Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 6 février 20

06 février 2020,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en baisse de 1 ½ à 3 ¼ cents, mais ce sont les contrats différés qui ont reculé le plus.

Ce matin, le USDA a indiqué dans son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation que celles de maïs US ont été de 1,28 million de tonnes durant la semaine du 30 janvier dernier. Le résultat est dans la fourchette supérieure des attentes du marché. Cependant, les ventes de la nouvelle récolte de maïs US ont été de 90,729 tonnes alors que le marché anticipait quelque chose entre 100,000 et 150,000 tonnes. Quant aux expéditions de maïs US, le USDA a rapporté qu’elles ont été de 599,003 tonnes, ce qui est une baisse annuelle de 34,5 %. Le cumulatif des expéditions pour l’année commerciale en cours a été évalué à 11,107 millions de tonnes, ce qui est à la traine par rapport à l’an passé par 51,55 % et ce, malgré la constante amélioration.

Par ailleurs, le USDA a signalé que les exportations de maïs US ont été de 2,508 millions de tonnes au cours du mois de décembre dernier, ce qui était le second record le plus faible des expéditions depuis décembre 1972. Officiellement, le USDA estime que les exportations d’éthanol US ont été de 146,526 millions de gallons au cours du mois de décembre dernier, ce qui correspond à une hausse mensuelle de 36,59 % et à une augmentation annuelle de 9,83 %.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la séance en légère hausse. Le contrat mai 20 a progressé le plus. Le tourteau de soya US a rebondi de 80 cents/tonne. À la fermeture du marché, l’huile de soya était en baisse de 8 points.

Durant l’avant-midi, le USDA a rendu public son rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 30 janvier dernier. Il estime que celles de soya US ont été de 703,835 tonnes, ce qui est une hausse de 49,8 % comparativement à la semaine passée, mais aussi un recul de 66,1 % par rapport à l’an dernier. Les ventes de la nouvelle récolte ont été de 4,000 tonnes. Pour la semaine, les expéditions de soya US ont été de 1,448 million de tonnes, ce qui représente une augmentation hebdomadaire de 17,6 % et de 59,4 % sur une base annuelle. Le cumulatif des expéditions a été évalué à 26,836 millions de tonnes, ce qui est supérieur à l’an dernier par 24,9 %. Par ailleurs, les ventes à l’exportation de tourteau de soya US ont été de 212,690 tonnes, un résultat qui se situe dans la fourchette inférieure des anticipations de marché et c’est ce qui a poussé les engagements non-expédiés à 3,664 millions de tonnes. Les ventes d’huile de soya US ont été dans la fourchette supérieure des prévisions du marché avec 52,928 tonnes, ce qui correspond à une augmentation hebdomadaire de 80,2 % et à une hausse annuelle de 244,7 %. Le cumulatif des expéditions d’huile de soya US a été établi à 330,060 tonnes, soit à une hausse de 22,3 % comparativement à la même période l’an dernier.

Blé

Le blé aux trois places de marché a fini la journée en baisse. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session avec des pertes de 5 à 6 cents. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont perdu entre 5 et 6 ¼ cents. À Minneapolis, le blé a reculé de 1 ¾ à 2 ¾ cents.

Le USDA estime que durant la semaine du 30 janvier dernier, les ventes à l’exportation de blé US ont été de 338,559 tonnes, ce qui représente une baisse hebdomadaire de 47,62 % et une diminution annuelle de 45,18 %. Pour la semaine, les ventes non-expédiées de tous les types de blé US ont été de 5,157 millions de tonnes. Toujours sur une base hebdomadaire, les exportations de blé US ont été de 404,811 tonnes, ce qui a poussé le cumulatif des exportations à 16,108 millions de tonnes. Il s’agit tout de même d’une augmentation de 13,92 % comparativement à l’année commerciale précédente.

Par ailleurs, les données du USDA indiquent que 2,148 millions de tonnes de blé US ont été exportées au cours du mois de décembre dernier, ce qui correspond à une baisse annuelle de 6,39 %. Au 31 décembre dernier, le cumulatif annuel a été évalué à 15,059 millions de tonnes.

Hier, Statistique Canada mentionnait dans son rapport qu’au 31 décembre dernier, les stocks de tous les types de blé canadien étaient de 24,982 millions de tonnes, soit à un résultat légèrement supérieur aux anticipations des analystes, mais également à une baisse annuelle de 0,51 %.

Bœuf

À la fermeture du marché, les contrats de bœuf US avaient gagné du terrain modérément, mais celui avril 20 a progressé le plus.

Le 5 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 10 cents à 141,53 $.

Pour la semaine du 30 janvier dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 18,730 tonnes, ce qui était une baisse hebdomadaire, mais aussi une augmentation annuelle de 24,74 %. Jusqu’à présent dans l’année commerciale actuelle, le cumulatif des expéditions est de 74,920 tonnes alors qu’il n’était que de 50,468 tonnes à la 5ème semaine l’an passé. Les nouvelles données du Census Bureau ont indiqué qu’au mois de décembre dernier, les expéditions de bœuf US ont été de 255,2 millions de lbs, ce qui représentait une baisse de 4,2 % par rapport au record de décembre 2018. La Chine a été la destination pour les exportations de bœuf US sur 5,514 millions de lbs., un record pour ce pays. Le Japon a compté pour 24,8 % de toutes les exportations de boeuf.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 21 cents. Celle «Select» a reculé de 1,98 $.

Cette semaine, le USDA a rapporté quelques ventes au comptant entre 192 et 193 $ pour la carcasse et à 121 $ pour le vivant.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 486,000 têtes, ce qui représente une hausse de 1,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la session à leurs limites à la hausse. Le contrat février 20 a gagné 60 cents.

Le 4 février dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 13 cents à 60,97 $.

Durant la semaine du 30 janvier dernier, les ventes à l’exportation de porc US ont été de 29,455 tonnes. Il s’agissait d’une réduction hebdomadaire de 13,6 %, mais aussi d’une augmentation annuelle de 44,2 %. La Chine a été responsable de 17,4 % de ces exportations. Depuis le début de l’année jusqu’au 30 janvier dernier, 68,235 tonnes de porcs US ont été expédiées en Chine. Aux États-Unis, durant la dernière semaine de janvier, les engagements non-expédiés ont représenté 467,314 tonnes.

Sur une base mensuelle, les exportations de porc US ont été de 681 millions de lbs en décembre dernier, un record pour le mois. Les expéditions de porc US au même mois sont dans la continuité des records établis au cours des 7 derniers mois. À noter que les exportations de porc US vers la Chine avaient progressé de 41,73 % par rapport à novembre et totalisé 222 millions de lbs, ce qui était également un record. La Chine a représenté 32,6 % du total des expéditions de porc US, soit le pourcentage le plus élevé à avoir été enregistré. Sur une base annuelle, les expéditions de porc US vers la Chine a aussi été un record avec 1,013 milliard de lbs. Le cumulatif annuel des expéditions de porc US a été établi à 6,321 milliards de lbs, un autre record.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a gagné 5 cents à 65,35 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 28 cents à 50,29 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,981 million de têtes, soit une baisse de 5,000 têtes par rapport à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article