Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 28 avril 20

28 avril 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 1 ¼ à 2 ¾ cents. Par contre, ceux aux échéances les plus éloignées ont fini avec des gains d’une fraction à 1 ¼ cents.

Hier, le NASS (USDA) a annoncé que les ensemencements de maïs US ont été terminés à 27 % durant la semaine du 26 avril dernier. Il s’agissait d’une progression de 7 points par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Au Texas, les semis étaient terminés à 67 %. Au Nebraska et en Iowa, ils l’étaient à respectivement 20 % et 24 %. En date du 26 avril dernier, 3 % du maïs US avait émergé.

Au cours de la semaine du 23 avril dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 42,446 millions de boisseaux, ce qui était une augmentation de 54,5 % par rapport à la semaine précédente, mais aussi une baisse de 21,1 % comparativement à l’an passé. Le cumulatif annuel des inspections a été évalué à 877,71 millions de boisseaux.

Les autorités de l’Ukraine ont annoncé qu’elles ne limiteraient pas les exportations de maïs ukrainien pour le reste de l’année commerciale en cours. Jusqu’à présent, l’Ukraine a exporté 25,2 millions de tonnes de maïs.

Soya

La plupart des contrats de soya US ont fini la journée en baisse et celui juillet 20 a reculé le plus. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé avec des pertes de 1 ¼ à 4 ½ cents. Cependant, les contrats échéant en 2021 ont fini avec des gains. Le contrat mars 21 a clôturé en hausse de 3 ¼ cents. Le tourteau de soya a terminé en recul de 2,50 $ à 3,50 $/tonne. Celui mai 20 a baissé de 54,5 $/tonne depuis son haut du 24 mars dernier. L’huile de soya a fini en progression de 31 points. À noter toutefois qu’elle a perdu 1,55 cents/lb depuis le début avril.

Au cours de la semaine du 26 avril dernier, les ensemencements de soya US étaient terminés à 8 %. En Ohio, les travaux ont été complétés à 2 % alors qu’ils l’étaient à 18 % en Illinois.

Durant la semaine du 23 avril dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 20,420 millions de boisseaux. La Chine a été la destination pour 15,6 % du total. Au cours du mois de mars dernier, les importations chinoises de soya ont baissé de 13 % par rapport à la même période l’an passé. Par contre, les importations de soya US en mars dernier ont augmenté de 13,2 % et celles du Brésil ont chuté de 24,8 % par rapport à la même période l’an dernier.

En Argentine, le Buenos Aires Grain Exchange a rapporté que la récolte de soya argentin était terminée à 56 %. Le pays fait face à des problèmes de logistique avec le soya récolté. Le fleuve Paraná est à son plus bas niveau depuis les 50 dernières années et les navires sont chargé à 20 % sous leur capacité maximale afin de facilité leur navigation.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée avec des gains. Le blé dur rouge de printemps a progressé le plus. À la fermeture des marchés, le blé de printemps US avait augmenté de 3 ¼ à 5 ¼ cents. Cette hausse s’expliquait en bonne partie par la progression lente des ensemencements. Le blé dur rouge d’hiver a fini en hausse de 4 cents en raison de la baisse des conditions de cultures qui lui sont associées. À Chicago, le blé tendre rouge d’hiver a clôturé dans le vert de 1 ¼ à 2 ¾ cents. Le contrat mai 20 a fait exception en terminant en hausse de 5 ¾ cents.

En date du 26 avril dernier, les ensemencements de blé de printemps US étaient complétés à 14 % alors qu’ils l’étaient à 7 % la semaine précédente. Au Dakota du Sud, les semis étaient terminés à 36 %, ce qui était une progression hebdomadaire de 9 %.

Durant la semaine du 23 avril dernier, les inspections à l’exportation de blé US ont été de 501,333 tonnes, ce qui était légèrement moins élevé que la semaine précédente et une baisse de 22,4 % par rapport à l’an dernier. Le cumulatif annuel a été établi à 826,82 millions de boisseaux comparativement à 786,73 millions de boisseaux l’an dernier.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la session en hausse. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé avec des gains de 2 à 72 cents. Par contre, le contrat de veau US avril 20 a clôturé en baisse de 77 cents.

Le 27 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,03 $ à 118,62 $.

Durant la journée, le USDA a rapporté des ventes au comptant entre 94 $ et 95 $ pour le Nebraska. Hier, des ventes à 100 $ avaient été enregistrées pour la même région.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 4,134 têtes à son encan en ligne.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse dans les deux cas, elle a dépassé les 300 $. La découpe «Choice» a gagné 18,98 $ à un nouveau record de 330,82 $. Celle «Select» a pris 22,10 $ à 320,88 $, ce qui était également un record.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 153,000 têtes. Pour la journée, les abattages ont été de 76,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US de 2020 ont terminé la session avec des gains limités de 2,37 $. Par contre, le contrat mai 20 a clôturé avec une perte de 2,18 %.

La valeur des contrats de porc au CME est en hausse, alors que certaines usines de transformation encore en opérations sont incapables d’acheter du porc en raison notamment de la fermeture de certains abattoirs et des problèmes de transport occasionnés par la COVID-19. Certains producteurs sont même forcés d’euthanasier une partie de leur troupeau de porcs par manque de demande sur les marchés. Cependant, cette situation pourrait changer puisque le président Trump a utilisé la loi sur la défense pour obliger les usines de transformation à rouvrir. Reste à savoir s’il y aura suffisamment d’employés en bonne santé pour maintenir les opérations.

Le 24 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,26 $ à 48,98 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 4,78 $ à 88,48 $. Toutes les découpes, à l’exception du jambon étaient en progression. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a gagné 1,21 $ à 36,17 $.

Le président du comité à l’Agriculture à Washington, Colin Peterson a répondu aux préoccupations concernant l’euthanasie des porcs US et a pressé le vice-président Pence de faire une description des normes et de l’éthique pour les producteurs de porc US confrontés à l’euthanasie des troupeaux de porcs. Une annonce devrait être faite bientôt.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 586,000 têtes. Pour la journée, les abattages ont été de 283,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article