Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 11 novembre 19

11 novembre 2019,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session en baisse de 4 à 4 ¾ cents.

Le marché s’attend à ce que dimanche dernier, la récolte de maïs ait été terminée entre 65-66 %. Mais, en raison du congé du Veteran’s Day, le USDA devrait publier ses nouvelles données demain.

Dans son rapport de vendredi dernier, le NASS (USDA) a montré qu’il estimait le rendement de maïs US à 167 bo./acre, ce qui a poussé la production à la baisse à 13,661 milliards de boisseaux. Il s’attend aussi à une réduction des inventaires de fin d’année de maïs US à 1,910 milliard de boisseaux. Les exportations, l’usage fourragé et l’éthanol ont tous été revus à la baisse, tout en compensant la réduction de la production de maïs US. Mondialement, les inventaires de maïs auraient baissé à 295,96 millions de tonnes.

Vendredi passé, le rapport de la CFTC (Commitment of Trader) a indiqué que le 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses à 104,846 contrats.

Dans un appel d’offres qui s’est terminé aujourd’hui, la Corée du Sud a acheté 66,000 tonnes de maïs. Il ne s’agissait pas d’un appel d’offres international. La totalité des vendeurs étaient américains.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont clôturé avec des pertes à double chiffres. Ils ont reculé de 12 ¾ à 14 ½ cents. Le tourteau a également terminé dans le rouge de 4,30 $/tonne. L’huile a perdu 8 points.

Pour le rapport sur la progression de la récolte de soya US, le marché anticipe une progression entre 84 et 85 %. Le résultat sera présenté demain.

Le rapport mensuel du NASS sur la progression des cultures a indiqué vendredi une projection de rendement pour le soya US 2019 à 46,9 bo./acre. À noter que les producteurs US sont demeurés optimistes malgré les chutes de neige qui ont eu lieu en octobre dernier. Le USDA a laissé la production de soya US à 3,550 milliards de boisseaux. Les inventaires de fin d’année de soya US ont été prévus à 475 milliards de boisseaux. Mondialement, les stocks de soya ont été estimés à 95,42 millions de boisseaux.

Le rapport de la CFTC a indiqué vendredi après-midi que le 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 19,2 %.

UkrAgroConsult projette une production de soya russe 2019/2020 à 4,3 millions de tonnes. Elle a aussi revu son estimation de la production de soya ukrainien à la hausse à 3,7 millions de tonnes.

En Union Européenne, les importations de tourteau de soya sont en hausse de 15 % par rapport à l’an passé. Le tourteau qui se retrouve en Espagne est converti en moulée destinée : au porc (45 %), à la volaille (31 %) et au boeuf (24 %).

Blé

À Kansas, les contrats de blé ont tenté de rebondir. Le contrat décembre 19 a fini la session en hausse de 1 ¼ cents, mais les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 2 ½ cents. À Chicago, le blé tendre rouge d’hiver a terminé dans le rouge de 3 ¾ à 4 ½ cents. À Minneapolis, la plupart des contrats de blé dur rouge de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en recul de 4 cents.

Après d’autres calculs, le USDA a abaissé son estimation de la superficie récoltée de blé US de 900,000 acres. Le rapport WASDE de vendredi a indiqué des stocks de fin d’année à 1,014 milliards de boisseaux. La baisse de la production explique cet ajustement. Mondialement, par contre, les inventaires ont été estimé à 288,28 millions de tonnes. La production australienne et celles des Américains ont été revues à la baisse. Ailleurs, toutefois, en Russie et en Union Européenne, la production a été estimée à la hausse.

Vendredi après-midi, le rapport de la CFTC a montré qu’au 5 novembre dernier, à Chicago, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé avaient changé de positions vers des positions nettes vendeuses. À Kansas, ils avaient également augmenté leurs positions nettes vendeuses. En fait, leurs positions nettes acheteuses n’ont pas duré tout le mois.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont rebondi après avoir reculé ce midi en terminant la journée avec des gains de 90 cents. La faiblesse du grain a permis aux contrats de veau US de finir la session en hausse à trois chiffres.

Le 7 novembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 25 cents à 145,84 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a reculé de 53 cents à 238,59 $. Celle «Select» a fait l’inverse en gagnant 43 cents à 213,69 $.

UPS logistics, en partenariat avec HerdX, a réussi à vendre et à expédier du bœuf US issu d’une nouvelle technologie au Japon.

Vendredi après-midi, la CFTC a signalé que le 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient leurs plus grosses positions nettes acheteuses depuis le mois de mai dernier.

Le rapport WASDE a indiqué que la production de bœuf US au 4ème trimestre était en hausse de 88 millions de lbs par rapport à la projection d’octobre dernier. Le USDA prévoit une production annuelle de 27,036 millions de lbs, soit une augmentation de1 % par rapport à l’an passé.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérale à 112,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée sur une note partagée. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse de 82 cents, mais le contrat avril 2020 a clôturé avec des gains de 32 cents.

Vendredi passé, le rapport de la CFTC a indiqué qu’au 5 novembre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 4,2 % à 13,258 contrats.

Le 8 novembre dernier, le CME Fresh Bacon Index était en baisse de 2,37 $ à 146,45 $. Le 7 novembre dernier, le CME Lean Hog Index avait augmenté de 10 cents à 60,29 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse 3,87 $ à 85,47 $. Le flanc et le jambon ont le plus progressé.

Le rapport WASDE a montré qu’au 4ème trimestre, la production de porc US s’élevait à 7,46 milliards de lbs, ce qui porte la production 2019 à un record de 27,620 milliards de lbs.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales était de 444,000 têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article