Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 mars 20

10 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains de 4 ½ à 5 ¾ cents.

Dans son rapport WASDE de mars présenté ce midi, le USDA laisse inchangé son estimé des inventaires de fin d’année de maïs US à 1,892 million de boisseaux. La production brésilienne de maïs reste inchangée à 101 millions de tonnes. Celle du maïs argentin est également inchangée à 50 millions de tonnes.

CONAB a révisé ses estimés de la production de maïs brésilien. Pour la seconde récolte, elle mentionne qu’il y aurait une hausse de 95,000 tonnes à 73,271 millions de tonnes alors que celle de la première récolte serait en baisse de 498,000 tonnes à 26,058 millions de tonnes. Au final, et comparativement à la projection précédente, la production de maïs brésilien est prévue en baisse de 402,000 tonnes à 100,486 millions de tonnes.

Mondialement, les stocks de fin d’année ont été revus à 297,34 millions de tonnes alors que les attentes du marché étaient très proches à 297,3 millions de tonnes. Les exportations mondiales de maïs ont augmenté de 60,000 tonnes comparativement à février dernier. Sur la base annuelle, les exportations de maïs russe ont baissé de 1 million de tonnes à 4,7 millions de tonnes alors que celles de maïs ukrainien ont progressé de 1 million de tonnes à 32 millions de tonnes.

Le gouvernement argentin a revu ses taxes à l’exportation pour les commodités agricoles. Celle de maïs demeurent à 12 %, mais celle de la farine de maïs est passée de 9 % à 5 %.

Soya

Malgré une journée volatile, les contrats de soya US ont terminé en hausse de 5 à 9 ½ cents. Le contrat de tourteau de soya US mai 20 a fini dans le vert par 1,50 $/tonne. L’huile de soya US a clôturé en progression de 13 points.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées de 123,000 tonnes de soya US pour des destinations inconnues. Les livraisons sont prévues pour 2019/2020.

Le rapport d’offre et de demande indique que le USDA laisse inchangé les inventaires de fin d’année de soya US à 425 millions de boisseaux. Le marché s’attendait à une hausse de 1 million de boisseaux.

Pour l’Amérique du Sud, le USDA a augmenté son estimation de la production de soya brésilien de 1 million de tonnes à 126 millions de tonnes. De son côté, CONAB a revu son évaluation de la production de soya brésilien à la hausse de 955,000 tonnes à 124,249 millions de tonnes. Dans son rapport WASDE, le USDA estime aussi que la production de soya argentin est en progression de 1 million de tonnes à 54 millions de tonnes.

Mondialement, le USDA estime que les inventaires de fin d’année de soya sont de 102,44 millions de tonnes, ce qui est une augmentation comparativement aux 98,86 millions de tonnes établies en février dernier.

Le gouvernement argentin a modifié le décret 230/2020, qui porte les taxes sur les exportations du soya argentin et de ses dérivés à 33 %. Il y a suffisamment de programmes pour soutenir ces opérations puisque les taxes ne s’appliqueront que sur une grande échelle soit à 36,743 boisseaux ou plus par année.

Blé

Suite à la publication du rapport WASDE, les contrats de blé US ont fini la session sur une note partagée. À Kansas, le contrat de blé dur rouge d’hiver mai 20 a clôturé avec un gain de 3 ½ cents. Par contre, les contrats de blé de printemps US mai 20 ont terminé en recul de 2 cents.

Dans son rapport mensuel d’offre et de demande, le USDA indique que mondialement, les inventaires de fin d’année sont de 287,14 millions de tonnes, ce qui correspond à une baisse par rapport aux attentes des marchés, qui se situaient à 288,47 millions de tonnes. La majeure partie de cette réduction vient de celle de l’Australie. Pour cette dernière, la production a été vue en baisse de 400,000 tonnes par rapport à février dernier. À noter que les exportations de blé australien sont estimées en recul de seulement 200,000 tonnes. Par contre, les productions de blé russe et argentin sont en hausse. Toujours mondialement, les exportations de blé ont augmenté de 180,000 tonnes comparativement à février 20.

Le USDA estime aussi que par rapport à février dernier, les stocks de fin d’année de blé US sont inchangés à 940 millions de boisseaux.

Le gouvernement argentin a publié son rapport sur sa révision des taxes à l’exportation des commodités agricoles. Dans le cas du blé, la taxe demeure à 12 %, mais celle de la farine de blé a été réduite de 9 % à 7 %.

Dans un appel d’offres international, la Tunisie recherche 100,000 tonnes de blé. De son côté, la Jordanie avait lancé un appel d’offres pour 120,000 tonnes de blé. Les résultats étaient attendus aujourd’hui.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la séance en hausse de 1,60 $ à 2,60 $. Les contrats de veau US ont également clôturé dans le vert de 1,55 à 3,10 $.

Le 9 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,60 $ à 133,26 $.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 460 têtes à son encan en ligne, dont 244 bovins du Texas, 140 bovins du Kansas et 76 génisses du Nebraska.

Dans son rapport d’offre et de demande, le USDA estime que la production de bœuf US 2020 est en hausse de 220 millions de lbs à 27,7 milliards de lbs, avec un deuxième trimestre fort à 7,185 milliards de lbs.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse, mais le «spread» Ch/Se s’est élargi à 8,38 $, soit à son plus haut niveau depuis les 47 derniers jours. La découpe «Choice» a baissé 27 cents alors que celle «Select» a reculé de 3,61 $.

Il n’y a pas eu de ventes au comptant aujourd’hui.

FAS/Canberra prévoit des abattages de bœuf australien à 7,625 millions de têtes pour 2020, ce qui est une baisse annuelle de 16 % en raison de la sécheresse et de la reconstruction des troupeaux. Avec cette dernière, les abattages des femelles sont prévus en baisse annuelle de 28 %.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 245,000 têtes, ce qui est égal à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée dans le vert de 1,95 à 2,30 $.

Le 6 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 11 cents à 57,09 $.

Ce midi, le rapport WASDE indiquait que la production de porc US 2020 est prévu en hausse de 100 millions de lbs par rapport à février à 28,985 milliards de lbs. Pour le quatrième trimestre, la production de porc US a été estimée à 7,725 milliards de lbs. Le USDA a également revu sa prévision des exportations de porc US de 7,375 milliards de lbs à 7,75 milliards de lbs, ce qui correspond à un accroissement annuel de 5,1 %.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en progression de 1 cent à 67,96 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a augmenté de 1,10 $ à 52,34 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 989,000 têtes, ce qui était une hausse hebdomadaire de 3,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article