Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 25 novembre 19

25 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée avec des gains de 1 ¾ à 3 ¼ cents.

Ce matin, le USDA présentait son rapport sur les inspections à l’exportations de la semaine du 21 novembre dernier. Il a été estimé que les inspections de maïs US ont été de 604,592 tonnes alors qu’elles avaient été de 651,147 tonnes la semaine précédente et de 1,182 million de tonnes l’an passé. Le cumulatif annuel des inspections à l’exportation de maïs US est actuellement à 5,598 millions de tonnes, ce qui représente une baisse de 57,48 % comparativement à l’an dernier à la même période.

La semaine passée, soit le 18 et le 19 novembre derniers, le USDA avait annoncé des ventes privées à l’exportation de maïs de respectivement 132,000 et 119,090 tonnes de maïs US. Mais l’instance américaine a revu ses estimations au profit du soya US.

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures indiquait que dimanche dernier, la récolte de maïs US avait progressé de 8 % à 84 %. Par contre, les chutes de neige prévues la semaine prochaine pourraient ralentir la cadence.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en baisse de 3 ¾ à 4 ½ cents. Le tourteau a également clôturé dans le rouge de 70 cents/tonne. L’huile a perdu 44 points.

Cet après-midi, le rapport sur la progression des cultures indiquait que dimanche dernier, la récolte de soya US avait progressé de 3 % à 94 %. Le rythme a été le même que celui de l’an passé. Il y avait toutefois un retard comparativement à la moyenne des 5 dernières années.

Les inspections à l’exportation de soya US au cours de la semaine du 21 novembre dernier ont été de 1,943 million de tonnes. Pour l’année commerciale en cours, le cumulatif des inspections de soya US est de 14,383 millions de tonnes, ce qui correspond à une hausse de 2,171 millions de tonnes par rapport à l’an dernier. De ces inspections hebdomadaires, 69,49 % (1,35 million de tonnes) étaient destinées à la Chine.

Ce matin, le USDA a rapporté deux ventes privées à l’exportation de soya US pour des livraisons en 2019/2020. Les destinations sont inconnues. La première de 132,000 tonnes date du 18 novembre dernier. L’autre, de 191,000 tonnes concerne le lendemain. Dans les deux cas, ces chiffres proviennent d’une révision du USDA pour le maïs US.

Selon AgRural, les ensemencements de soya brésilien sont terminés à 79 %, ce qui est une progression de 12 % par rapport à la semaine passée. AgRural prévoit aussi que la récolte de soya brésilien 2019/2020 sera un record à 120,7 millions de tonnes.

Par ailleurs, les producteurs brésiliens ont pétitionné pour abolir le moratoire agricole qui interdit la déforestation pour l’agriculture. En réponse à cette proposition, l’Union Européenne a annoncé qu’elle n’achèterait plus de soya brésilien si le moratoire était aboli.

Après des mois d’épidémie de peste porcine africaine, le marché du soya commence à en sentir les effets. En Chine, le cumulatif des importations de soya est bien inférieur à celui de l’an passé. Les importations de soya américain ont diminué de 31,8 % et celles du soya brésilien de 13,5 %.

Blé

Les contrats de blé à Chicago ont terminé la session avec des gains de 15 cents. Les deux autres places de marchés ont également bien fait.

Dans son rapport sur la progression des cultures, le USDA a annoncé que dimanche dernier, le blé d’hiver US avait émergé à 87 %, ce qui représente une avance de 4 % par rapport à la semaine passée. La moyenne des dernières années est de 90 % mais l’an passé, l’émergence a été de 85 %. Les conditions de culture sont demeurées inchangées par rapport à la semaine précédente.

Les inspections à l’exportation de blé US durant la semaine du 21 novembre dernier ont été de 420,813 tonnes. La semaine précédente, 462,780 tonnes avaient été inspectées. En 2018, c’était 287,676 tonnes. Le cumulatif des exportations est de 12,354 millions de tonnes, soit une augmentation de 22,24 % comparativement à l’an dernier.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la session en hausse de 1,02 à 1,30 $. Les contrats de veau US ont aussi terminé dans le vert par 2,65 à 2,75 $.

Dans le rapport Cold Storage présenté vendredi dernier, le USDA mentionne que les stocks de surgelé de bœuf US au cours du mois d’octobre ont été évalués à 466,219 millions de lbs., ce qui est une baisse de 9,57 % par rapport à octobre 2018. Il s’agit aussi d’un bas pour les 5 dernières années. Le rapport Cattle-on-Feed a également été rendu public vendredi passé. Il indique qu’au 1er novembre dernier, les inventaires des parcs d’engraissement ont été de 11,831 millions de têtes. Les placements au mois d’octobre se sont aussi chiffrés à 2,477 millions de têtes, ce qui équivaut à une hausse mensuelle de 10,19 %. La commercialisation a été évaluée à la baisse de 0,64 % à 1,875 million de têtes.

Le 22 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 15 cents à 145,38 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression avec un «spread» qui s’est élargi. La découpe «Choice» a pris 67 cents. Celle «Select» a gagné de 59 cents.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 118,000 têtes, ce qui est similaire à la semaine précédente, mais également une augmentation de 4,000 têtes comparativement à l’an passé à la même période.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée sur une note partagée. Les contrats février 2020 et avril 2020 ont fini avec des gains de 10 à 17 cents après avoir commencé la session en baisse.

Le CME Fresh Bacon Index a pris 23 cents la semaine dernière à 162,89 $.

Le 21 novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 22 cents à 59,76 $. La valeur moyenne des découpes a gagné 94 cents dans le courant de l’après-midi. Le jambon était la seule découpe en baisse (-2,48 $). Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse de porc US a baissé de 0,03 $ à 41,78 $.

Le rapport Cold Storage présenté vendredi dernier indique que les inventaires de surgelé de porc US ont été un record pour le mois d’octobre avec 614,508 millions de lbs, ce qui est une augmentation de 7,64 % par rapport à la même période l’an dernier et de 35,17 % comparativement à la moyenne mensuelle des 10 dernières années.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 491,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article