼ cents. Ceux de tourteau de soya US ont également fini en hausse de 70 à 90 cents/tonne. L’huile a clôturé avec des gains entre 25 et 27 points.

Pour le rapport de demain concernant les ventes à l’exportation, les analystes s’attendent à ce que celles de l’ancienne récolte de soya US soient entre 0,5 et 1 million de tonnes. Pour la nouvelle, un résultat entre 300 000 et 600 000 tonnes est anticipé. Pour le tourteau de soya US, le marché prévoit des ventes entre 75 000 et 250 000 tonnes. Dans le cas de l’huile de soya US, un résultat entre 15 000 et 45 000 tonnes est prévu.

Les données du ministère argentin de l’Agriculture ont indiqué que les agriculteurs argentins ont vendu seulement 29 000 tonnes de la nouvelle récolte de soya argentin, ce qui correspond à une baisse de 47 % par rapport aux ventes de la nouvelle récolte estimées l’an dernier. L’imposition de nouveaux tarifs à l’exportation du soya par le nouveau gouvernement argentin est à l’origine de cette baisse.

Blé

Les contrats de blé US ont fini la session en hausse. À Chicago, ceux de blé tendre rouge d’hiver ont progressé le plus. Les contrats aux échéances les plus rapprochées avaient gagné entre 9 ¾ et 15 cents à la fermeture des marchés. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps ont terminé avec des gains de 9 à 12 ¼ cents.

Après le premier jour, la tournée virtuelle de blé du Kansas estime que le rendement de blé dur rouge d’hiver dans la région du nord-ouest de cet États peut être anticipé à 51,7 boisseaux/acre. Pour la région du centre nord, la tournée prévoit un rendement de blé dur rouge d’hiver à 41,1 bpa. Beaucoup de dommages aux cultures ont été mis en évidence. C’est pourquoi les contrats de blé dur rouge d’hiver à Kansas ont clôturé en hausse de 10 à 12 cents.

Les productions de blé rouge d’hiver du Colorado et du Nebraska sont estimées à respectivement 54,2 millions de boisseaux et 42,1 millions de boisseaux.

Demain, l’USDA devrait présenter son rapport sur les ventes à l’exportation. Les marchés s’attendent à ce que celles de l’ancienne récolte de blé US soient entre 100 000 et 250 000 tonnes. Pour la nouvelle, un résultat entre 100 000 et 400 000 tonnes est prévu.

Dans un appel d’offres qui prendra fin demain, le Japon recherche 80 000 tonnes de blé de qualité alimentaire. Dans son appel d’offres hebdomadaire, le ministère japonais de l’Agriculture recherche 110,573 tonnes de blé US, australien et canadien.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la journée en baisse de 17 cents à 1,50 $. Ceux de veau US ont clôturé avec des pertes de plus de 2,92 $.

Le 19 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 1 cent à 126,89 $.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange a vendu aucune des têtes présentées à son encan en ligne. Les demandes étaient entre 115 $ et 120 $. En dehors des ventes du Feeder Cattle Exchange, des ventes au comptant à 120 $ ont été enregistrées pour le sud US.

Vendredi, l’USDA va rendre public son rapport Cattle-on-Feed. La moyenne des anticipations est une augmentation des inventaires à 11,239 millions de têtes. Par contre, la commercialisation en avril est prévue en baisse à 1,448 million de têtes (ou une réduction annuelle de 14,95 %) en raison de la fermeture des usines de transformation et des abattoirs. Les placements sont aussi anticipés en baisse puisque le transport des bêtes a été limité au cours du mois d’avril dernier. La moyenne des prévisions pour les placements est donc une réduction annuelle de 12,6 % à 1,426 million de têtes.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» à 12,86 $. La découpe «Choice» a baissé de 5,43 $ à 404,04 $ alors que celle «Select» a gagné 2,31 $.

L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 294 000 têtes. L’an passé, c’était 362 000 têtes.

Porc

À la fermeture du marché, les contrats de porc US juin 20, décembre 20 et février 21 étaient dans le vert de plus de 1,45, mais les contrats juillet 20 jusqu’à août 20 avaient reculé de plus de 92 cents.

Le 18 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 56 cents à 67,04 $.

Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 41 cents à 37,91 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en recul de 2,22 $ à 99,92 $. En fait, les découpes étaient en progression partagée. Le jambon a augmenté de 19,12 $, un record à la hausse pour une seule journée. Le «picnic» a reculé de 8,65 $.

L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,182 million de têtes, ce qui est une hausse de 85 000 têtes par rapport à la semaine dernière, mais aussi une réduction de 215 000 têtes comparativement à l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article