Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 23 mars 20

23 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée sur une note partagée. Le contrat juillet 20 a fini inchangé alors que ceux septembre et décembre 20 ont clôturé en hausse à respectivement ½ cent et 1 cent. Par contre, le contrat mai 20 a reculé de ¼ cents.

Les États US qui imposent des ordonnances de séjour obligatoire à domicile, réduisent considérablement la demande en carburant (et donc d’éthanol), ce qui pousse les usines à fermer.

Au cours de la semaine du 19 mars dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 32,15 millions de boisseaux, soit une baisse de 1,8 % comparativement à la même semaine l’an passé et une autre de 6,6 millions de boisseaux par rapport à la semaine passée. Le cumulatif annuel des expéditions de maïs US a été évalué à 659,4 millions de boisseaux, ce qui est une réduction de 41,1 % comparativement à l’an dernier. Sur la semaine, 32,2 % des expéditions de maïs US étaient destinées au Japon et 21,5 % au Mexique.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en hausse de 13 ½ à 21 ½ cents. Les gains ont été plus élevés pour les contrats aux échéances les plus éloignées. Le tourteau de soya US a suivi en prenant 8,40 $/tonne. L’huile de soya US a terminé la session en gagnant 50 points.

Le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 19 mars dernier indique que celles de soya US ont été de 20,97 millions de boisseaux, ce qui correspondait à une baisse de 33,6 % par rapport à la même semaine l’an passé. Le cumulatif annuel des expéditions de soya US a été estimé à 1,146 milliard de boisseaux. L’an dernier, à la même période, c’était 1,05 milliard de boisseaux. L’Égypte a été la principale destination avec 22,4 % des expéditions. La Chine a été la troisième destination avec 12,4 %.

En Argentine, les opérateurs portuaires ont suspendu les grèves prévues alors que le gouvernement argentin a ordonné une fermeture portuaire de 15 jours.

Au Brésil, les travailleurs portuaires tenaient aujourd’hui un vote sur une grève potentielle et la possibilité de fermer le port de Santos dans le but de limiter la propagation du COVID-19. En fait, au cours de la journée, le vote a été annulé et le gouvernement brésilien a ordonné la fermeture du port.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la session en hausse. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont gagné entre 17 ½ et 23 ¼ cents. À Kansas, le blé dur rouge d’hiver a pris entre 19 ¾ et 20 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge de printemps US ont clôturé dans le vert de 8 à 9 ¼ cents.

Ce matin, le rapport sur les inspections à l’exportation de blé US a montré que celles de blé US ont été de 349,369 tonnes au cours de la semaine du 19 mars dernier, ce qui était une réduction de 119,219 tonnes comparativement à la semaine précédente et de 35,574 tonnes par rapport à l’an passé. Le cumulatif annuel des exportations dépasse toujours celui de l’an dernier par 1,695 million de tonnes à 20,091 millions de tonnes. Taïwan a été la principale destination avec 54,761 tonnes. Mais, l’Indonésie a été la destination pour 532,792 tonnes. Le USDA a revu les exportations de blé US de la semaine passée en déclarant que 340,000 tonnes de blé dur rouge d’hiver US avaient été expédiées en Chine. Le correctif stipule que 55,000 tonnes devraient être livrées en 2019/2020 et 285,000 tonnes pour l’année commerciale 2020/2021.

Dans un appel d’offres international, la Turquie recherche 200,000 tonnes de blé pour des livraisons en avril prochain. L’Algérie a lancé un appel d’offres pour avoir 50,000 tonnes de blé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US, comme ceux de veau US, ont terminé la session à leurs limites à la hausse.

Le 20 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 54,23 $ à 116,15 $.

Aujourd’hui, paraissait le rapport mensuel Cold Storage. Les données indique qu’au cours du mois de février dernier, les stocks de surgelé de bœuf US ont été de 490,98 millions de lbs, ce qui était une hausse de 0,6 % par rapport à janvier et de 3,6 % comparativement à l’an passé.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 12,18 $. La découpe «Choice» a gagné 3,57 $ à 257,32 $. Celle «Select» a pris 4,97 $ à 245,14 $.

Le rapport Cattle on Feed du mois de mars, parut vendredi dernier, indiquait qu’au 1er mars 20, les inventaires des parcs d’engraissement étaient de 11,806 millions de têtes. Les placements au cours du mois de février dernier ont été de 1,711 millions de têtes et toujours pour le mois de février 20, la commercialisation a concerné 1,775 million de têtes.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 116,000 têtes, ce qui est égal à la semaine passée, mais aussi une baisse de 3,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée à leurs limites à la hausse. Le contrat juin 20 a gagné 2,70 $.

Au cours de la semaine du 20 mars dernier, le CME Fresh Bacon Index était en hausse de 5,73 $ à 114,54 $, ce qui en fait le résultat le plus élevé depuis le 7 février dernier, mais aussi, le plus faible depuis la même période en 2015.

Présenté cet après-midi, le rapport mensuel Cold Storage indiquait qu’à la dernière journée de février dernier, les inventaires de surgelé de porc US étaient de 661,7 millions de lbs, ce qui correspondait à une hausse mensuelle de 5,8 % et à une autre de 7,5 % comparativement à l’an dernier. Le rapport a également montré que les stocks de flanc de porc US étaient de 74,4 millions de lbs, soit au niveau le plus élevé depuis février 2014.

Le 19 mars dernier, le CME Lean Hog Index a été en hausse de 85 cents à 62,18 $.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en progression de 3,47 $ à 83,51 $. Toutes les découpes ont été en hausse, sauf celle du jambon qui a reculé de 31 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a augmenté de 1,08 $ à 57,41 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 497,000 têtes, ce qui est égal à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article