Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 7 janvier 20

07 janvier 2020,

Maïs

Depuis le début de la semaine, les contrats de maïs US sont à la baisse. Aujourd’hui, ceux aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session dans le rouge d’une fraction de cent.

Selon le Census Bureau, les exportations de maïs US au cours du mois de novembre ont été de 2,47 millions de tonnes, ce qui était un peu moins qu’à la même période en 2018, mais aussi une augmentation de 7,31 % comparativement à octobre dernier. En novembre, les exportations d’éthanol US ont été de 107,275 millions de gallons, soit une baisse annuelle de 4,92 % et une autre de 24,13 % par rapport à octobre. Le Census a également signalé que les exportations de drèche ont été de 911,569 tonnes au cours du mois de novembre, ce qui représentait une hausse de 19,94 % par rapport à octobre et une baisse annuelle de 10,17 %.

Vendredi, paraitra le rapport mensuel d’offre et de demande. Le marché s’attend à ce que les inventaires de fin d’année de maïs US soient entre 1,479 et 2,124 milliards de boisseaux, avec une moyenne de 1,776 milliards de boisseaux. Si cette anticipation se réalise, ce sera une baisse de 133,6 millions de boisseaux, ou 6,99 % par rapport à l’estimé précédent. Autrement, les analystes prévoient une réduction des stocks mondiaux de 3,8 millions de tonnes (-1,25 %).  

Soya

Les contrats de soya US ont récupéré des baisses de la matinée. Le contrat janvier 20 a même terminé la séance dans le vert de 2 ¼ cents. Par contre, les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de ¾ à 1 cent. Les contrats de tourteau de soya US ont également été dans le rouge. Le contrat janvier 20 a reculé de 1,30 $/tonne. L’huile de soya US a gagné 22 points.

Le rapport sur la production des cultures sera présenté vendredi. La moyenne des analystes montre que la production de soya US 2019/2020 pourrait être de 3,513 milliards de boisseaux, ce qui serait une réduction de 36,9 millions de boisseaux par rapport à décembre dernier.

Par ailleurs, selon le Census Bureau, les exportations de soya US au cours du mois de novembre ont été de 7,005 millions de tonnes. Il s’agissait d’une augmentation de 17,84 % par rapport à octobre et d’une hausse annuelle de 43,57 %. Du lot, les exportations de soya US vers la Chine ont représenté 4,239 millions de tonnes, ou 60,51 % du total. Au cours du mois de novembre, les expéditions de tourteau et d’huile ont également été supérieures à celles de l’an passé avec respectivement 1,119 million de tonnes (+ 6,94 %) et 112,200 tonnes (+ 15,01 %).

Pour le rapport de janvier concernant les superficies de soya US, les analystes s’attendent à ce que le USDA réduise son estimation des acres récoltés, avec un rendement de 46,5 bpa (- 0,4 bpa).

En réponse aux tensions politiques entre l’Inde et la Malaisie, l’Inde a demandé à ses producteurs et raffineurs d’empêcher les achats d’huile de palme malaisienne.

Blé

Les contrats de blé US ont récupéré des pertes de la matinée, mais dans la plupart des cas, ils n’ont pas été en mesure de terminer la journée en hausse. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont été en baisse de 1 ¾ à 2 ¼ cents. À Minneapolis, ceux de blé dur rouge de printemps ont fini avec des pertes de 1 ¼ à 1 ½. À Chicago, les contrats de blé ont été un peu plus fermes en terminant la session avec des baisses limitées à ¾ cent. Le contrat mars 20 a tout de même clôturé sur une note positive par ¼ cent.

Concernant le rapport mensuel WASDE de vendredi, un sondage de Bloomberg montre que les analystes pensent que les inventaires de fin d’année de blé US pourraient totaliser 970,5 millions de boisseaux. Si ce chiffre se réalise, ce sera une réduction de 3,5 millions de boisseaux par rapport à l’estimé précédent. Les analystes anticipent également que les stocks mondiaux de blé seront une baisse de 289,5 millions de tonnes à 287,8 millions de tonnes.    

Les données du Census Bureau ont indiqué que durant le mois de novembre dernier, les exportations de blé US ont été de 1,89 million de tonnes, ce qui était une baisse de 15,53 % par rapport au mois précédent. Cependant, les exportations de blé US continuent de dépasser celles de 2018/2019 puisqu’elles étaient en hausse annuelle de 10,92 %.

Dans un appel d’offres, le Japon recherche 106,000 tonnes de blé canadien, australien et américain. 59,330 tonnes sont spécifiques aux États-Unis. 

Le GASC (Égypte) a également lancé un appel d’offres pour du blé d’origine optionnelle. L’appel d’offres se terminera demain.

Bœuf

Des prises de profits ont été observées aujourd’hui dans le bœuf US. Les contrats, qui avaient récupéré une partie du terrain perdu à la mi-session, ont quand même terminé en baisse de 47 à 75 cents. Ceux de veau US ont également récupéré une partie des pertes de la matinée en terminant presqu’à la limite à la hausse. En fait, ils ont terminé en baisse de 92 cents à 1,52 $.

Le 6 janvier dernier, le CME Feeder cattle Index était en baisse de 55 cents à 145,98 $.

Le Census Bureau estime que les exportations de bœuf et de veau US ont été de 244,6 millions de lbs au cours du mois de novembre dernier. Il s’agissait d’une réduction annuelle de 8,1 % et d’une autre de 1,2 % par rapport au mois d’octobre dernier.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 274 têtes à son encan en ligne. 211 têtes seront originaires du Kansas et 63 du Texas.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée. La découpe «Choice» a reculé de 9 cents alors que celle «Select» a gagné 2 cents. 

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 244,000 têtes, soit une augmentation de 5,000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des gains de 60 à 80 cents.

Le 3 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 57 cents à 59,19 $.

Selon le Census Bureau, les exportations de porc US durant le mois de novembre ont été de 623,3 millions de lbs. Il s’agissait d’un record pour le mois et d’un autre pour tous les mois de l’année. Les expéditions de porc US ont augmenté de 21,5 % par rapport à novembre 2018. C’était aussi la plus forte hausse depuis novembre 2011 et une progression de 19,6 % comparativement à octobre dernier.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,27 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était en hausse de 35 cents à 50,54 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 994,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 44,000 têtes par rapport à l’an dernier. 

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

      


Partager cet article