Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 24 avril 20

24 avril 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse de plus de 3 ½ cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes de 589,395 tonnes de maïs US au Mexique. 63 % concernaient l’ancienne récolte et le reste, la nouvelle. ADM a annoncé qu’elle fermait temporairement deux usines d’éthanol US (celles de Columbus et de Cedar Rapids), mettant au ralenti plus de 600 millions de gallons de capacité annuelle sur 120 jours.

Les ensemencements de maïs français ont progressé de 25 % à 48 % au cours de la semaine du 20 avril dernier.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que le 21 avril dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 17 % à 161,057 contrats.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse de 6 ½ à 8 ½ cents. Le contrat novembre 20 a clôturé dans le rouge de 6 ½ cents. Les contrats de tourteau de soya US ont terminé avec des pertes de 10 à 15 cents/tonne. Sur la semaine, le contrat mai 20 a reculé de 50 cents. Sur la semaine, le contrat d’huile de soya US mai 20 a perdu 4,72 %. Aujourd’hui, il a fini en baisse de 56 points. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont aussi clôturé dans le rouge par 51 à 54 points.

Le USDA a rapporté d’autres ventes privées de soya US à la Chine. Les 136,000 tonnes vendues devraient être livrées en 2019/2020. Des exportateurs privés ont également rapporté que 125,000 tonnes de soya US ont été vendues au Mexique. 31 % concernaient l’ancienne récolte et le reste à la nouvelle.

Le rapport de la CFTC indique que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US étaient passés aux positions nettes vendeuses avec de nouveaux intérêts de vente. Ils étaient également passé aux positions nettes vendeuses sur le tourteau de soya US en combinant les nouveaux intérêts de vente et les liquidations de positions nettes acheteuses, ce qui a ajouté des pressions nettes de vente sur 5,898 contrats. Pour l’huile de soya US, et pour une deuxième semaine consécutive, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses pour un total de 11,557 contrats.

 

Blé

Les contrats de blé US ont clôturé en baisse par deux chiffres. Le blé tendre rouge d’hiver a été le plus faible. À Chicago, le blé tendre rouge d’hiver a terminé en recul de 11 ¾ à 20 ¼ cents. Sur la semaine, le contrat mai 20 a baissé de 1,27 %. Le contrat de blé dur rouge d’hiver US mai 20 a fermé dans le rouge à 4,73 ¾ $/boisseau. Sur la semaine, il a perdu 3 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge de printemps mai 20 et juillet 20 ont fini la semaine en baisse à respectivement 4,99 $ et 5,13 ¼ %.

Cet après-midi, la CFTC a indiqué que le 21 avril dernier, à Chicago, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé avaient des positions nettes acheteuses sur 24,001 contrats, ce qui était une baisse de 1,380 contrats, mais les intérêts d’ouverture ont augmenté sur 8,456 contrats. À Minneapolis, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses de 39,35 % à 17,399 contrats.

Au cours de la semaine du 16 avril dernier, les ventes de blé US de l’ancienne récolte ont été de 244,654 tonnes, ce qui était une hausse hebdomadaire de 37,2 %, mais aussi d’une baisse de 43 %. Les Philippines ont été la principale destination avec 64,900 tonnes. Les ventes de la nouvelle récolte ont été de 155,215 tonnes. La Thaïlande et le Japon ont été les principaux acheteurs.

FranceAgriMer estime qu’au cours de la semaine du 20 avril dernier, les conditions du blé tendre français se sont détériorées de 61 % à 58 % dans les catégories «bon à excellent».

Dans un appel d’offres international, l’Arabie Saoudite recherche 655,000 tonnes de blé pour des livraisons entre juillet et août prochains.

Bœuf

Le contrat avril 20 a terminé journée en baisse de 97 cents. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse. Le contrat octobre 20 a gagné 92 cents. Les contrats de veau US ont clôturé dans le vert entre 2 et 37 cents.

Le 23 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 93 cents à 119,48 $.

Pour la semaine, le USDA a rapporté des ventes au comptant entre 92,50 et 100 $, mais la plupart ont été de 100 $

Durant l’après-midi, le USDA a présenté son rapport mensuel Cattle on Feed. Il montre qu’en mars dernier, les placements avaient été de 1,557 millions de têtes (une baisse annuelle de 22,69 %), ce qui est une baisse plus forte que prévu. Par ailleurs, au mois de mars dernier, la commercialisation a été de 2,010 millions de têtes (+ 13,11 % par rapport à l’an passé), ce qui était plus que les anticipations du marché. Au 1er avril dernier, les inventaires des parcs d’engraissement ont été de 11,197 millions de têtes, ce qui représentait une baisse de 5,49 %. C’était également une réduction plus forte que prévue.

Le rapport de la CFTC indique que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses par 4,382 contrats. Dans le veau US, ils avaient réduit leurs positions nettes acheteuses par seulement 139 contrats.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été dans le vert à un nouveau record avec un «spread» Ch/Se à 14,35 $. La découpe «Choice» a gagné 9,08 $ et celle «Select» 6,13 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 469,000 têtes, ce qui est une baisse de 642,000 têtes comparativement à l’an dernier. Certains abattoirs ont fermé temporairement leurs portes ou ont ralenti leurs activités pour faire face au COVID-19. Le cumulatif annuel des abattages est en baisse de 1,9 % par rapport à l’an dernier.

Porc

Les contrats différés de porc US ont terminé la session en hausse de 15 à 45 cents. À la fermeture, le contrat mai 20 avait gagné 1,55 $ alors que celui juin avait reculé de 10 cents. Sur la semaine, le contrat mai 20 a gagné 14,85 $ (39,2 %).

Le 22 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 92 cents à 46,28 $.

Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 53 cents à 34,20 $.

En Chine le prix domestique au comptant pour le porc était récemment à 12,51 $ US/lbs, ce qui correspondait à une augmentation annuelle de 98,2 %.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a reculé de 3,81 $. Le flanc a baissé de 24,01 $ mais, sur la semaine, il a progressé de 61 %.

Le rapport de la CFTC a indiqué cet après-midi que le 21 avril dernier, les spéculateurs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 38,5 % à 13,444 contrats.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,995 million de têtes, soit une baisse de 352,000 têtes comparativement à l’an dernier. Le cumulatif annuel des abattages a dépassé celui de l’an dernier par 3,0 %.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article