Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 12 décembre 19

12 décembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée en hausse de 5 ¾ à 6 cents. Toutefois, vers midi, le contrat décembre 19 était à 10 ¾ cents.

Ce matin, le USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 110,744 tonnes de maïs US 2019/2020 pour des destinations inconnues. D’autres, à 1,6 millions de tonnes, l’ont été pour le Mexique (1,074 million de tonnes pour des livraisons en 2019/2020 et 525,000 tonnes pour celles de 2020/2021). Ces ventes représentent un record.

Durant la semaine du 5 décembre dernier, les ventes à l’exportation de maïs US ont été au-delà des espérances du marché à 873,525 tonnes. Les expéditions au cours de la même semaine ont été de 531,371 tonnes, ce qui représentait une augmentation de 7,4 % par rapport à la semaine précédente., mais aussi une baisse de 44,19 % comparativement à la même période l’an passé. Pour les 14 premières semaines de l’année commerciale en cours, le cumulatif des expéditions est actuellement à 6,876 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée avec des gains de 3 ¼ à 4 ½ cents. Le tourteau a fait l’inverse en perdant 40 cents/tonne. L’huile a gagné 65 points.

Les conseillers en matière économique à la Maison Blanche ont discuté lors d’une réunion qui se tenait aujourd’hui de la «phase 1» de l’accord US/Chine et de l’imposition des tarifs sur les importations de produits chinois prévue le 15 décembre prochain. À la conclusion de la rencontre, ils ont donné leur accord à la «phase 1». Il ne reste que la signature du Président pour entériner l’accord. La réaction des marchés a été modérés puisque, les accords précédents avaient déraillé.

Le rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 5 décembre dernier indiquait ce matin, que celles de soya US ont été dans la fourchette supérieure des attentes du marché à 1,05 million de tonnes pour l’année commerciale en cours pour un total, incluant l’année commerciale 2020/2021, à 1,175 million de tonnes, ce qui correspondait à une hausse de 71,9 % par rapport à la semaine précédente et de 59,1 % comparativement à la même période l’an dernier. Les expéditions hebdomadaires ont été de 1,443 million de tonnes, soit une baisse de 4 % comparativement à la semaine précédente et une hausse de 32,4 % par rapport à l’an dernier à la même période. Par ailleurs, le marché anticipait également un résultat entre 125,000 et 300,000 tonnes pour le tourteau, mais les ventes ont été de 257,668 tonnes. Dans le cas de l’huile, les ventes ont été de 30,227 tonnes alors que les prévisions du marché étaient entre 8,000 et 30,000 tonnes.

Blé

À la fermeture du marché, à Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver US menaient à la hausse de 12 ½ cents. À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont terminé dans le vert de 8 ½ à 10 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont clôturé en progression de 4 ½ à 4 ¾ cents.

Pour la semaine du 5 décembre dernier, les ventes à l’exportation de tous les types de blé US ont dépassé les prévisions des marchés par 25,67 % à 502,674 tonnes. Par contre, ces ventes étaient inférieures à 66,66 % par rapport à la même semaine l’an passé. Les ventes nettes étaient plus élevées pour le blé dur rouge de printemps US, qui représentaient 219,303 tonnes. Celles de blé blanc US ont été de 137,251 tonnes. Dans le cas du blé dur rouge d’hiver US, les exportations ont été de 109,000 tonnes. Les ventes de blé tendre rouge d’hiver étaient 720 % plus élevées que la semaine précédente, mais aussi 29,085 % moins élevées que la moyenne de l’année commerciale en cours.

Dans son appel d’offres hebdomadaire, le Japon a acheté 171,045 tonnes de blé, dont 50,22 % d’origine US.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée sur une note partagée. Celui avril 2020 a gagné 45 cents, mais les contrats décembre 19 et février 2020 ont reculé de 15 à 17 cents. Les contrats de veau US ont fini en baisse de 22 cents.

Le 11 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 31 cents à 143,31 $.

Pour la semaine du 5 décembre dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 11,898 tonnes. Il s’agit de la deuxième semaine consécutive où il y a une baisse des ventes. C’était également une réduction de 41,8 % comparativement à la moyenne des 5 dernières semaines. Dans le même rapport, le USDA a indiqué que les expéditions hebdomadaires ont été de 17,215 tonnes, ce qui est une augmentation de 17,68 % par rapport à la semaine précédente et seulement 9,7 % sous la moyenne des 5 dernières semaines.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était encore en baisse avec un «spread» Ch/Se qui se situait à 13,09 $. Ce rétrécissement du «spread» est une normale saisonnière. La découpe «Choice» a reculé de 3 $. Celle «Select» a perdu 1,16 $.

Des ventes au comptant avec des offres à 118 $ ont été enregistrées au Texas, mais les demandes étaient entre 121 et 122 $.

Demain, le Feeder Cattle Exchange va présenter 977 têtes à ses enchères en ligne.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 386,000 têtes, soit une hausse de 9,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la journée en hausse entre 50 cents et 1 $. Le contrat décembre 19, qui approche de son expiration, a gagné 32 cents.

Le 10 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 99 cents à 59,46 $.

Les ventes à l’exportation de porc US ont été de 44,728 tonnes au cours de la semaine du 5 décembre dernier, ce qui était une augmentation de 53,2 % par rapport à la semaine précédente et de 33,8 % comparativement à la même période l’an dernier. Les expéditions hebdomadaires ont été de 38,245 tonnes, pour un cumulatif annuel de 1,487 million de tonnes.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,53 $. Celle du «picnic» a été la seule à la hausse. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 11 cents à 47,94 $.

Le USDA estime, le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,963 million de têtes, soit à une réduction de 19,000 têtes par rapport à la semaine précédente.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article